Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Decoin, Didier] Abraham de Brooklyn

Aller en bas

Votre avis sur ce livre ?

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Decoin, Didier] Abraham de Brooklyn

Message par Cannetille le Dim 3 Juin 2018 - 15:07



Auteur : Didier Decoin
Titre : Abraham de Brooklyn
Editeur : Seuil
Année de parution : 1971
Pages : 256

Présentation de l'éditeur :
Simon est ouvrier sur le chantier du pont de Brooklyn. Le soir, il traîne son ennui le long des docks. Il y rencontre Kate, évadée du pénitencier. À 20 ans, cette jeune fille étrange et mutique ressemble à une gamine. Simon tombe amoureux, d’un amour chaste, mystique ; il la croit pure, veut la sauver. Il quitte Brooklyn, cet enfer de poutrelles et de boue, pour l’emmener dans l’Ouest.
Didier Decoin, né en 1945, est journaliste et scénariste (pour Marcel Carné et Henri Verneuil). Il est l’auteur d’une vingtaine de romans dont John l’enfer, prix Goncourt 1977, et La Femme de chambre du Titanic, disponibles en Points.
« Un livre net, sûr, fort, beau. Un vrai roman. » Elle
Prix des Libraires 1972

Avis :
Un immigrant italien travaillant à la construction du Pont de Brooklyn à New York recueille une fugitive échappée d'un ponton pénitentiaire. Finissant par la considérer comme sa fille, il décide de la sauver et fuit à son tour vers l'Ouest avec sa femme et la jeune fille. Exode aux références bibliques où seuls comptent l'amour et le pardon, peu importe le crime commis qu'on ne connaîtra pas. Mais la rédemption sera-t-elle possible ? C'est un étrange roman, aux nombreuses qualités puisque Didier Decoin écrit merveilleusement bien. J'y ai découvert plusieurs sujets intéressants : la maladie des caissons qui affecte les ouvriers constructeurs de piles de ponts, l'existence des pontons pénitentiaires à la fin du XIXème siècle, et bien sûr, l'atmosphère de New York et de Brooklyn à l'époque. Toutefois, la résonnance biblique du roman est déroutante et une partie de la symbolique m'a sans doute échappée car j'ai refermé le livre sur une note de perplexité. Il s'agit pour moi d'un très bon livre, mais pas d'un coup de coeur.

Cannetille
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 44
Localisation : France
Date d'inscription : 20/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum