Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Decoin, Didier] La promeneuse d'oiseaux

Aller en bas

Votre avis sur ce livre ?

100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Decoin, Didier] La promeneuse d'oiseaux

Message par Cannetille le Dim 3 Juin 2018 - 15:14



Auteur : Didier Decoin
Titre : La promeneuse d'oiseaux
Editeur : Seuil
Année de parution : 1996
Pages : 400

Présentation de l'éditeur :
1880, dans l'île anglo-normande d'Alderney. Parce qu'un accident a réduit sa voix à un murmure et l'isole des autres jeunes filles. Sarah McNeill passe le plus clair de son temps à courir les landes sauvages. C'est dans cette solitude qu'elle découvre l'histoire de lady Jane, qui, pendant un quart de siècle, espéra contre toute raison le retour de son mari, John Franklin, disparu au cours d'une expédition polaire.
Un soir de bal. Sarah rencontre Gaudion, un maraîcher breton faisant route vers l'Angleterre et dont la goélette chargée d'oignons s'est échouée sur le rivage. Le temps que la mer remonte, tous deux vont connaître une telle passion qu'à la fin de cette nuit unique la petite paysanne comprend que l'homme aux mains de géant est l'amour de sa vie. «Je désire, écrit-elle à lady Jane, dont elle a décidé d'imiter l'extraordinaire fidélité, que vous m'expliquiez comment on peut aimer comme ça, c'est-à-dire comme vous. C'est la manière dont je voudrais être capable d'aimer moi aussi.»
Et Sarah de s'élancer à la recherche de Gaudion. D'abord sur les docks de Londres, où elle survit en livrant des oiseaux naturalisés aux clients d'un étrange empailleur, puis sur les côtes de Normandie, où une société brillante mais cruelle s'adonne à la nouvelle mode des bains de mer.
Aucune déchéance, pas même celle de la prison, ne fera renoncer Sarah à la quête éperdue de son amour. Alors, ébranlé par tant d'obstination, le destin finira peut-être par céder.

Avis :
Une candide jeune fille qui a perdu sa voix suite à un accident mène une vie pauvre et isolée dans la ferme de ses parents, sur l'Ile d'Alderney, la plus septentrionale des îles anglo-normandes. Amoureuse d'un Johnny (producteur d'oignons de Roscoff traversant la Manche tous les étés pour vendre ses oignons en Angleterre), échoué une nuit sur l'île et aussitôt reparti, elle se lance à sa recherche, décrivant un périple qui la conduit à Londres, puis en Normandie, dans ce qui pourrait bien ressembler à une descente aux enfers si ses espoirs ne la portaient si aveuglément. Candeur et obstination auront-elles raison de la dure réalité ? Cette très belle et originale histoire qui ne tombe jamais dans la mièvrerie, nous emmène de surprise en surprise, décrivant avec réalisme des univers très différents : de la ferme enduite de bouses de vaches (servant à la chauffer médiocrement une fois séchées) à la taxidermie, de l'aventure des Johnnies au  Londres de la fin du XIXème siècle, de la côte normande des estivants et des turfistes à celle des domestiques et de la prison (la frontière entre la liberté et la détention étant vite traversée à l'époque parmi les plus pauvres), Didier Decoin démontre une nouvelle fois ses talents de conteur. Clins d'oeil vers ses autres livres : un amour plus fort que tout, une Justice expéditive commettant bien des erreurs, toujours l'obsession des odeurs et de la salive, un écrivain britannique célèbre parmi les personnages (comme dans Une Anglaise à bicyclette). Mon septième coup de coeur signé Didier Decoin.

Cannetille
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 77
Localisation : France
Date d'inscription : 20/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Decoin, Didier] La promeneuse d'oiseaux

Message par lalyre le Dim 3 Juin 2018 - 19:35

Cannetille, merci de me rappeller ce roman que j'ai lu il a longtemps, qui fut un coup de coeur pour moi aussi flower
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6391
Age : 86
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum