Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Charneux, Daniel] Si près de l'aurore

Aller en bas

[Charneux, Daniel] Si près de l'aurore

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Charneux, Daniel] Si près de l'aurore

Message par lalyre le Jeu 7 Juin 2018 - 19:42

[Charneux, Daniel]
   Si près de l’aurore      
Editions Luce Wilkin 31 mai 2018
346 pages                  
Quatrième de couverture
Parfois, un astronome découvre dans le ciel une petite planète. Il la nomme, la décrit, publie à son sujet. Elle n'avait jamais été remarquée, car elle se tenait dans l'ombre d'un astre qui l'éclipsait, mais elle était bien là, pareille, avec toute son histoire amorcée depuis la nuit des temps, ses ères géologiques, ses volcans, ses glaciations, son étrange et banal paysage de petite planète. Quelques mois après la disparition du jupitérien Henry VIII, la petite planète Jane Grey entrait dans la lumière. Car elle n'était rien moins que troisième dans l'ordre de succession. À moins de quatorze ans, humaniste accomplie, Jane Grey amorce une correspondance en latin avec le réformateur suisse Heinrich Bullinger et lit Platon dans le texte grec. Et tout ça dans un cadre historique passionnant : la Renaissance, l'humanisme, l'Angleterre des Tudors... Dans ce roman, Daniel Charneux conte l'histoire de cette jeune fille si brillante qui sera reine d'Angleterre durant neuf jours, devenant malgré elle l'enjeu d'une vaste et cruelle partie d'échecs.

Mon avis
Moitié du 19ème siècle. L’histoire de Jane Grey est de celles qui requiert certaines errance, car sa vie s’imbrique étroitement à la chronologie de celle de son pays, aux remous qui l’agitaient en ce temps-là particulièrement sur le terrain religieux. La généalogie de Jane est une histoire complexe qu’il faut démêler pour mieux saisir les enjeux à laquelle bon-gré, mal-gré elle sera mêlée. Proclamée reine, Jane régnera  neuf jours de règne, deux camps sont en présence : la France et le Saint Empire, l’un soutenant Lady Jane, l’autre Lady Mary, car en ce temps là, Dieu était partout. Quelques très beaux poèmes apparaissent au cours de la lecture, permettant de reposer l’esprit lors de cette histoire ou j’ai dû m’accrocher pour le lire jusqu’à la fin, accompagnant Jane jusqu’à la fin de sa jeune vie. Je ne peux citer tous les personnages car ils sont nombreux, d’ailleurs un index des protagonistes se trouve à la fin du livre, ce qui permet de s’y retrouver parmi les alliances évoquées dans cette histoire. Il faut aussi dire que l’histoire qui commença si longtemps avant Jane, se prolongera bien longtemps après elle. Vraiment apprécié ce livre, ce sera 4,5/5 pour les recherches effectuées par Daniel Charneux
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6560
Age : 86
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum