Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Perret, Vivianne] Houdini, magicien et détective - tome 3 : La reine de Budapest

Aller en bas

Votre avis

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Perret, Vivianne] Houdini, magicien et détective - tome 3 : La reine de Budapest

Message par Arcanne le Dim 10 Juin 2018 - 11:25


La reine de Budapest (Houdini, magicien et détective - tome 3)
Vivianne Perret

Le Masque, 2017
288 pages

4ème couverture :
Budapest, mai 1902. En tournée européenne avec sa femme Bess et son assistant Jim, Houdini s’octroie une petite escapade dans la capitale hongroise, lieu de sa naissance, et profite de son récent succès pour offrir la traversée de l’Atlantique à sa mère, qui les rejoint dans le plus bel hôtel de la ville.
Dans ce décor luxueux, Houdini va faire la connaissance de l’énigmatique Mme Kestenbaum, à la recherche de sa famille après avoir perdu la mémoire. Elle sollicite l’aide du magicien, dont l’esprit est déjà troublé par une autre affaire. Le corps d’un jeune libraire a été retrouvé gisant dans un fontis vingt-quatre heures après sa disparition et Houdini est persuadé que le garçon a été assassiné. Mais que peut un saltimbanque américain à Budapest lorsque la police locale affirme que la mort était accidentelle ? A priori pas grand-chose. Sauf s’il s’agit du grand Houdini, à qui ne résiste aucun défi.
Une fiction jamais bien loin de la réalité qui puise sa richesse dans l’incroyable destin du plus grand magicien du monde. La Reine de Budapest est le troisième tome d’une série historique qui verra Houdini mener des enquêtes dans le monde entier.

Mon avis :
Houdini, le célèbre magicien revient à Budapest, la ville où il est né avec sa petite troupe c'est à dire sa femme, son assistant et sa mère. Il a prévu d’organiser un événement dans le plus bel hôtel de ville pour que sa mère soit un soir « La reine de Budapest ».
Mais arrivé à leur hôtel, Houdini est interpellé par une femme qui va l'entraîner dans une histoire où se mêlent les passés et destins de deux familles.
Bess, l’épouse d’Houdini est attachante car elle joue des coudes pour garder sa place entre sa belle-mère juive possessive et Cecilia, l’artiste qui a tout perdu et qui met sa vie entre les mains d’Houdini pour qu’il l’aide à retrouver son histoire, sa famille, sa place dans la société et lui permette d’assurer l’avenir de sa fille.
C’est l’occasion de découvrir Budapest, début XXe avec son aristocratie bourgeoise antisémite qui ne voit pas la vague de l’Histoire arriver et ne croit pas non plus au changement industriel et culturel qui est en train de se dérouler sous ses yeux. Cette rivalité est accentuée par les lieux avec les deux rives du Danube, les hauteurs de Buda, l'historique et aristocrate et Pest la populaire, la laborieuse.
On pénètre dans l'univers d'Houdini qui nous distille quelques uns de ses secrets de magicien.
La transformation du magicien en détective opère car l’histoire tient un bon rythme, on ne s’y ennuie pas.
Les histoires de famille sont un très beau terreau pour nous transporter dans une époque et nous introduire dans les deux milieux qui s’affrontent alors : l’aristocratie et les juifs bourgeois qui travaillent d’arrache-pied pour obtenir l’égalité de leurs droits avec les magyars.
Ce n'est ni un policier noir, ni un thriller qui fait frissonner mais l'enquête et le suspense respectent le genre et portent bon train le récit.

En conclusion, une lecture sympathique, appréciée pour sa légèreté et la détente qu’elle m’a procurée, recommandée si on a la chance d’aller se promener sur les lieux.

Citations :
"La meilleure façon d’aborder à Budapest était d’y arriver par le fleuve, afin de se laisser surprendre par la configuration si particulière de la ville. La capitale hongroise se dressait de manière spectaculaire de part et d’autre des rives du Danube. D’un côté les collines de Buda, siège de l’autorité impériale, et d’Óbuda, l’ancienne ville romaine, et de l’autre la plaine de Pest qui étalait sans vergogne ses nouvelles constructions, repoussant sans cesse les limites de son périmètre."

"Qu’il était donc parfois terriblement frustrant d’être une femme et de se soumettre à mille contraintes idiotes !"

"Celui qui accomplit une mitsva acquiert pour lui-même un ange défenseur ; celui qui commet une transgression s’acquiert contre lui-même un ange accusateur."
avatar
Arcanne
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 96
Age : 55
Localisation : Lyon
Emploi/loisirs : Lecture, marche, voyage, photo
Genre littéraire préféré : Roman historique, littérature étrangère, polar
Date d'inscription : 26/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum