Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Asurgi, Léonnic] Un secret halo de rose

Aller en bas

Qu'avez-vous pensé de ce livre ?

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Asurgi, Léonnic] Un secret halo de rose

Message par Eiger le Mar 19 Juin 2018 - 20:25


 
Un livre qui nous transporte dans la folie de notre cerveau ou celle de l’auteur. Un casse-tête de questionnement, une enquête farfelue et des élucubrations drolatiques !
 
Année de parution : 2018
Nombre de pages : 170
ISBN : 978-2-379040-03-0
Editions : Prem’édit
 
Résumé (quatrième de couverture) :
 
« Je me sens bien, animé d’un sentiment de plénitude. Les yeux plissés en guise de protection solaire, je respire profondément, hyperventilé, et tout un tas de fictions et scenarii me pénètrent, me traversent, se bousculent. L’inspiration revient comme un cheval au galop, à la vitesse de la marée montante. Je médite. Je somnole. Je m’évade, néo adepte de contemplation. Je platonise. La journée a fusé, si j’en crois le ciel qui commence à rosir, formant des halos entre ciel et mer, entre chien et loup. Sans emphase il y a encore peu de temps, je suis désormais en phase de réanimation. Sans envie il y a si peu de temps, je suis désormais en vie. »
 
Ronan est en détresse depuis la mort de son meilleur ami. Un banal accident de la route aux abords d’un rond-point damné. Que s’est-il vraiment passé ce soir-là ? Ronan ne sait plus très bien. Pourtant, il était aussi dans la voiture. Depuis, ses souvenirs s’entrechoquent, brouillent sa mémoire et les pistes, le mènent à l’impasse. Harcelé par le père du défunt, otage de ses propres démons et hallucinations, lâché par son psy, il s’exile alors sur le phare de la Vieille, au large de la pointe du Raz, où il vivra une odyssée aussi salvatrice qu’extraordinaire, aux confins de l’irréalité.
 
Quelques mots sur l’auteur :
 
Léonnic Asurgi : quel drôle de nom ! Pourquoi un tel pseudonyme ? Au début, car il obéissait à une règle absconse défiant les nouvelles technologies de cyber sécurité et dont j’étais quasiment le seul à détenir l’algorithme permettant de remonter à ma réelle identité ; si certains redoutent la notoriété, je tremblais à l’idée que mes proches me découvrent sous l’angle d’un producteur de navets OGM grandes séries ou d’écrits vains. Et maintenant, pour assurer une pseudo-continuité ; on ne peut pas passer sa vie à changer d’identité.
 
Cette crise de confiance inhibitrice quand il fallut s’exhiber ne fut pas la première que je gérai dans ma cellule personnelle de décrisement bien rôdée ; loin de là, les crises, j’en raffole, elles m’ont éloigné des rivages de mes certitudes pétries, m’abandonnant parfois au milieu de l’océan, cadençant ma vie à tel point qu’au moment de me présenter, c’est à elles que je pense, à leurs costumes taillés sur mesure : tennisman, scientifique, rêveur, auteur... [Source_SimplementPro]
 
Maintenant, place au livre !
 
Un livre qui nous transporte dans la folie de notre cerveau ou celle de l’auteur. Un casse-tête de questionnement, une enquête farfelue et des élucubrations drolatiques !
 
Une aquarelle magnifique en couverture, que je tiens à souligner car je la trouve vraiment sympa !
 
Nous voilà parti à la rencontre de Ronan (notre personnage principal). Ronan est agent immobilier le jour et écrivain la nuit. Il déteste son métier d’agent immobilier et essuie les refus des éditeurs depuis plus de 10 ans !
Alors quand un de ses écrits attire l’attention de son meilleur ami Tristan, ils se rejoignent dans le petit restaurant de la bourgade Chantepie. Malheureusement, à la suite de cette soirée, Ronan perd son ami dans un terrible accident sur le rond-point… Quelle folle histoire ce rond-point ! Il tue à outrance ! Un éléphant rose se serait dressé pour provoquer l’accident ! Ronan plonge alors dans un cercle de culpabilité sans bornes.
 
Il va essayer de comprendre ce qui s’est passé durant cette soirée, durant cet accident. Pourquoi, comment, qui ? Autant de questions qui vont le faire doucement glisser dans la folie.
En plus, pour couronner le tout, il est harcelé par le père de Tristan qui est persuadé que Ronan est coupable de la mort de son fils !
 
Alors, Ronan va consulter un étrange personnage aux méthodes peu orthodoxe, Golien, un psychiatre.
Chacun de son côté va faire évoluer notre personnage principal. Ronan va-t-il arriver à découvrir la vérité ? Rien n’est moins sûr !
 
Petit bémol. Accrochez vos ceintures ! Il y a des phrases longues (surtout au début qui peuvent en décourager certains), que je relis parfois, pour être sûr de ne pas m’être perdus en chemin ! J'ai bien aimé l'idée de l'histoire principale mais j’ai eu du mal avec les élucubrations de Ronan. Souvent j'ai trouvé qu'il s'égarait. Ce qui rend la lecture lourde à certains moments… On ne comprend pas bien où l’auteur veut aller. Cependant, les thèmes principaux me bottent et l’histoire en elle-même aussi alors j'ai persévéré. Après, une fois le livre lu jusqu’au bout, on comprend pourquoi il s’égare comme ça. Et ça fait partie du personnage…
 
Léonnic Asurgi a réussi à mettre en valeur le deuil, la folie dans laquelle on plonge et l’acceptation. Ce sont des thèmes particuliers qu’il est parfois difficile d’aborder. Sans compter les à-côtés. La fin de ce livre est une suite logique, enfin pour moi. J’avais en effet supputé cette fin, sans trop y croire et j’ai apprécié.
Ce que j’ai apprécié et qui m’a fait sourire, ce sont les jeux de mots qui jalonnent le roman. Voici un exemple : « il s’était attiré les foudres des crânes d’œuf, brouillé avec à peu près tous ceux qu’il avait croisés, poché un avenir glorieux, sans en faire tout un plat, de résistance. »
 
C’est un livre léger et lourd à la fois. Mise à part le petit bémol du surplus inutiles, j'ai trouvé que l'histoire avait un bon potentiel et que l’auteur gagne à se faire connaître. Je vous recommande toutefois ce livre pour un petit moment de liberté cérébrale. 

_________________
Fini : "Jules" - Didier VAN CAUWELAERT
En cours  study : "Un air de Violon" - Yvonne ROBERT

Challenge PàL 2018 : à venir ...
avatar
Eiger
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1595
Localisation : 47
Date d'inscription : 17/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Asurgi, Léonnic] Un secret halo de rose

Message par louloute le Mar 19 Juin 2018 - 21:18

Merci Eiger pour ta critique  Very Happy
avatar
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 11221
Age : 50
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Asurgi, Léonnic] Un secret halo de rose

Message par Eiger le Jeu 21 Juin 2018 - 20:10

Avec plaisir louloute Very Happy

_________________
Fini : "Jules" - Didier VAN CAUWELAERT
En cours  study : "Un air de Violon" - Yvonne ROBERT

Challenge PàL 2018 : à venir ...
avatar
Eiger
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1595
Localisation : 47
Date d'inscription : 17/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Asurgi, Léonnic] Un secret halo de rose

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum