Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Beaton, M.C.] Agatha Raisin enquête - Tome 9 : Sale temps pour les sorcières

Aller en bas

[Beaton, M.C.] Agatha Raisin enquête - tome 9 : Sale temps pour les sorcières

0% 0% 
[ 0 ]
50% 50% 
[ 1 ]
50% 50% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Beaton, M.C.] Agatha Raisin enquête - Tome 9 : Sale temps pour les sorcières

Message par DameMariclo le Dim 1 Juil 2018 - 16:33

Auteur : M.M. Beaton
Titre : "Sale temps pour les sorcières"
Tome 9 de : Agatha Raisin enquête



Éditions : Albin Michel, 2018
ISBN : 978-2-226-40033-8
Nombre de pages : 296
Paru en 1999 sous le titre : Agatha Raisin and the witch of wyckhadden
Traduction par Amélie Juste-Thomas

Quatrième de couverture :
Traumatisée après qu'une coiffeuse rancunière l'a shampouinée à la crème dépilatoire, Agatha Raisin se réfugie incognito dans un hôtel de la côte en attendant que sa chevelure repousse. N'ayant plus rien à perdre, elle consulte également une sorcière réputée pour ses talents. Miracle, la magie opère, mais pour peu de temps, car la sorcière est retrouvée assassinée... Agatha renoue aussitôt avec ses réflexes de détective, aidée par l'inspecteur Jimmy Jessop, ensorcelé par ses charmes. A moins que ce ne soient les effets du philtre d'amour qu'Agatha a acheté à la pauvre sorcière ?

Mon avis :
A la fin du tome 8, "Coiffeur pour dames", Agatha, plus insupportable que jamais, avait fini par gagner le gros lot en se faisant shampouiner à la crème dépilatoire par une coiffeuse qu'elle avait poussé à bout... chose qu'elle fait avec beaucoup de monde dès que le matin, elle met les pieds hors de son lit. Afin que son cher voisin 'le beau James' ne puisse pas voir les ravages dans sa chevelure dont elle est on ne peut plus fière, elle a décidé d'attendre que ses dégâts capillaires s'améliorent, à l'abri dans un petit hôtel de la côte anglaise où personne ne la connait. Une cliente de l'hôtel lui dit qu'une habitante du village est réputée comme guérisseuse et diseuse de bonne aventure. N'ayant rien à perdre, Agatha décide d'aller consulter cette 'sorcière' et c'est toute contente, qu'elle en ressort avec une potion pour la repousse de ses cheveux mais aussi un philtre d'amour.
C'est avec une perruque (avant que le vent ne l'emporte) ou un foulard artistiquement noué sur sa tête que cette chère Madame Raisin, vêtue de son manteau de vison noue quelques liens avec des pensionnaires de l'hôtel et un homme, inspecteur de son métier, qu'elle a rencontré dans un pub. Cet homme, parce que esseulé et en manque d'affection ou ensorcelé par le philtre d'amour qu'Agatha a introduit dans son verre... ça nul ne le sait, tombe amoureux de notre farfelue.
Un soir, qu'elle découvre que son manteau de fourrure a été vandalisé, elle suspecte tous les défenseurs des animaux qu'elle a croisé sur sa route et décide d'aller voir la guérisseuse sur qui portent ses soupçons. Comme il fallait s'y attendre avec Agatha qui sème toujours le crime sur son passage, cette pauvre femme a été sauvagement assassinée. D'autres meurtres seront commis et Agatha va se faire un plaisir de mener l'enquête.
Ce n'est pas le meilleur tome de la série mais l'intrigue s'inspirant un peu (même de très loin) du célèbre grand classique du roman policier, 'L'assassin habite au 21', apporte une note originale à l'affaire.
A noter : à la fin du livre, qu'Agatha se retrouve avec un troisième chat...

Mon vote : Beaucoup apprécié
- 9/10 -
avatar
DameMariclo
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 882
Localisation : DameMariclo se trouve dans le Sud
Emploi/loisirs : Occupations tranquilles et pas fatiguantes
Genre littéraire préféré : Indéfini... du moment que j'aime
Date d'inscription : 30/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Beaton, M.C.] Agatha Raisin enquête - Tome 9 : Sale temps pour les sorcières

Message par Sharon le Ven 24 Aoû 2018 - 23:02

Mon avis :

A la fin du tome 8, Agatha Raisin avait été victime d’une coiffeuse vengeresse et avait perdu beaucoup de cheveux, à cause d’une crème dépilatoire. Aussi s’est-elle réfugiée loin, loin de son village, en attendant que sa chevelure repousse. Après quelques déboires – ils arrivent très vite avec Agatha – elle se décide à consulter la voyante locale, qui fabrique de plus quelques philtres, le classique filtre d’amour, bien sûr, mais aussi un philtre pour faire repousser les cheveux. Elle n’y croit pas trop, mais qui ne tente rien, n’a rien. Agatha n’avait pas prévu que la voyante serait assassinée pourtant elle n’a jamais pu se rendre dans un endroit sans qu’un assassinat soit commis. Bien sûr, c’est elle qui a découvert le corps, et les ennuis ont pu à nouveau commencer. Non, parce qu’expliquer qu’elle voulait une potion pour ses cheveux, pourquoi pas ? Avouer qu’elle avait demandé un filtre d’amour, non.
On aurait pu penser que cette neuvième enquête serait un tournant dans l’existence d’Agatha. En effet, elle semble, pour la première fois, un peu moins s’intéresser au meurtre, oublier un peu James. Elle fait ce qu’elle fera dans d’autres tomes – tenter de faire bouger les choses. Accepter son âge, aussi, un peu. Juste un peu. Pendant ce temps, la vie continue à s’écouler dans son petit village, et certains pensent toujours – un peu- à elle. Les enquêtes d’Agatha Raisin sont toutes bâties sur le même schéma ou presque, et l’on sait fort bien qu’Agatha ne se contentera pas d’une existence paisible, alternant scrabble, soirée dansante et découverte des joies de se rendre à un spectacle sans arrière-pensée. Il ne faut pas oublier qu’Agatha n’a pas eu une enfance paisible, elle s’est « faite toute seule » et n’a guère eu le temps de penser à des distractions.
Pourtant, j’ai toujours un peu l’impression qu’elle se saborde elle-même, avec sa volonté d’enquêter, de vouloir que les choses aillent plus vite, et son incapacité à choisir. Sa vie sentimentale est toujours aussi chaotique et rares sont les personnes qui la trouvent véritablement sympathiques. Quand Agatha est avec la femme du pasteur, je ne peux m’empêcher de penser à Miss Marple, et son amitié pour Griselda, la femme du pasteur de St Mary Mead. Lui non plus n’appréciait guère Jane Marple, mais il changera d’avis. Qu’aurait-il fait avec Agatha Raisin comme voisine ?
Une nouvelle enquête d’Agatha, pas très différente des autres même si elle est loin de Carsely.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 8540
Age : 40
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

https://deslivresetsharon.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum