Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Mougin, Véronique] Où passe l'aiguille

Aller en bas

[Mougin, Véronique] Ou passe l'aiguille

[Mougin, Véronique] Où passe l'aiguille Vote_lcap67%[Mougin, Véronique] Où passe l'aiguille Vote_rcap 67% 
[ 2 ]
[Mougin, Véronique] Où passe l'aiguille Vote_lcap33%[Mougin, Véronique] Où passe l'aiguille Vote_rcap 33% 
[ 1 ]
[Mougin, Véronique] Où passe l'aiguille Vote_lcap0%[Mougin, Véronique] Où passe l'aiguille Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Mougin, Véronique] Où passe l'aiguille Vote_lcap0%[Mougin, Véronique] Où passe l'aiguille Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Mougin, Véronique] Où passe l'aiguille Vote_lcap0%[Mougin, Véronique] Où passe l'aiguille Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Mougin, Véronique] Où passe l'aiguille Vote_lcap0%[Mougin, Véronique] Où passe l'aiguille Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 3

[Mougin, Véronique] Où passe l'aiguille Empty [Mougin, Véronique] Où passe l'aiguille

Message par lalyre le Mar 10 Juil 2018 - 19:00

[Mougin, Véronique]
Ou passe l’aiguille      
 Editions Flammarion 31 janvier 2018
452 pages
Quatrième de couverture
Et voici Tomas, dit Tomi, gaucher contrariant, tête de mule, impertinent comme dix, débrouillard comme vingt, saisi en 1944 par la déportation dans l’insouciance débridée de son âge – 14 ans. Ce Tom Sawyer juif et hongrois se retrouve dans le trou noir concentrationnaire avec toute sa famille.
Affecté à l’atelier de réparation des uniformes rayés alors qu’il ne sait pas enfiler une aiguille, Tomas y découvre le pire de l’homme et son meilleur : les doigts habiles des tailleurs, leurs mains invaincues, refermant les plaies des tissus, résistant à l’anéantissement. À leurs côtés, l’adolescent apprendra le métier.
Du camp de concentration au sommet de la haute couture française, voici le voyage de Tomi, sa vie miraculeuse, déviée par l histoire, sauvée par la beauté.
[Mougin, Véronique] Où passe l'aiguille 51xddc11
Mon avis
L’histoire commence avec l’enfance de Thomas Kiss, dit Tomi, le narrateur et héros dans tous les sens du terme, c’est le début de la chasse aux juifs en Hongrie. Tomi a quatorze ans, il n’hésite pas à grimper à l’arbre pour avoir vue sur les prostituées de la maison close d’en face,  son meilleur ami c’est Bruno, avec qui il fait toutes les bêtises de leur âge, une amitié les lie jusqu’à la fin de leurs vies.  Avec ses parents et son petit frère ils sont expédiés dans les camps de concentration, c’est avec la belle écriture de Véronique Mougins que l’on ressent la solitude, le froid et la faim, ainsi que la peur et les coups de ces endroits. Séparé de sa mère et de son petit frère, il reste près de son père qui est rapidement déplacé dans un atelier de couture. Tomi se sent très seul, il ne veut pas mourir et pour échapper à la mort, il a plus d’un tour dans son sac, justement on demande quelqu’un qui sait coudre pour réparer des vêtements, notre héros qui n’a jamais pu enfiler une aiguille à coudre, se présente mais très vite sa supercherie sera découverte par le kapok de service, qu’à cela ne tienne il balayera l’atelier et petit à petit il saura faire des points à l’aiguille et même se servir d’une machine à coudre. Cet aiguille, il faut qu’elle est omniprésente dans l’histoire, elle  conduira Tomi vers les sommets de la haute couture. J’ai aimé ce gamin têtu mais débrouillard dès le début du roman, je pense que l’auteure par son écriture emplie de douceur et de tendresse a ressenti une empathie profonde pour lui, et pourtant avec quelle sécheresse et âpreté  nous décrit-elle l’horreur des camps. Une histoire poignante et émouvante avec cette aiguille qui pique mais est essentielle pour créer du rêve et avoir accès à ce très beau monde de la mode. Justement ce roman, je l’ai ressenti comme un très bel hommage à tous ces petites mains qui coupent, surfilent, cousent, brodent et rient de bonheur lorsqu’on leur présente une œuvre terminée (là c’est ma sensibilité qui réagit car ce monde de la couture, je l’ai très bien connu, débutant par ramasser les épingles). Un très gros coup de coeur pour ce très beau roman qui évoque le parcours du cousin de l’auteure, déporté et devenu après la guerre numéro deux d’une maison de haute couture internationale….5/5
lalyre
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 7111
Age : 87
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

[Mougin, Véronique] Où passe l'aiguille Empty Re: [Mougin, Véronique] Où passe l'aiguille

Message par pétunia le Dim 4 Nov 2018 - 19:10

Lalyre a fait un résumé très complet et merci pour cette belle critique.

L'auteure nous raconte l'histoire de Thomas Kiss, dit Tomi, qui, grâce à sa profonde détermination, son envie de vivre, et à la couture, réussira sa vie. Tomi sait, de part son parcours, combien la vie est précieuse.  
Histoire très émouvante. Un bel hommage à la vie, à la famille et aux nombreux artisans du monde de la couture. J'ai beaucoup appréciée cet ouvrage.

Citations :

"c'est l'authentique fonction du vêtement, t'aider à vivre "

"le vêtement te sauve du froid et de la honte, il est ce qui te reste quand tu n'a plus rien"

"les versements qu'il crée, de vrais vêtements , bienveillants et sublimes, ni pour les homme, ni pour femme, des vêtements pour les vivants "
pétunia
pétunia
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 815
Localisation : Var
Genre littéraire préféré : Un peu de tout sauf la poesie et les BD
Date d'inscription : 18/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

[Mougin, Véronique] Où passe l'aiguille Empty Re: [Mougin, Véronique] Où passe l'aiguille

Message par marie do le Sam 2 Fév 2019 - 13:37

Un grand merci à Lalyre (et à Pétunia qui a confirmé ce choix) pour la découverte de cette pépite enlacement
marie do
marie do
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 4060
Age : 53
Localisation : corse
Genre littéraire préféré : Assez varié : thriller, roman historique, contemporain, bd .....
Date d'inscription : 01/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

[Mougin, Véronique] Où passe l'aiguille Empty Re: [Mougin, Véronique] Où passe l'aiguille

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum