Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Javelaud, Corinne] La Demoiselle du Mas du Roule

Aller en bas

Votre avis sur ce livre ?

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Javelaud, Corinne] La Demoiselle du Mas du Roule

Message par Cannetille le Ven 13 Juil 2018 - 13:23



Auteur : Corinne Javelaud
Titre : La Demoiselle du Mas du Roule
Editeur : City Edition
Année de parution : 2014
Pages : 360

Présentation de l'éditeur :
A l’aube du XXe siècle, Henri-Louis Leroux se heurte au refus de son fils Charles de reprendre l’étude notariale familiale située entre Limousin et Périgord. Attiré par la vie parisienne, le jeune Leroux n’en fait qu’à sa tête. De dépit, le notaire contraint sa fille Méline à épouser le fils du médecin du village. La jeune femme se soumet, même si son cœur palpite pour le ténébreux Adrien, dont le départ pour les Indes est un déchirement. Mais Méline n’a pas dit son dernier mot, bien décidée à trouver le bonheur… Entre 1885 et les années 20, dans le bouleversement des mœurs et les troubles de la Grande guerre, la jeune génération tente de conquérir, malgré les secrets de famille et le poids du passé, sa liberté. Quand les secrets d’un village bouleversent le destin d’une famille.

Avis :
L'histoire se déroule au sein d'une famille de notables provinciale, entre fin du XIXème et début du XXème siècles. Alors que les parents ont décidé de l'avenir de leurs enfants, censés reprendre l'étude notariale paternelle pour l'un, épouser le mari qui lui est désigné pour l'autre, la jeune génération a ses propres aspirations qu'elle va tenter de réaliser avec plus ou moins de bonheur. Si le script est alléchant, la réalisation s'avère bien décevante : le récit reste superficiel et bâclé, en particulier la fin brutale qui laisse le lecteur en plan sans véritable conclusion. Les personnages n'ont aucune épaisseur, les dialogues sont plats, voire niaiseux. Le contexte historique est rapidement évoqué sans recréer de véritable ambiance. Qui plus est, ce qui est à mes yeux rédhibitoire, le texte est émaillé de maladresses et de fautes d'expressions. Je n'en cite que quelques unes :
- s'accommoder à, apposer sa critique sur quelqu'un, dépareiller à, porter de la fierté à quelqu'un
- jambe gangreneuse, état de santé apte à un déplacement, logorrhée de paroles
- en soutenant son regard dans le sien
- lui suggéra sa mère, dont les gestes et les explications de son fils faisaient mauvaise impression
- L'Allemagne recula sous le coup de l'armée vaincue par la mer
- avaient modelé sa personnalité dans la sagesse et la réflexion pour rattacher une grande cause
- lorsque la fille surprenait l'oreille attentive de son père sur les propos de Charles
- qui passait des nuits sans sommeil à consacrer la majeure partie de son temps à (...)
- Si Gabriel eût été libre et jeune, il aurait...
- lui avait toujours manifesté de la tendresse sous-entendue
- la solidarité s'opérait
J'ai trouvé cette lecture ennuyeuse et sans intérêt. J'avais projeté de lire d'autres ouvrages du même auteur, je m'en abstiendrai et passerai mon chemin.

Cannetille
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 81
Localisation : France
Date d'inscription : 20/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Javelaud, Corinne] La Demoiselle du Mas du Roule

Message par Pandora le Ven 13 Juil 2018 - 14:30

Merci pour ton avis Miss.

Ce qui m'étonne toujours lorsque je vois ce genre de maladresse comme tu le dis joliment, c'est le fait qu'un tel ouvrage soit publié !
Je trouve cela vraiment effarant et presque insultant car l'éditeur bâcle son travail et se moque un peu des lecteurs... C'est comme ça

_________________
« La vertu paradoxale de la lecture est de nous abstraire du monde pour lui trouver un sens. » Daniel Pennac

Je participe au Challenge PàL 2018 organisé par TitePomme : PàL de départ= 87 ; livres lus = 56 (dont 11 hors challenge) ; Ajouts PàL = 7

study  PAL et LAL study
avatar
Pandora
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 635
Age : 27
Localisation : France
Genre littéraire préféré : Aucun, c'est la plume de l'auteur qui me transporte... ou pas
Date d'inscription : 03/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum