Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Biyi, Sandrine] Sorcières, tome 1 : l'insoumise de Hautefort

Aller en bas

Qu'avez-vous pensé de ce livre ?

[Biyi, Sandrine] Sorcières, tome 1 : l'insoumise de Hautefort Vote_lcap0%[Biyi, Sandrine] Sorcières, tome 1 : l'insoumise de Hautefort Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Biyi, Sandrine] Sorcières, tome 1 : l'insoumise de Hautefort Vote_lcap100%[Biyi, Sandrine] Sorcières, tome 1 : l'insoumise de Hautefort Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[Biyi, Sandrine] Sorcières, tome 1 : l'insoumise de Hautefort Vote_lcap0%[Biyi, Sandrine] Sorcières, tome 1 : l'insoumise de Hautefort Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Biyi, Sandrine] Sorcières, tome 1 : l'insoumise de Hautefort Vote_lcap0%[Biyi, Sandrine] Sorcières, tome 1 : l'insoumise de Hautefort Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Biyi, Sandrine] Sorcières, tome 1 : l'insoumise de Hautefort Vote_lcap0%[Biyi, Sandrine] Sorcières, tome 1 : l'insoumise de Hautefort Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Biyi, Sandrine] Sorcières, tome 1 : l'insoumise de Hautefort Vote_lcap0%[Biyi, Sandrine] Sorcières, tome 1 : l'insoumise de Hautefort Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Biyi, Sandrine] Sorcières, tome 1 : l'insoumise de Hautefort Empty [Biyi, Sandrine] Sorcières, tome 1 : l'insoumise de Hautefort

Message par Eiger le Jeu 23 Aoû 2018 - 21:53

[Biyi, Sandrine] Sorcières, tome 1 : l'insoumise de Hautefort 515pne10
 
Une plongée au cœur de l’histoire médiévale. Quatre sœurs différentes, un monde cupide en opposition à la féérie de la forêt… Un premier tome plein de promesses.
 
Année de parution : 2017
Nombre de pages : 361
ISBN : 978-2953602821
Editions : Editions du halage vous pouvez vous procurer le livre sur ce site. Ainsi que la saga « La Dame de La Sauve » et « Cathares ».
 
Résumé (quatrième de couverture) :
 
"Que faisait-elle dans la forêt à l'heure des loups, en plein mois de décembre ? La forêt l'appelait tous les jours et une force obscure la poussait à sortir en cachette de tous, à s'enfuir vers l'étang..." Dans son nouveau roman, Sandrine Biyi nous raconte l'histoire de quatre sœurs au XIIe siècle. Protégées par leur oncle, le troubadour Bertran de Born, elles sont élevées au château de Hautefort dans le Périgord. Quatre destins dans la tourmente d'une persécution qui fit de nombreuses victimes, majoritairement féminines, sur plusieurs siècles. Dans un contexte historique rigoureux, Sorcières témoigne de la vie dans l'Aquitaine médiévale, de la condition des femmes et de celles qui, particulièrement, gênent l'Eglise par leurs soins et leur connaissance des simples. Bien au-delà de l'intrigue du Moyen Age, c'est la question de la place des femmes et des jeux de pouvoir pour les maintenir en état de sujétion, ici ou ailleurs, hier ou aujourd'hui, qui est posée.
 
Quelques mots sur l’auteure :
 
Sandrine Biyi, passionnée d’histoire médiévale et romancière, auteure de la série La dame de La Sauve, récompensée par le prix d’Aquitaine du Lion’s club en 2012, utilise le roman pour faire découvrir l’Histoire et en apprendre un peu plus sur notre présent.
Dans Cathares, prix spécial du jury du Salon du livre d’histoire de Mirepoix en 2016, Sandrine Biyi nous donne à revivre le quotidien dans un village cathare du XIIIe siècle. Au-delà de ce roman, elle nous emmène à la découverte du catharisme à travers ses mystères, ses relations avec le christianisme et le pouvoir royal.
Les recherches faites pour l’écriture de La dame de La Sauve (en cours de réédition par les éditions du halage) ont mené à la découverte de l’importance qu’ont eue les Cathares dans l’Entre-deux-mers du Moyen Âge ainsi que ces autres victimes des bûchers, les sorcières dont plusieurs milliers ont été brûlées à l’instar des Cathares, qui, pour des raisons assez semblables, représentaient elles-aussi un danger pour les pouvoirs religieux et royal. [Source_Site des éditions du halage]
 
Maintenant, place au livre !
 
Une plongée au cœur de l’histoire médiévale. Quatre sœurs différentes, un monde cupide en opposition à la féérie de la forêt… Un premier tome plein de promesses.
 
Une fois encore, Sandrine Biyi a su me charmer avec le monde de l’histoire médiéval. Nous sommes en Aquitaine, entourés de légendes et d’histoire. Les sorcières ne sont pas en reste et l’auteure nous emporte dans des temps lointains où les femmes doivent allégeance aux hommes et où celles qui sont cultivées, instruites et connaissent l’art des simples sont des sorcières…
 
Nous faisons la connaissance des gens de Hautefort. Ce château est habité et « géré » par Bertran de Born, un chevalier noble de cœur et d’esprit. Il a recueilli les quatre bâtardes de son frère Ithier. Ce dernier, quant à lui a préféré se retirer à l’abbaye de Dalon.
 
Ces quatre sœurs sont toutes différentes ! Tant dans l’apparence que dans le caractère ! Anne l’aînée est hautaine, classieuse, blonde aux yeux bleus. Justine, qui fuit la société et se réfugie dans la forêt auprès de l’habitante de la cabane (Elvire) est rousse aux yeux différents, l’un vert et l’autre marron irisé de paillettes dorées. Anne, la belle Anne, blonde aux yeux bleus elle aussi, mais aveugle… Quant à la petite dernière, Isabel une brune aux yeux noirs… Elles sont différentes des autres, en tout !
Toutes les quatre vont grandir entre les murs du château et auront un avenir aux multiples facettes. Sandrine Biyi nous prévient dès le départ, « un jour on les nommera « les sorcières de Hautefort » ».
 
D’ailleurs, c’est Justine qui ouvre la marche… Elle a été appelée par la forêt où elle rencontre Elvire (La dame de la forêt) qui lui raconte les fées, les lutins, les fleurs et les arbres. Dans une époque où les convenances sont que la femme n’est faite que pour obéir à son mari et gérer une maison, il est parfois compliqué à l’épouse de Bertran de prendre en considération ces quatre bâtardes. La jalousie rôde.
 
L’auteure a su encore une fois me transporter dans un temps ancien, au cœur de l’Aquitaine. Elle utilise les mots qu’il faut et nous entraîne gentiment à retracer l’Histoire. Les chemins de vie se croisent, s’entremêlent et toute la dimension de notre passé prend forme. On ne peut pas parler de l’Aquitaine au Moyen-âge sans parler de sorcières… L’inquisition en ces temps là a laissé des traces… Sandrine Biyi a l’art et la manière de nous transmettre ce savoir, à travers des histoires imaginées, mais basées sur des faits réels. On retrouve les lieux, les dates, les mots empruntés aux temps anciens… Tout ceci dans une joyeuse mélodie dépoussiérée et plutôt jeune.
 
J’aime me promener dans les lignes des livres de Sandrine Biyi qui nous offre là, un très beau travail de recherche historique mais également de passion. On se glisse facilement dans son style littéraire, on se balade dans l’Histoire de notre passé et on a vraiment certaines explications documentées et structurées à la manière d’un documentaire, ici en début de roman. On évolue dans le contexte de l’époque. Dans les brouilles terriennes, celles des esprits et des familles ! La jalousie est maîtresse à ce moment-là.
 
Elle y fixe des personnages charismatiques et empreints de caractères spécifiques. Elle arrive à remettre le contexte social et la place des femmes à cette époque. Oui, je pense en effet que c’est son cheval de bataille. Mais c’est ce qui est beau. Et donne toute la puissance de ses romans.
 
Ce premier tome nous place gentiment dans le décor et nous promet encore de belles heures de lecture dans les phrases, l’Histoire et le sort des Sorcières à cette époque. Il me tarde de découvrir la suite J
 
Je vous recommande vraiment cette saga, vous y découvrirez une période de notre Histoire, avec la délicatesse et la plume de notre auteure perspicace, qui par son amour de l’histoire, nous transmet de belles connaissances…

_________________
On veut ? On peut ? Alors on fait ! Et si on ne peut pas, on trouve des solutions !
Eiger
Eiger
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2109
Localisation : 47
Date d'inscription : 17/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum