Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Wassmo, Herbjorg] Le testament de Dina

Aller en bas

[Wassmo, Herbjog] Le testament de Dina

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Wassmo, Herbjorg] Le testament de Dina

Message par lalyre le Ven 7 Sep 2018 - 19:34

]Wassmo, Herbjorg]
Le testament de Dina
Editions Gaïa septembre 2018
Quatrième de couverture
1890. La fougueuse Dina n'a pas survécu à ses blessures lors de l'incendie de Reinsnes. L'église est bondée le jour de ses funérailles et, face à la foule, sa petite-fille Karna témoigne de sa confession : "Moi, Dina, j'ai de mes propres mains fait en sorte que le traîneau tombe dans le gouffre et provoque la mort de Jacob Grønelv. J'ai tiré un coup de fusil lapon sur le Russe Léo Zjukovsky et provoqué sa mort. Je me reconnais coupable. Je demande cependant qu'on libère mon corps. Dans la mer." Puis Karna se mure dans le silence. Ou comment, vingt ans plus tard, être les héritiers de Dina.

Mon avis
Ayant pris sur elle de témoigner et de tout révéler que dès la fin de la confession de sa grand-mère que Karna a reçu en héritage, elle se mit à courir, jamais encore elle n’avait parcouru à pied le chemin jusqu’au Grand Hôtel, là ou habitait Dina sa grand-mère, la route du retour fut longue. Elle avait la tête pleine de toiles d’araignées, elle les sentait frétiller sous son crâne. Peut-être croisa t-elle des gens, mais elle ne les vit pas. Elle franchit la porte bleue, sans regarder autour d’elle. Monta les escaliers jusqu’à la petite chambre qui était la sienne lorsqu’elle dormait chez sa grand-mère. Mais les mots qu’elle a prononcé à l’église sont trop lourd pour elle seule. Benjamin, son père et Anna sa belle-mère s’aperçoivent de sa fuite, elle est dans la petite chambre, hélas elle a perdu la parole. C’est alors qu’ils prennent la décision de la placer dans un asile pour la faire soigner, cependant le docteur Joakim veut la guérir de sa folie. Cependant des complications interviennent entre Benjamin Anna et Joakim, lorsque ces deux derniers tombent amoureux, Quand au jeune Peder, amoureux de Karna, il ne baisse pas les bras, voulant la sortir de l’asile, mais pourquoi cela ? Il y a aussi Wilfred, le frère de Peder, qui bat ses proches pour s’imposer. Quelques autres personnages peu importants font partie de l’histoire… J’aime beaucoup l’écriture de Herbjorg Wassmo qui avec son immense talent nous peint les sentiments et les pensées de chacun des héros de ce roman, mais aussi, elle décrit la Norvège, ses landes et nous raconte les tempêtes humaines,les naufrages amoureux et les tragédies qui m’ont attristée…..Encore un très bon livre pour qui aime cette auteure. 4,5/5


avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6563
Age : 86
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum