Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Hermary-Vieille, Catherine] La Marquise des Ombres

Aller en bas

Votre avis sur ce livre ?

100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Hermary-Vieille, Catherine] La Marquise des Ombres

Message par Cannetille le Sam 15 Sep 2018 - 12:58



Titre : La Marquise des Ombres
Auteur : Catherine Hermary-Vieille
Editeur : Gallimard
Année de parution : 1983
Pages : 640

Présentation de l'éditeur :
Comment Marie-Madeleine d'Aubray, mariée au marquis de Brinvilliers, succombe à deux passions : l'argent avec Pierre-Louis de Penautier, trésorier des états du Languedoc, et l'amour avec Jean-Baptiste de Sainte-Croix, aventurier et alchimiste. Comment elle descendra jusqu'au crime.
Catherine Hermary-Vieille nous fait découvrir un personnage fascinant, émouvant malgré ses fautes, en tous points inoubliable.

Avis :
Marie-Madeleine d'Aubray, marquise de Brinvilliers, est une célèbre empoisonneuse qui fut condamnée et exécutée sous le règne de Louis XIV. Son procès fut le début de la fameuse Affaire des Poisons qui secoua Paris et la Cour par une série de scandales impliquant de hauts personnages de l'aristocratie. Catherine Hermary-Vieille retrace ici une biographie romancée de la marquise, basée sur une solide documentation, et d'une lecture fluide, agréable et prenante. Après une enfance sans amour ravagée par un abus sexuel, cette femme, incapable de laisser place à ses sentiments constamment refoulés, mena une existence dénuée de toute conscience morale, seulement gouvernée par l'obsession des apparences et de son ascension personnelle, et qui, d'excès en excès, la mena jusqu'aux paricide et fratricides. Sans juger ni expliquer, le livre peint avec une froideur implacable le terrible engrenage qui la conduisit irrémédiablement à commettre l'irréparable et à courir à sa propre perte. Cette neutralité dans la description des émotions et des raisonnements de la marquise permet au lecteur de se figurer ce qu'elle a elle-même vécu, emportée vers le drame sans recul sur ses motivations et en toute ignorance de ce qui se tramait dans son inconscient. Le livre est au final poignant, dans le sens où il décrit de bien grandes souffrances, tant chez les victimes que chez leur tueuse. En effet, quel vide intérieur derrière l'incroyable force de caractère de cette femme intelligente, indomptable et passionnée, qui, toute sa vie, aura désespérément, et jusqu'au meurtre, tenté de préserver l'armure d'apparences derrière laquelle elle tentait de conjurer ses terribles failles. Lecture passionnante et coup de coeur.

Cannetille
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 157
Localisation : France
Date d'inscription : 20/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum