Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Pochoda, Ivy] Route 62

Aller en bas

Votre avis ?

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Pochoda, Ivy] Route 62

Message par Cassiopée le Lun 17 Sep 2018 - 22:14



Route 62 (Wonder Valley)
Auteur : Ivy Pochoda
Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Adélaïde Pralon
Éditions : Liana Levi (6 Septembre 2009)
ISBN : 9791034900503
352 pages

Quatrième de couverture

Blond, athlétique et complètement nu, il court sur l’autoroute 110 au milieu des embouteillages du matin à Los Angeles. Poussé par une force irrépressible, Tony, Blanc de la middle-class aisée, quitte sa voiture pour le suivre. À partir de cette scène inaugurale, l’auteur nous propose un long flash-back qui suit différents parcours, lesquels croiseront tous d’une manière ou d’une autre la route du coureur nu et de Tony.

Mon avis

Route 62 est un roman très particulier. Un récit choral donnant la parole à des personnages qui, à un moment ou un autre de leur vie, ont été confrontés à une « cassure ». Tout commence par une scène excentrique à Los Angeles en 2010: un homme nu qui court au milieu des voitures qui sont bloquées dans les embouteillages. Et là, l’impensable, Tony, un avocat, abandonne son véhicule et se met à le suivre… Un coup de folie ? Pas tant que ça peut-être ….. Mais qu’est-ce qui peut pousser quelqu’un à tout laisser derrière lui pour partir sans rien ?

Par de nombreux retours en arrière, nous revenons en 2006 et nous découvrons d’autres protagonistes. Nous sommes dans un coin désertique, dans une ferme, sorte de lieu de rédemption. Des individus s’y côtoient plus ou moins sous l’emprise d’un gourou. Que font-ils ici, que cherchent-ils à fuir ? Sur la route, deux hommes mauvais qui se cachent parce qu’ils sont recherchés par la police…..

Sous nos yeux prennent forme les rencontres, les déchirures, les douleurs, les espoirs …. La route 62 les relie, canalise ces être qui cherchent, se cherchent, se sont perdus et qui essaient de se retrouver… La route est présence, bruyante parfois, désertique et silencieuse à d’autres moments…

Le style est alerte, vivant mais le propos est dur. La violence, la peur sont là. C’est un recueil noir, qui donne la parole à des personnes en souffrance, en difficulté même lorsqu’ils ont l’air, comme Tony, rangé des voitures. Ivy Pochoda, par petites touches, dévoile la part d’ombre de chacun mais elle nous ouvre les yeux aussi sur une Amérique bien loin des clichés « propres » que l’on connaît….

Un récit à découvrir si on accepte d’être bousculé…..



_________________
avatar
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 10155
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum