Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice
Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs

[Curcio, Katell] Mantis Religiosa

Aller en bas

Qu'avez-vous pensé de ce livre ?

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Curcio, Katell] Mantis Religiosa

Message par Eiger le Jeu 20 Sep 2018 - 18:59


 
Mantis religiosa… (= Mante religieuse) Rien que le titre, avis aux amateurs ! Intrigue et suspense au rendez-vous !
 
Année de parution : 2018
Nombre de pages : 155
ISBN : 979-1026221722
Editions : Autoédition
 
Résumé (quatrième de couverture) :
 
« Nael, Brice et Richard se connaissent depuis l'enfance. Pendant trente ans, ils ont bâti une relation fraternelle. Nael et Jade forment un couple harmonieux. Richard se partage entre sa fille et son travail. Brice enchaîne les conquêtes qui l'éloignent, bien malgré lui, de son rêve d'une vie à deux. Tous les trois imaginaient avoir parcouru d'innombrables choses. Jusqu'au jour où Sylvia s'immisce dans la vie de Brice. Certaines révélations vont outrepasser toutes les suspicions. Les langues se délient, les regards changent, les sentiments s'égratignent. C'est le début d'une spirale infernale. Cette amitié indéfectible résistera-t-elle à cette valse des non-dits ? Que vont découvrir les protagonistes de cette histoire ? Quand machiavélisme et illusion ne font qu'un, n'importe qui peut être capable du pire ? »
 
Quelques mots sur l’auteure :
 
Passionnée par les livres, Katell Curcio a décidé de se lancer dans l'écriture. Naviguer seule dans son imaginaire lui procure de l'allégresse. Créer des personnages, les faire évoluer dans un univers, exprimer les pensées et les sentiments qui les habitent… Quoi de plus agréable comme sensation. Katell a toujours inventé des histoires. Alors, écrire est devenu une évidence… [Babelio]
 
Maintenant, place au livre !
 
Mantis religiosa… (= Mante religieuse) Rien que le titre, avis aux amateurs ! Intrigue et suspense au rendez-vous !
 
C’est pour le moins très particulier, et dans le bon sens du terme. A savoir un titre atypique qui impose l’intrigue dès le départ. Puis vient ensuite la quatrième de couverture que nous « zyeutons » pour nous faire un avis si ça va faire tilt ou non. Et là, je me suis dit « Aller ma grande, embarque-toi là-dedans, ça a l’air pas mal. »
 
C’est comme ça que je me retrouve aux côtés de mon pote Nael qui me raconte son enfance et son adolescence. Dès le départ, je suis englouti dans cette histoire ! J’apprends, je rigole, je souris à certaines situations et bien évidemment, je fais la connaissance des deux autres amis de Nael qui sont Brice et Richard.
 
Je découvre avec beaucoup d’émotions leurs évolutions, leurs atouts et leurs travers. Je pense vraiment bien les connaitre ces hommes charismatiques, mais j’avoue que dès le départ il y a un truc qui cloche. Un sentiment d’avoir un petit caillou dans la chaussure qui ne me fait pas mal, mais qui me dérange. Je sens bien que ce que me raconte Nael ne va pas finir teinté de rose et d’un gros bisou !
 
En effet, Nael ne saborde aucunement son passé, bien au contraire ! Il nous narre toute sa jeunesse et ses rencontres avec ses amis, ses copines, ses voyages, etc. On évolue dans des décors tout bonnement magiques. Car si le narrateur est fort, l’auteure est généreuse en détails concernant les lieux qu’elle nous fait découvrir à travers son livre. Ce côté-là m’a beaucoup plu car la prochaine fois que je visiterai ces lieux (la Charente-Maritime), je saurai me retrouver dans cette histoire aux côtés de Nael, Richard, Brice et les autres…
 
Bien évidemment, le caillou qui me gêné quelque peu dans ma chaussure a fini par arriver… Ce caillou se nomme Sylvia. Elle est douce comme un agneau au premier abord, mais, mais, mais, ne vous fiez jamais aux apparences ! Seules certaines personnes, analystes et pleines de finesses sauront identifier ce type de personnalité.
La réponse à la question que vous attendez tous c’est bien évidemment, est-ce que ça va bien se passer ? Est-ce que l’amitié est assez forte ? Est-ce que les gentils gagnent ?
 
Eh bien, je ne vous répondrais à rien de tout cela ! Non, bien sûr, sinon, ce n’est plus la peine de lire ce livre et donc vous n’aurez pas la joie de le découvrir !
 
Bref, revenons à notre Mantis Religiosa ! En effet, les sujets abordés dans ce livre avec beaucoup de délicatesse sont incontestablement l’amitié, l’amour, mais pas que. En effet, on va croiser la manipulation, le cercle victime/bourreau/sauveur, les différents penchants particuliers de l’être humain. Et bien sûr, que la vie n’est jamais blanche ou noire, elle est teintée de multiples couleurs.
 
Dans ce livre, Katell Curcio nous dévoile une splendide définition à travers un exemple plus que parlant de la manipulation et à tous les niveaux. Quelle soit au quotidien, sans s’en rendre compte, calculée ou non. C’est fait avec finesse. Les mots employés et les circonstances sont juste bien dosés. Un cocktail qui fonctionne à merveille. En effet, on monte gentiment dans le suspense dès le départ du livre. Notamment grâce aux titres des chapitres. Ces-derniers sont assez courts et c’est ce qui fait que nous plongeons avec rapidité et avidité dans cette histoire.
 
Sur un plan purement lectrice, je me suis régalé. Quoique je me sois tout de même posé la question, mais il va y avoir une actions qui va faire basculer le livre à un moment donné ou non ? C’est là que je considère tout l’art de notre auteure ! En effet, on lit tranquillement, avec un soupçon de suspense, puis on se laisse guider tranquillement sans se dire « mais quand est-ce que ça va tomber » et puis au moment où on a bien confiance et que nous sommes bien installé « BIM » le voilà ! Nous pourrions en effet comparer la construction de l’histoire à une manipulation de l’auteure vis-à-vis de son lectorat Wink Eh bien évidemment, je dis bravo ! Je vous recommande ce livre sans transition…

_________________
Fini : "Jules" - Didier VAN CAUWELAERT
En cours  study : "Un air de Violon" - Yvonne ROBERT

Challenge PàL 2018 : à venir ...
avatar
Eiger
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1614
Localisation : 47
Date d'inscription : 16/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum