Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Le Carré, Isabelle] Les Rêveurs

Aller en bas

votre avis

0% 0% 
[ 0 ]
50% 50% 
[ 1 ]
50% 50% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Le Carré, Isabelle] Les Rêveurs

Message par lili78 le Lun 24 Sep 2018 - 17:17



Carré Isabelle - Les Rêveurs
Grasset (2018) – 304 pages
Lu en version numérique


Quatrième de couverture : « On devrait trouver des moyens pour empêcher qu’un parfum s’épuise, demander un engagement au vendeur – certifiez-moi qu’il sera sur les rayons pour cinquante ou soixante ans, sinon retirez-le tout de suite. Faites-le pour moi et pour tous ceux qui, grâce à un flacon acheté dans un grand magasin, retrouvent l’odeur de leur mère, d’une maison, d’une époque bénie de leur vie, d’un premier amour ou, plus précieuse encore, quasi inaccessible, l’odeur de leur enfance… »
I. C.

Quand l’enfance a pour décor les années 70, tout semble possible. Mais pour cette famille de rêveurs un peu déglinguée, formidablement touchante, le chemin de la liberté est périlleux. Isabelle Carré dit les couleurs acidulées de l’époque, la découverte du monde compliqué des adultes, leurs douloureuses métamorphoses, la force et la fragilité d’une jeune fille que le théâtre va révéler à elle-même. Une rare grâce d’écriture.

Mon avis : Isabelle Carré se dévoile un peu, et nous livre son histoire. C’est un récit autobiographique avec un soupçon de fiction.
Les Rêveurs c’est l’histoire d’une famille un peu déglinguée, légèrement névrosée, normale quoi !
Le récit est mené par Isabelle, à travers son regard d’enfant, puis d’adolescente, puis d’adulte.
Secret, mystère et malentendu rendent ce récit surprenant.
J’ai bien aimé ce roman, pour cette petite fille attachante, et pour ces petites surprises qui font que la vie n’est pas un long fleuve tranquille.


Extraits : « Leur vie entière s’est construite sur des apparences, il faut tenir son rang, continuer de vivre exclusivement avec ceux du même milieu, et tenter d’être, à leurs yeux, irréprochable, même si cette reconnaissance devrait se payer ensuite.
Il tenait tant à ces apparences qu’elles étaient devenus la seule réalité valable… »
« Il y a des chocs silencieux, presque invisibles, qui modifient entièrement le fragile équilibre d’un être. »


avatar
lili78
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2451
Age : 46
Localisation : chez moi
Emploi/loisirs : Bibliothécaire / lecture, cuisine, jardinage, balades
Genre littéraire préféré : un peu de tout suivant mes humeurs
Date d'inscription : 14/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Le Carré, Isabelle] Les Rêveurs

Message par lilalys Aujourd'hui à 12:57

très apprécié. J'aime beaucoup l'actrice et j'étais curieuse de découvrir son premier livre. Je ne regrette pas, j'ai passé un excellent moment.
avatar
lilalys
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 42
Localisation : réhion parisienne
Date d'inscription : 11/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum