Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Hanotte, Xavier] Derrière la colline

Aller en bas

[Hanotte, Xavier] Derrière la colline

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Hanotte, Xavier] Derrière la colline

Message par lalyre le Jeu 27 Sep 2018 - 19:19

[Hanotte, Xavier]
    Derrière la colline    
Livre/poche janvier 2014      
400 pages
Présentation de l'éditeur
Au début de l'été 1948, dans un village de la Somme, un homme revient sur son histoire. Celle de deux amis, l'un poète et l'autre jardinier, qui se sont engagés ensemble dans l'armée britannique et ont connu l'enfer dans un coin perdu de Picardie, le 1er juillet 1916. L'un d'eux n'en reviendra pas. Récit à la première personne, ce roman n'est pas seulement une formidable évocation du quotidien des tranchées. C'est aussi une réflexion poignante sur la destinée, l'identité, l'amour déçu et l'horreur de la Grande Guerre, à la fois proche et lointaine, qui n'en finit pas de jeter sur notre siècle les ombres d'une folie toujours prête à ressurgir.

Mon avis
Ce roman est campé dans la guerre 1914/18 certes, mais c’est un roman qui va bien plus que cette horrible boucherie ou on a compté 60.000 tués et blessés en un peu plus de 10 heures. C’est un roman qui a du ventre, du style, de la poésie, de la finesse d’écriture, voir de la philosophie. C’est un grand roman sur l’amitié entre hommes, sur le poids de l’Histoire. Personnellement je pense que c’est un roman qui se tient jusqu’à la fin, sans faiblir, qui m’a fait beaucoup réfléchir sur le sens de la vie et sur la destinée, bien que certains disent y retrouver des écrivains, je les laisse maîtres de leurs écrits.
Que ceux ou celles qui n’aiment pas la poésie ne s’enfuient pas car elle est très simple, très douce et réchauffe le coeur… 4,5/5
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6671
Age : 86
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum