Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Mathieu, Nicolas] Leurs enfants après eux

Aller en bas

Quel est votre avis sur ce roman ?

[Mathieu, Nicolas] Leurs enfants après eux Vote_lcap50%[Mathieu, Nicolas] Leurs enfants après eux Vote_rcap 50% 
[ 1 ]
[Mathieu, Nicolas] Leurs enfants après eux Vote_lcap50%[Mathieu, Nicolas] Leurs enfants après eux Vote_rcap 50% 
[ 1 ]
[Mathieu, Nicolas] Leurs enfants après eux Vote_lcap0%[Mathieu, Nicolas] Leurs enfants après eux Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Mathieu, Nicolas] Leurs enfants après eux Vote_lcap0%[Mathieu, Nicolas] Leurs enfants après eux Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Mathieu, Nicolas] Leurs enfants après eux Vote_lcap0%[Mathieu, Nicolas] Leurs enfants après eux Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Mathieu, Nicolas] Leurs enfants après eux Vote_lcap0%[Mathieu, Nicolas] Leurs enfants après eux Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Mathieu, Nicolas] Leurs enfants après eux Empty [Mathieu, Nicolas] Leurs enfants après eux

Message par marie do le Ven 5 Oct 2018 - 12:03

[Mathieu, Nicolas] Leurs enfants après eux Mathie10
Broché: 425 pages
Editeur : Actes Sud Editions (22 août 2018)
Présentation de l'éditeur
Août 1992. Une vallée perdue quelque part dans l'Est, des hauts-fourneaux qui ne brûlent plus, un lac, un après-midi de canicule. Anthony a quatorze ans, et avec son cousin, pour tuer l'ennui, il décide de voler un canoë et d'aller voir ce qui se passe de l'autre côté, sur la fameuse plage des culs-nus. Au bout, ce sera pour Anthony le premier amour, le premier été, celui qui décide de toute la suite. Ce sera le drame de la vie qui commence. Avec ce livre, Nicolas Mathieu écrit le roman d'une vallée, d'une époque, de l'adolescence, le récit politique d'une jeunesse qui doit trouver sa voie dans un monde qui meurt. Quatre étés, quatre moments, de Smells Like Teen Spirit à la Coupe du monde 98, pour raconter des vies à toute vitesse dans cette France de l'entre-deux, des villes moyennes et des zones pavillonnaires, de la cambrousse et des ZAC bétonnées. La France du Picon et de Johnny Hallyday, des fêtes foraines et d'Intervilles, des hommes usés au travail et des amoureuses fanées à vingt ans. Un pays loin des comptoirs de la mondialisation, pris entre la nostalgie et le déclin, la décence et la rage.

[Mathieu, Nicolas] Leurs enfants après eux Frise15

Un roman qui se passe en été, 4 étés dans l'Est de la France, De 1992 à 1998, tout les deux ans nous retrouvons nos protagonistes.
Une banlieue d'une petite ville avec ses ados qui s'ennuient entre l'alcool et la drogue. Amours de jeunesse qui n'ont rien de romantique.

Ce roman m'a fait penser à des auteurs américains, comme Pete Froom, qui décrivent si bien ce mal-être dans une chaleur suffocante. Hyper réaliste sans concession, un coup de cœur !
marie do
marie do
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 4058
Age : 53
Localisation : corse
Genre littéraire préféré : Assez varié : thriller, roman historique, contemporain, bd .....
Date d'inscription : 01/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

[Mathieu, Nicolas] Leurs enfants après eux Empty Re: [Mathieu, Nicolas] Leurs enfants après eux

Message par Pinky le Lun 8 Oct 2018 - 16:44

merci Marie Do pour cette présentation
Pinky
Pinky
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6339
Age : 56
Localisation : Les Sables d'Olonne (85)
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée, peinture, dessin, bricolage, ballade, baignade, tricot, couture
Genre littéraire préféré : Je lis de tout en littérature mais j'ai beaucoup de mal avec les policiers... j'en lis 1 ou 2 dans l
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Mathieu, Nicolas] Leurs enfants après eux Empty Re: [Mathieu, Nicolas] Leurs enfants après eux

Message par marie do le Mer 7 Nov 2018 - 14:56

Il vient d'avoir le prix Goncourt !!!!
marie do
marie do
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 4058
Age : 53
Localisation : corse
Genre littéraire préféré : Assez varié : thriller, roman historique, contemporain, bd .....
Date d'inscription : 01/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

[Mathieu, Nicolas] Leurs enfants après eux Empty Re: [Mathieu, Nicolas] Leurs enfants après eux

Message par lilalys le Mer 7 Nov 2018 - 16:17

Oui c est ce que je viens de voir. Merci pour ta critique Marie Do. Ça me motive d autant plus à le lire.
lilalys
lilalys
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 482
Age : 43
Localisation : région parisienne
Date d'inscription : 11/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

[Mathieu, Nicolas] Leurs enfants après eux Empty Re: [Mathieu, Nicolas] Leurs enfants après eux

Message par Invité le Sam 12 Jan 2019 - 22:32

S'il fallait qualifier ce roman en deux mots, je dirais que c'est du Zola contemporain. Entre drogue, alcool et sexe, Nicolas Mathieu brosse le portrait au vitriol d'adolescents désabusés dans la France des années 90. Il choisit pour cela trois profils différents, trois familles ordinaires dont les enfants vont se croiser au fil de l'histoire pour nous faire découvrir la réalité de cette époque, dans une région sinistrée, comme les mineurs de Germinal.

On trouve ici Anthony et son cousin, fils d'ouvriers, adolescents qui tuent le temps comme ils peuvent en fumant des joints et en draguant les filles. Hacine, dealer qui cherche son identité entre la France et le Maghreb, partir, rester, vivre ici ou là-bas, trafiquer, devenir riche, peut-être. Steph et Clem, les deux copines inséparables, issues de milieux favorisées, prêtes à tous les excès pour s'éclater tant qu'il est encore temps, avant de passer le bac, de faire des études, par contrainte familiale ou simple envie de sortir du marasme.

C'est donc l'histoire de ces jeunes qui vont se croiser, se chercher, s'effleurer, se baiser, se battre, avec une rage désespérée, une brutalité parfois bestiale. La coupe du Monde de 98 viendra apporter un peu d'empathie et de rêve dans ce monde hostile, violent, où l'espoir n'a pas sa place. Certains, parfois, tentent de s'en sortir, osent la sobriété pour vaincre leur dépendance à l'alcool, y croient, font des projets et trébuchent à nouveau pour retomber encore plus bas. On ne peut s'empêcher de songer au couple de l'Assommoir, Gervaise et Coupeau, dont la vie bascule après un accident.

Ce roman naturaliste est noir, glauque, désespéré. Mais l'écriture est ciselée, lumineuse. J'ai aimé ces phrases bien construites, ce rythme maîtrisé, ce mélange inattendu de lexique littéraire et d'argot.

Malgré l'ambiance déprimante, les personnages sombres, les vices récurrents, j'ai apprécié cette plongée au cœur des années 90, ces détails qui font sourire, une chanson, un homme politique, une émission qui nous ramènent plus de vingt ans en arrière. Certains éléments m'ont mis le doute (le mot tsunami était-il déjà employé à cette époque ?), certaines scènes m'ont dérangée par leur acuité, la couverture ne ressemble à rien mais ce roman est une découverte que je ne peux que conseiller à qui aime les peintures sociales, les anti-héros du quotidien, les personnages résignés qui tentent d'échapper à leur condition avec une maladresse touchante.



Citations :

L'alcool, à force, devient un organe parmi d'autres, pas moins indispensable. Il est là au-dedans, très profond, intime, utile à la marche des affaires, comme le cœur, un rein, vos intestins. En finir, c'est s'amputer. Patrick en avait chialé. Il avait crié la nuit. Et passé des heures dans son bain brûlant à claquer des dents. Et puis, après deux mois de migraines, de courbatures et de suées nocturnes, il s'était réveillé un beau jour, sevré. Tout avait changé, même son odeur. - Page 206

Au fond, ces transhumances épisodiques, le fameux chassé-croisé, faisaient office d'immense unificateur. Dans l'amer retour au bercail, dans la nostalgie des soirées sur le port et le regret des platanes, des millions de citoyens en short se jouaient une fiction bien plaisante d'homme libre. Il se créait là plus d'identité française qu'à l'école ou dans les isoloirs. - Page 307

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Mathieu, Nicolas] Leurs enfants après eux Empty Re: [Mathieu, Nicolas] Leurs enfants après eux

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum