Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Bleys, Olivier] Nous, les vivants

Aller en bas

Votre avis ?

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Bleys, Olivier] Nous, les vivants

Message par Cassiopée le Mer 17 Oct 2018 - 23:59



Nous, les vivants
Auteur :  Olivier Bleys
Éditeur : Albin Michel (2 Août 2018)
ISBN : 9782226326072
192 Pages

Quatrième de couverture

Perché dans les Andes à 4 200 mètres d'altitude, le refuge de Maravilla défie la raison. C'est là, au ras du vide, que Jonas, un pilote d'hélicoptère venu ravitailler le gardien, se trouve bloqué par une tempête.

Mon avis

La passe des anges ….

C’est un récit atypique qui oscille entre deux mondes. Lorsqu’on démarre, tout paraît très classique, rangé, « normé »… Et puis Jonas, (qui vient de poser son hélicoptère pour ravitailler le gardien d’un refuge haut perché dans la Cordillère des Andes), fait une rencontre…. Une de ces rencontres qui change le cours de la vie, qui fait bifurquer le chemin, entraînant sur d’autres rives ……

Le lecteur se retrouve à suivre Jonas, se demandant, comme lui, ce qui se passe et comment les événements vont évoluer….

Le contraste est saisissant entre les premières pages d’une « facture » classique avec Jonas qui se présente, raconte un peu sa vie, explique son métier etc……Et …… la suite du livre, faite de doutes, de troubles, imprégnée d’une atmosphère insolite avec des faits qui nous échappent et interrogent ….

« Voilà que tout se tait, même le vent.
Un silence hostile nous piège au fond de la vallée.
Et notre solitude est immense »


Ce roman désarçonne, bouscule quelques codes, se jouant de l’espace et du temps….Il  peut être détesté autant qu’apprécié… Pour ma part, j’ai aimé l’écriture parfois à la limite du fantastique, l’ambiance, le chemin initiatique qui se profile … Mais le côté « mystique » ne m’a pas vraiment emballée …. je suis sans doute trop cartésienne .....

_________________
avatar
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 10155
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum