Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Evrard, Mathieu] L'amère et douloureuse fin de BAT Belgium

Aller en bas

Qu'avez-vous pensé de ce livre ?

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Evrard, Mathieu] L'amère et douloureuse fin de BAT Belgium

Message par Eiger le Dim 4 Nov 2018 - 13:45


 
La fermeture d’une industrie est un monde qui s’écroule…
 
Année de parution : 2018
Nombre de pages : 264
ISBN : 978-2-37877-682-4
Editions : Lys bleu
 
Résumé (quatrième de couverture) :
 
« BAT BELGIUM, c’est une entreprise imaginaire. Pourtant, elle existe. Enfin, plus pour longtemps puisqu’elle vit ses dernières heures. Les ouvriers de BAT BELGIUM ne vivent que sur le papier. Malgré tout, ils ressemblent trait pour trait à ces travailleurs qui subissent la fermeture d’une usine. Ils ont le visage de ces hommes et ces femmes qui errent anéantis sur le parking d’un immense complexe parce qu’on vient de leur annoncer la fin des activités. Ce sont eux que nous voyons, derrière de massives barrières, dans nos journaux télévisés. BAT BELGIUM n’existe pas, ses ouvriers n’existent pas. Toutefois, tout rapport avec une entreprise et des personnes ayant existé n’est pas fortuit. Derrière chaque ouvrier, il y a un homme et derrière chacune de ces fermetures, il y a des existences. Dans un roman qui emprunte les voies de l’onirique, Mathieu Evrard nous décrit avec sensibilité le sort de ces salariés qui vivent l’amère et douloureuse fin de leur industrie. »
 
Quelques mots sur l’auteur :
 
Mathieu EVRARD a aujourd’hui 35 ans, il vit dans le Hainaut en Belgique. Licencié en Philosophie et j’enseigne à Bruxelles, papa de deux petits garçons, un de quatre ans et l’autre qui va fêter son premier anniversaire, il signe ici avec « L’amère et douloureuse fin de BAT Belgium », son premier roman. [Source_Auteur]
 
Maintenant, place au livre !
 
La fermeture d’une industrie est un monde qui s’écroule…
 
La fermeture d’une industrie, on le voit souvent aux informations. Mais comment est-ce vécu de l’intérieur ? C’est ce que nous fait vivre Mathieu Evrard dans son roman. C’est certes une dystopie, mais oh combien proche de la réalité !
Je ne vous cache pas que dans les premières pages, je me suis senti perdu, loin de ces personnages qui peu à peu sont devenu mes personnages ! Ils m’ont ouvert les portes de leur esprit, de leurs sentiments et de leur vie.
 
Ces personnages principaux sont Marcos, Luciano et Robert. Tous trois viennent d’horizons différents et ce sont retrouvés chez BAT Belgium. A force de se côtoyer et de travailler ensemble, ils sont devenus de véritables amis. Chacun à tour de rôle, va nous ouvrir la porte de son « chez lui ». Chacun va nous raconter sa vie, ses ressentis, ses combats… La fermeture de BAT Belgium ne sera pas leur seule et unique préoccupation…
 
Tous trois ont en commun le combat, la force qu’il va falloir déployer pour garder sa boite. Pour ne pas se retrouver sans rien. Parce que cette industrie, BAT Belgium, c’est toute leur vie ! Tout est basé sur ce travail. Cette raison de vivre, de se lever le matin et d’avancer. C’est ce qui leur permet d’avoir un équilibre, d’avoir une branche stable sur laquelle s’appuyer quand un des trois piliers qui régit notre vie vacille (la vie personnelle, la vie psychologique personnelle et le travail). C’est également leur gagne-pain, c’est ce qui permet de faire vivre leur famille.
 
Les ouvriers, l’ensemble des salariés vont devoir s’unirent et travailler de concert, déployer des forces insoupçonnées pour tenter de dissuader la direction de la fermeture de ce site. Mais l’organisation va-t-elle suffire ? Leur détermination sera-t-elle toujours organisée et influente pour résister ? Les dés sont jetés, maintenant on attend, on regarde…
 
Mathieu Evrard nous embarque dans le combat, il nous ouvre petit à petit les yeux sur l’envers du décor. Ce que ces ouvriers ressentent, ce que leur monde devient, ce que la hiérarchie met en place… le roman n’est pas de tout repos et pas mal d’embûches se dressent sur le chemin. Les éléments se déchainent et la détermination de chacun fait naître des initiatives. Certaines très ingénieuses d’autres un peu moins, mais chacun essaye. On voit la détermination, le don de soi.
 
On découvre les malversations, les trahisons, les manipulations, bref tout ce que l’être humain à un moment donné, dans un état et dans un endroit précis, devient. Les actes qu’il commet et pourquoi. Dans ce livre, l’auteur nous offre une analyse assez poussée et réaliste de l’être humain. De ce qu’il pense, de ce qu’il a besoin et de ses évolutions. Quelles sont finalement nos vraies valeurs ? De quoi a-t-on besoin pour atteindre notre équilibre et pourquoi ?
 
De ce simple livre, avec une simple histoire, l’auteur nous entraine dans une analyse psychologique et sociologique de notre société. Est-elle calculée ? Organisée ? Chaque geste, chaque action à une répercussion, chaque acte a une conséquence. Sommes-nous des pions ? Ou avons-nous notre place sur cet échiquier géant ? A vous de voir où vous voulez être. Qu’attendez-vous de la vie ?
 
Le style d’écriture est simple et assez fluide. Les chapitres sont courts et sautent d’un personnage à l’autre. Ça donne du rythme à la lecture tout en approfondissant chacun.
 
Je vous recommande cette lecture, qui de prime abord semble sans danger et sans conséquence. Détrompez-vous, vous allez être secoué ! Le style d’écriture de Mathieu Evrard est tel que vous avez vraiment l’impression d’être au cœur de l’enjeu. C’est une machine à réflexions ! 

_________________
Fini : "Jules" - Didier VAN CAUWELAERT
En cours  study : "Un air de Violon" - Yvonne ROBERT

Challenge PàL 2018 : à venir ...
avatar
Eiger
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1585
Localisation : 47
Date d'inscription : 17/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum