Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Boyne, John] Les Fureurs invisibles du coeur

Aller en bas

votre avis

[Boyne, John] Les Fureurs invisibles du coeur Vote_lcap100%[Boyne, John] Les Fureurs invisibles du coeur Vote_rcap 100% 
[ 2 ]
[Boyne, John] Les Fureurs invisibles du coeur Vote_lcap0%[Boyne, John] Les Fureurs invisibles du coeur Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Boyne, John] Les Fureurs invisibles du coeur Vote_lcap0%[Boyne, John] Les Fureurs invisibles du coeur Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Boyne, John] Les Fureurs invisibles du coeur Vote_lcap0%[Boyne, John] Les Fureurs invisibles du coeur Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Boyne, John] Les Fureurs invisibles du coeur Vote_lcap0%[Boyne, John] Les Fureurs invisibles du coeur Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Boyne, John] Les Fureurs invisibles du coeur Vote_lcap0%[Boyne, John] Les Fureurs invisibles du coeur Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Boyne, John] Les Fureurs invisibles du coeur Empty [Boyne, John] Les Fureurs invisibles du coeur

Message par lili78 le Lun 5 Nov 2018 - 17:02

[Boyne, John] Les Fureurs invisibles du coeur Aaa34

Boyne John - Les Fureurs invisibles du coeur
J C Lattès (2018) – 580 pages
Lu en version numérique


Quatrième de couverture : Cyril Avery n’est pas un vrai Avery et il ne le sera jamais – ou du moins, c’est ce que lui répètent ses parents adoptifs. Mais s’il n’est pas un vrai Avery, qui est-il ?
Né d’une fille-mère bannie de la communauté rurale irlandaise où elle a grandi, devenu fils adoptif d’un couple dublinois aisé et excentrique par l’entremise d’une nonne rédemptoriste bossue, Cyril dérive dans la vie, avec pour seul et précaire ancrage son indéfectible amitié pour le jeune Julian Woodbead, un garçon infiniment plus fascinant et dangereux.
Balloté par le destin et les coïncidences, Cyril passera toute sa vie à chercher qui il est et d’où il vient – et pendant près de trois quarts de siècle, il va se débattre dans la quête de son identité, de sa famille, de son pays et bien plus encore.
Dans cette œuvre sublime, John Boyne fait revivre l’histoire de l’Irlande des années 1940 à nos jours à travers les yeux de son héros. Les Fureurs invisibles du cœur est un roman qui nous fait rire et pleurer, et nous rappelle le pouvoir de rédemption de l’âme humaine.

Mon avis : Irlande 1945. La mère de Cyril est violemment chassée de son village par le curé. Elle part pour Dublin et trouve refuge chez deux amis. Elle a 16 ans, et c’est là, qu’elle donnera le jour à Cyril. Elle n’a d’autres choix que de le confier à l’adoption.
Cyril est élevé par le couple Avery, ils formeront à eux trois une famille très atypique.
Un jour, Cyril rencontre un garçon de son âge : Julian. Va naître alors une belle amitié. Au fil du temps, Cyril s’interroge sur sa sexualité, sur ses origines (puisqu’il n’est pas un vrai Avery) et sur son avenir.

Nous suivons Cyril de 1945 à 2015, à travers l’Irlande, mais aussi les Pays Bas et les Etats-Unis. Une flopée de personnages vit en périphérie de Cyril, j’ai trouvé très agréable de les croiser, encore et encore... Les coïncidences (est-ce cela ?) les déposent au coin des pages de ce roman, dans la vie de Cyril, et créent la surprise.
A travers l’histoire de Cyril, l’auteur du très remarqué Le Garçon en pyjama rayé, évoque l’histoire de l’Irlande, l’autorité de l’Eglise Catholique, les homosexuels, la place des femmes, et le début du SIDA.

Les Fureurs invisibles du cœur est un roman absolument remarquable, je vous invite vraiment à le découvrir.

Coup de coeur


Extraits : « Une phrase me revint en mémoire, quelque chose que Hannah Arendt avait dit un jour à propos du poète Auden : la vie avait gravé les fureurs invisibles de son cœur sur son visage.
Il avait l’air d’avoir cent ans
. »
lili78
lili78
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2537
Age : 47
Localisation : chez moi
Emploi/loisirs : Bibliothécaire / lecture, cuisine, jardinage, balades
Genre littéraire préféré : un peu de tout suivant mes humeurs
Date d'inscription : 14/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

[Boyne, John] Les Fureurs invisibles du coeur Empty Re: [Boyne, John] Les Fureurs invisibles du coeur

Message par Pandora le Lun 5 Nov 2018 - 19:13

Merci pour ton avis Lili, ça me tente bien je le note Wink

_________________
« La vertu paradoxale de la lecture est de nous abstraire du monde pour lui trouver un sens. » Daniel Pennac


study  PAL et LAL study
Pandora
Pandora
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1070
Age : 27
Localisation : France
Genre littéraire préféré : Aucun, c'est la plume de l'auteur qui me transporte... ou pas
Date d'inscription : 03/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

[Boyne, John] Les Fureurs invisibles du coeur Empty Re: [Boyne, John] Les Fureurs invisibles du coeur

Message par lalyre le Dim 6 Jan 2019 - 16:14

Mon avis
Quelle belle lecture, un roman qui en Irlande, nous fait partager la vie et les états d’âme de Cyril Avery des années 1950 à nos jours, des passages de l’enfance à l’âge adulte avec ses doutes, sa souffrance avec laquelle il faut vivre, ses non-dits. Il y aurait beaucoup à dire sur ce roman qui m’a bouleversée et souvent révoltée par l’incompréhension du monde dans lequel il vit, de la douceur à la violence, de l’amour à la haine, un monde ou la franchise, l’honnêteté, la différence par rapport aux autres font partie des thèmes. Face à l’Irlande conservatrice, est-il impossible d’être soi-même ? Doit-on rentrer dans le moule pour paraître comme les autres ? Faut-il aller à l’encontre de sa nature ? Entre la raison et ses pulsions, Cyril entouré de personnages éclectiques, est un homme torturé, émouvant et attendrissant, cependant il vit une belle histoire d’amour, de bien jolis mots pour exprimer tout cela. C’est une lecture intéressante et précise sur la période ou l’église et le conservatisme accompagnée de beaucoup de détails et de descriptions sur l’environnement et les pensées intimes de Cyril qui essaye de s’assumer et de vivre sa différence. L’auteure parvient à nous faire traverser des émotions qui frappent en plein coeur, cependant tout n’est pas triste dans ce roman, c’est même parfois drôle, il n’empêche qu’il mène à de profondes réflexions avec des sujets comme l’homophobie des années quarante mais il semblerait que l’Irlande s’oriente doucement vers le mariage homosexuel, le sida est largement abordé, l’exclusion et l’injustice tout cela est largement décrit dans ce très beau livre. Une lecture qui nous fait ressentir de fortes sensations et de beaucoup d’émotion, tout cela ne peut que me faire recommander vivement ce livre bouleversant et émouvant qui est véritablement un gros coup de coeur….5/5




lalyre
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6944
Age : 87
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

[Boyne, John] Les Fureurs invisibles du coeur Empty Re: [Boyne, John] Les Fureurs invisibles du coeur

Message par Pandora le Dim 6 Jan 2019 - 19:09

Merci Lalyre pour ta critique qui me conforte dans mon envie de découvrir prochainement ce livre ! flower

Est-ce vraiment triste ou pas ? Car je lis beaucoup le soir et j'aime pas lire des trucs trop sombres...

_________________
« La vertu paradoxale de la lecture est de nous abstraire du monde pour lui trouver un sens. » Daniel Pennac


study  PAL et LAL study
Pandora
Pandora
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1070
Age : 27
Localisation : France
Genre littéraire préféré : Aucun, c'est la plume de l'auteur qui me transporte... ou pas
Date d'inscription : 03/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

[Boyne, John] Les Fureurs invisibles du coeur Empty Re: [Boyne, John] Les Fureurs invisibles du coeur

Message par lalyre le Dim 6 Jan 2019 - 19:52

Pandora c'est la vie, cependant les propos de Cyril font sourire, mais rassure-toi ce n'est pas un roman sombre, enfin tel est mon ressenti
Bonne lecture flower
lalyre
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6944
Age : 87
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

[Boyne, John] Les Fureurs invisibles du coeur Empty Re: [Boyne, John] Les Fureurs invisibles du coeur

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum