Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[ Couturiau, Paul] Je meurs de ce qui vous fait vivre

Aller en bas

Votre avis sur le livre

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[ Couturiau, Paul] Je meurs de ce qui vous fait vivre

Message par typhaine le Sam 10 Nov 2018 - 16:48


Quatrième de couverture
Quand le garde du jardin des Tuileries lui lançait "Où tu vas?", la petite Line répondait :"Sais pas... tout droit".
Devenue adulte, elle choisit la défense de la vérité et, pour la faire éclater, elle apprit, auprès de l'écrivain Jules Valles, l'art de mêler l'acide à l'encre. Parce que ses parents lui interdisaient de devenir journaliste, elle choisit de mourir.Mais le geste désespéré fut acte fondateur. La petite Line céda la place à Séverine.
Séverine allait devenir l'une des figuresféminines les plus libre de son temps, une voix au service du peuple.Une femme qui savait où elle allait: tout droit!

Mon avis
1881, Caroline Rémy veut devenir journaliste mais ses parents refusent cette idée. Elle décide de se suicider. La tentative sera un échec mais fera plier sa famille , elle pourra devenir l'apprentie de Jules Valles. Avec lui elle va découvrir les injustices, se rebeller, participer au Cri  sous le pseudonyme de Séverine et devenir une femme reconnue et respectée .
Avant d'ouvrir ce livre, je n'avais jamais entendu parler de Caroline Remy. Paul Couturiau a rendu avec talent la femme passionnée qu'elle a été. C'est la découverte d'une époque, où la femme devait obéir à ses parents, son mari, et Caroline/Séverine ira au bout de ses envies.
C'est aussi le témoignage d'un combat qui durera toute sa vie.

3,5/5
typhaine
typhaine
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 29
Age : 24
Localisation : MONTBELIARD
Emploi/loisirs : éduc spé
Genre littéraire préféré : tout, ça dépend des moments (sauf la poésie)
Date d'inscription : 09/11/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Couturiau, Paul] Je meurs de ce qui vous fait vivre

Message par joëlle le Sam 10 Nov 2018 - 19:55

Bel avis Typhaine, mais tu as oublié de voter! flower

_________________
Ma PAL
joëlle
joëlle
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 6049
Localisation : Gard
Date d'inscription : 30/09/2013

http://leslecturesdejoelle.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Couturiau, Paul] Je meurs de ce qui vous fait vivre

Message par typhaine le Sam 10 Nov 2018 - 21:39

Merci Joëlle Very Happy
typhaine
typhaine
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 29
Age : 24
Localisation : MONTBELIARD
Emploi/loisirs : éduc spé
Genre littéraire préféré : tout, ça dépend des moments (sauf la poésie)
Date d'inscription : 09/11/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Couturiau, Paul] Je meurs de ce qui vous fait vivre

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum