Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Ferré, Christophe] La petite fille du phare

Aller en bas

Votre avis ?

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Ferré, Christophe] La petite fille du phare

Message par Cassiopée le Dim 18 Nov 2018 - 20:04



La petite fille du phare
Auteur : Christophe Ferré
Éditions : L’Archipel (3 Octobre 2018)
ISBN : 978-2809825107
450 pages

Quatrième de couverture

Le temps d'une soirée dans un pub tout proche de leur, Morgane et Elouan ont laissé la garde de leur fille de 10 jours, Gaela, à son frère adolescent. Mais au retour, un berceau vide les attend. Aucune trace d'effraction, pas de demande de rançon. À la douleur de la disparition, s'ajoute la violence du soupçon de la gendarmerie. Les pistes se multiplient mais l'enquête n'avance pas.

Mon avis


Il ne se passe jamais rien dans ce petit coin de Bretagne et s’il arrive que les relations soient un peu houleuses avec les voisins, cela reste supportable. Alors, Morgane et Elouan ont laissé Gaela, leur petite fille à la garde du grand frère, pendant qu’ils faisaient un petit tour au pub. Bien sûr, ce n’est pas vraiment prudent mais le bébé dort et le téléphone portable est là en cas de problème. Au retour de leur soirée, le berceau est vide …. C’est l’horreur pour les jeunes parents. Aucune trace, pas un indice, rien, le vide…. Que s’est-il passé ? Pourquoi ?

L’enquête que mène la police est délicate. Les gens sont taiseux, à commencer par les parents qui semblent avoir une vie secrète chacun de leur côté. Les rumeurs courent, certains disent avoir vu quelque chose puis se rétractent, d’autres ne parlent pas tout de suite, se taisent de peur de représailles, nuisant ainsi aux recherches …. Morgane, la mère, est parfois confuse, « pas nette »…. Le père, quant à lui, n’a pas l’air clair non plus. Le couple était-il vraiment heureux ou cache-t-il quelque chose ?

C’est avec des chapitres très courts, de seulement quelques pages, des phrases souvent brèves et une écriture concise que l’auteur nous emmène sur la lande bretonne, près de la côte de granit rose. Le décor est beau, énigmatique, épuré et charmeur et tient une grande place. On se laisse pénétrer de l’atmosphère de mystère qu’installe Christophe Ferré. Les protagonistes sont tous plus troublants les uns que les autres, les fausses pistes se multiplient (peut-être un peu trop, ce qui peut donner l’impression de quelques longueurs qui « cassent » le rythme). Une journaliste qui a les yeux et les oreilles partout, fait des révélations sur son blog personnel et elle semble au courant de nombreuses informations avant même que les personnes concernées le sachent, cela déstabilise tout le monde. La mère, Morgane, qui est très rapidement en première ligne, essaie de se défendre mais dit-elle toute la vérité ? Le climat est tendu, la confiance n’est plus de mise même entre amis…. On s’aperçoit vite que face à un drame d’une telle ampleur, les réactions sont très différentes d’un individu à l’autre. Certains se taisent, d’autres ont besoin de se confier, de parler, d’autres encore veulent agir ou parfois se cacher. Le dialogue n’est pas aisé non plus lorsque vous vous sentez observé, épié, surveillé. Les pages se tournent, le lecteur subodore une future révélation mais rien ne filtre jusqu’au rebondissement des dernières pages qui est très bien mis en place, original.

J’ai apprécié que l’auteur ait mis une carte dans les premières pages, cela nous aide à situer les différents lieux (il aurait pu mettre des photos tant ce coin est beau !). L’ambiance feutrée, faite de défiance est bien retranscrite, l’approche psychologique des uns et des autres est intéressante. Seul petit bémol, il y a quelques invraisemblances qui peuvent déranger. Cela reste, malgré tout, une lecture agréable, d’autant que la fin est bluffante.

NB : La couverture est magnifique !!

_________________
avatar
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 10257
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum