Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Staalesen, Gunnar] Varg Veum - Tome 12 : comme dans un miroir

Aller en bas

Votre avis

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Staalesen, Gunnar] Varg Veum - Tome 12 : comme dans un miroir

Message par Sharon le Dim 25 Nov 2018 - 11:25


Titre : Comme dans un miroir
Auteur : Gunnar Staalesen
Edition : Gaia
Nombre de pages : 299 pages

Présentation de l’éditeur :

En 1957, une femme sublime se tue en voiture avec son amant saxophoniste, dans un pacte macabre. Elle laisse deux filles. Trente-cinq ans plus tard, lorsque l’une disparaît avec son mari, sa soeur imagine le pire et appelle Varg Veum. Entre le mythe des amants suicidés en 1957 et le présent, beaucoup de recoupements, de ressemblances, comme dans un miroir. Les chalets de montagne sur les hauteurs de Bergen se renvoient les échos du passé par-delà les fjords.
Sur fond de trafic en tous genres, la Norvège des années 90 a bien les deux pieds dans son époque. Varg Veum aussi: il vient d’acheter un téléphone portable !
Un nouvel épisode jazzy pour le privé norvégien.

Mon avis :


Il n’est pas facile de trouver le détective privé norvégien en bonne forme. Il ne se remet pas d’avoir tué un homme lors de sa précédente enquête. On a beau lui répéter que c’était de la légitime défense, qu’il n’avait pas le choix, que cet homme n’était pas une innocente victime, puisqu’il avait déjà tué, Veum se repasse le film et se demande comment il aurait simplement pu le blesser, le désarmer, plutôt que de le tuer.
C’est dans cet état d’esprit qu’il accepte une enquête, il précise bien une enquête qui ne concerne pas une affaire conjugale. Berit, avocate, divorcée, sans enfants, s’inquiète parce que sa petite soeur Bodil et son mari ont disparu sans laisser de traces. Quelques décennies plus tôt, leur mère s’était suicidée avec son amant, en un pacte macabre. Bodil avait deux ans, Berit six, ni l’une ni l’autre n’ont réussi à avoir un enfant, mais, en fouillant la maison désertée de Bodil, Veum a constaté qu’une chambre d’enfants, intacte, était bien là, en dépit des années qui ont passé depuis la fausse couche de Bodil. Faut-il y voir un indice, oui, mais de quoi ? De plus, le mari, Fernando, venait de donner sa démission d’une société pourtant prospère, société dont le nom revient bien trop souvent au cours de l’enquête de Varg. On utilise souvent cette phrase, détournée, mais il y a quelque chose de pourri au royaume de Norvège.
Comme souvent, l’enquête mène Varg à plonger dans le passé des victimes – et moi, à me demander pourquoi certains accueillent trop vite des évidences. Il n’est pas si facile de se (re)construire après un drame, cela demande une énergie énorme. Certains vont de l’avant, même s’ils n’utilisent pas ces termes – on n’a pas toujours le temps de verbaliser. D’autres cherchent autre chose, ressassent, ne parviennent pas à vivre tout simplement, à avoir un peu de légèreté, de bonheur.
Comme dans un miroir est un livre sombre, qui montre encore et toujours à quel point il suffit de peu pour provoquer des ravages.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 8543
Age : 40
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

https://deslivresetsharon.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum