Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Hellot, Laurent] Le Château

Aller en bas

Qu'avez-vous pensé de ce livre ?

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Hellot, Laurent] Le Château

Message par Eiger le Ven 7 Déc 2018 - 18:35


Un gardien, un changement de décors fréquents, une recherche de sagesse…
 
Année de parution : 2018
Nombre de pages : 33
ISBN : 978-2-37966-001-6
Editions : L’Alchimiste
 
***Résumé (quatrième de couverture) :
 
« Le château. Ce château est un miroir de notre être. Il nous offre d’y plonger, d’en ressentir l’écho et la richesse cachés que nous ne prenons pas le temps de considérer.
Ce château est le rappel que nous n’arriverons pas à avancer tout seul sur ce chemin pavé de nos ambitions et de nos regrets ; qu’il est besoin d’échanges, de partages pour enfin admettre que l’autre est celui qui peut nous aider, au lieu de le combattre et de s’en méfier, ceci afin de comprendre qui l’on est.
À votre tour d’en assumer la garde, la découverte et d’en ressortir transformé, pour remercier la vie telle qu’elle est, à la hauteur de ce qu’elle vous a donné ».
 
***Note de l’éditeur :
 
Par « Le Château », Laurent Hellot vous invite à l’accompagner au travers de ces paysages qu’il est encore en train d’arpenter, qui lui offrent la chance de se réinventer, au-delà de son métier de juriste où tout se doit d’être normé et réaliste. Il espère que cette lecture vous offrira l’incroyable joie de réaliser que l’on a déjà tout en soi, que le plus précieux des enseignements demeure celui que lui ont révélé ses trois enfants : l’accès à l’enchantement est le privilège de chaque instant.
 
***Maintenant, place à la nouvelle !
 
Un gardien, un changement de décors fréquents, une recherche de sagesse…
 
Oui, laissons place à la nouvelle. Mon Cher Lecteur, Ma Chère Lectrice, cette fois, je vous embarque avec moi dans une étrange histoire…
 
Pour être tout à fait franche, je ne suis pas rentré dedans ! Je suis complètement passé à côté de cette nouvelle. Je m’attendais à rentrer dedans, complètement engloutie et je suis resté sur le bord des pages, à les regarder défiler !
 
Oh non, l’auteur écrit bien, mais il ne m’a pas emporté avec lui. Ça arrive, je n’étais peut-être pas dans les conditions favorables… Bon parlons-en.
Nous voilà auprès du gardien du château, homme solitaire et enfermé dans sa routine de solitude. Il n’attend rien de particulier quand un détail change… Puis un autre, enfin il se rend compte que rien n’est figé et que sa vie est en train d’être bousculée, modifiée.
 
Le personnage du gardien est alors amené à la réflexion. A se poser et à réfléchir sur sa vie, sur la vie, sur son devenir, celui de sa garde et de son être. Le monde qui l’entoure.
 
Laurent Hellot a voulu, par le biais de cette nouvelle, je pense, nous faire prendre conscience que rien n’est bloqué à l’état où on le souhaite. Les choses changent, l’évolution, les consciences, les personnes et l’environnement. Il n’est pas très bon de vouloir s’enfermer dans une routine.
 
Alors certes, la routine est rassurante, mais quelque peu monotone et monocorde. Cette nouvelle nous enjoint à ouvrir notre esprit, lever la tête et regarder autour de nous. C’est en quelque sorte, un voyage initiatique dans notre soi profond.
 
Le style de Laurent Hellot est très psychologique et symbolique. Parfois ouatée. J’ai eu quelques fois du mal à décortiquer le bout du chemin ou de la réflexion sur laquelle il voulait m’emmener. Le château est en réalité le reflet ou le miroir de l’âme, de notre âme.
Je me suis un peu embrouiller, emmêlé les pinceaux par endroits et du coup, je n’ai pas tout saisi.
L’histoire se déroule assez rapidement et le rythme et très soutenue. Comme il s’agit d’une nouvelle, nous sommes happés par la vitesse.
 
C’est une nouvelle et l’exercice n’est pas simple. Laurent Hellot a fait passer en peu de pages des messages intenses et forts. Comme je suis un peu têtu n’en déplaise à quiconque ! Je relirai cette nouvelle pour essayer de comprendre et d’atteindre cette fois toutes les symboliques et les messages que veut nous faire passer Laurent.
 
Une pelote de nœuds que je vais essayer de défaire quoi qu’il m’en coûte… Parce que vous le savez Mon Cher Lecteur, Ma Chère Lectrice, j’aime les sacs de nœuds et je n’aime pas m’avouer vaincu ! Alors, je reviendrai vous livrer mon ressenti Wink En attendant, si vous tentiez l’expérience et que vous veniez me donner votre avis ? Ce serait pas mal cette histoire, non ? 

_________________
Fini : "Jules" - Didier VAN CAUWELAERT
En cours  study : "Un air de Violon" - Yvonne ROBERT

Challenge PàL 2018 : à venir ...
avatar
Eiger
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1622
Localisation : 47
Date d'inscription : 17/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Hellot, Laurent] Le Château

Message par louloute le Ven 7 Déc 2018 - 19:00

Merci Eiger pour ta critique   Very Happy
avatar
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 11283
Age : 50
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Hellot, Laurent] Le Château

Message par DameMariclo le Sam 8 Déc 2018 - 15:26

Eiger, merci pour cette très bonne critique qui donne une vue d'ensemble du livre qui je pense est à classer sans aucune hésitation dans le genre 'roman initiatique' et même développement personnel.
Je crois comprendre que l'idée en est que '''L'aventure est au coin de la rue mais encore faut-il prendre la peine d'aller jusque là pour la trouver'''. Je reproche aux auteur de ce genre de littérature d'être en général, trop 'tout noir ou tout blanc'. Dans la vie, les choses ne sont pas comme dans les livres. Il y a des gens qui comme dit le proverbe que j'ai cité plus haut, prennent la peine d'aller au coin de la rue pour trouver l'aventure, c'est à dire une ouverture à leur vie qu'ils jugent fermée, bloquée, sans aucune perspective... ils se débattent avec le destin, font beaucoup plus que d'aller au coin de la rue, ils voyagent parfois aux quatre coins du monde... et RIEN, ils ne trouvent rien, rien ne bouge pour eux. D'autres par contre, n'ont aucun mérite. Il leur suffit de se mettre sur le pas de leur porte (ou même pas) pour qu'un tour d'écrou dans leur destinée bloquée tourne seul. Tout ne serait donc qu'une question de chance ou de malchance à moins que le destin soit déjà écrit et que quoi que l'on fasse, quoi que l'on tente, rien ne peut le changer.
Et oui, et merde !... j'ai envie de dire, veillez m'en excuser !
A une époque, j'ai beaucoup lu ce genre de littérature et je me suis rendu compte que c'était une perte de temps. Je crois que vous allez perdre le votre en le relisant. Autant lire des contes de fée... c'est la même chose.
avatar
DameMariclo
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 884
Localisation : DameMariclo se trouve dans le Sud
Emploi/loisirs : Occupations tranquilles et pas fatiguantes
Genre littéraire préféré : Indéfini... du moment que j'aime
Date d'inscription : 30/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Hellot, Laurent] Le Château

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum