Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Villain, Isabelle] Mauvais genre

Aller en bas

Votre avis sur ce livre?

40% 40% 
[ 2 ]
60% 60% 
[ 3 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 5

[Villain, Isabelle] Mauvais genre

Message par Step le Dim 9 Déc 2018 - 19:24



Auteure: Isabelle Villain
Format : numérique
Taille du fichier : 354 KB
Editeur : Taurnada Éditions; Édition : 1 (15 novembre 2018)
Partenariat
Langue : Français
ASIN: B07H2HF7WZ


Présentation
Hugo Nicollini est un garçon différent des autres gamins de son âge. Un père brutal. Une maman protectrice. Un soir, il est témoin d'une dispute entre ses parents. Une de plus. Une de trop. Cette fois-ci, sa mère succombera sous la violence des coups. Vingt-trois ans plus tard, l'équipe du commandant Rebecca de Lost enquête sur la mort d'une jeune femme, sauvagement poignardée dans son appartement. Pas d'effraction. Pas de vol. Pas de traces de défense. L'entourage de la victime est passé au crible, et l'histoire du petit Hugo va refaire surface bien malgré lui.

Biographie de l'auteur
Née au Maroc en 1966, Isabelle Villain a travaillé pendant une quinzaine d'années dans la publicité, l'événementiel et l'organisation de salons professions. Amatrice de littérature policière depuis l'enfance, elle obtient en 2015 le prix Maurice Bouvier pour " Peine capitale ", et en 2016 le prix polar du festival Jeter l'Encre pour " Ames battues ".

Mon avis

Nous sommes vingt trois ans en arrière mais le texte est au présent, c’est ce qui m’a surprise au début et nous sommes d’autant plus dans l’action.

Hugo petit garçon mal aimé des copains de classe mais aussi de son père est toujours dans les jupes de sa maman. Il adore la pâtisserie qu’il préfère à tous les jeux violents de garçons.

Un jour son père entrant un peu en avance, furieux une fois de plus contre sa mère lorsqu’il les trouve tous deux à pâtisser alors qu’Hugo devait aller au foot, entre dans une rage folle et comme ce Monsieur Nicollini n’est pas un tendre et qu’il rend sa femme responsable de tout il la frappe si violemment qu’il la tue.

C’est une fois de trop Hugo appelle le SAMU comme il l’a fait tant de fois pour sa pauvre maman aux multiples fractures, mais il appelle aussi la police car cette fois çi il n'y a plus d'espoir.

Nous sautons ensuite vingt trois années, et toujours au présent  nous vivons avec « la crim » au sein du au combien célèbre « 36 Quai des Orfèvres », avec le commandant Rebecca de Lost commandante de l’équipe.

Là nous allons suivre plusieurs enquêtes, pèle mêle l’assassinat d’une très belle jeune femme Angélique, Kiné sans histoire, un serial killer qui réapparaît alors qu’un autre est sous les verrous à sa place, et notre commandante Rebecca qui se sent menacée.

Nous allons aussi vivre au sein de l’équipe comme si nous en faisions parti les petites et grandes relations entre les membres de l’équipe, liaison, amour, jalousie tout comme dans une série télévisée ou enquête et vie privée sont mêlés.

J’ai bien aimé les explications  de l’auteure sur un sujet qui colle à l’actualité « les trans » et leur différentes définitions, le travail des femmes leurs espoirs de maternité, enfin un polar actuel.

J’ai apprécié aussi que ce polar, plutôt que thriller d’après moi,  ne soit pas « gore » et que Isabelle Villain préfère la psychologie et les fausses pistes au sang.
Je me suis laissée prendre aux fausses pistes d'ailleurs et le dénouement m'a surprise!

Enfin l’écriture est agréable, fluide, et la lecture rapide, on se laisse prendre mais la fin m’a laissée sur ma faim, il y aura une suite.

Je vais m’intéresser aux parutions d’Isabelle Villain, sa conception du livre policier me plait bien, c'est pour moi la découverte d'une nouvelle écrivaine.

Je vote très apprécié  mais auparavant je remercie les Editions Taurnada et Partage Lecture pour m’avoir offert cet agréable moment de lecture.

_________________
Je lis: Long week-end - Joyce Maynard

 
Challenge Partage-Lecture 10/10 - terminé
  Mes listes  




----------------------------------------

Step
Step
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7828
Localisation : Fontainebleau
Emploi/loisirs : Lecture, cinéma, animaux, ....
Genre littéraire préféré : Romans contemporains ou non, policiers/thrillers, un peu tout. Pas de BD
Date d'inscription : 12/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Villain, Isabelle] Mauvais genre

Message par Astazie le Lun 10 Déc 2018 - 10:14

Merci pour ta critique, Step. Smile

Astazie
Astazie
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1912
Age : 64
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : lectures et autres !
Genre littéraire préféré : Lectures diverses
Date d'inscription : 23/01/2010

https://livresdunjourblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Villain, Isabelle] Mauvais genre

Message par Step le Lun 10 Déc 2018 - 12:22

Merci d'être passée Astazie Very Happy

_________________
Je lis: Long week-end - Joyce Maynard

 
Challenge Partage-Lecture 10/10 - terminé
  Mes listes  




----------------------------------------

Step
Step
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7828
Localisation : Fontainebleau
Emploi/loisirs : Lecture, cinéma, animaux, ....
Genre littéraire préféré : Romans contemporains ou non, policiers/thrillers, un peu tout. Pas de BD
Date d'inscription : 12/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Villain, Isabelle] Mauvais genre

Message par vally le Jeu 13 Déc 2018 - 2:24

Je tiens déjà à remercier les Editions Taurnada et le forum Partage Lecture, qui m'ont permis de découvrir ce roman !

J'ai vraiment adoré ce polar, c'est un coup de coeur. J'aime beaucoup les thrillers psychologiques, ce qui est le cas avec ce livre. On aborde ici des sujets très durs, qui sont encore tabous, privés, tels que les problèmes d'identité, la vengeance, la violence, l'adultère.

On a l'impression de connaître les personnages, d'être proches d'eux. Ils sont tellement bien définis qu'on pourrait dessiner leur portrait. J'ai beaucoup aimé les traits de caractère des enquêteurs, on a l'impression d'être présents avec eux lors de l'enquête, comme si on était spectateur au sein des locaux de police judiciaire.

L'écriture de l'auteure est donc fluide, accrocheuse. Les chapitres s'enchaînent sans temps mort, selon un rythme dynamique. Le suspense est présent en permanence, jusqu'à finir en apothéose, les dernières lignes sont juste incroyables, on se rend compte que l'auteure ne nous a pas tout dit, et on peut s'imaginer une suite à ce livre, chacun peut se faire ses propres interrogations.

Finalement, plusieurs enquêtes se mélangent au fur et à mesure du roman, elles se lient, mais on ne perd pas le fil conducteur. Tout s'enchaîne bien.

Je suis vraiment contente d'avoir découvert cette auteure, elle correspond au style d'écriture que j'aime, avec des personnages intéressants, attirants, qui dégagent une impression de réalité. J'ai passé un très bon moment de lecture.  
vally
vally
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2218
Age : 32
Localisation : moselle
Emploi/loisirs : secrétaire médicale
Genre littéraire préféré : policier !
Date d'inscription : 17/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Villain, Isabelle] Mauvais genre

Message par Sharon le Jeu 13 Déc 2018 - 9:40

Mon avis :

J’aimerai vous dire : nous entrons directement dans le vif du sujet, mais ce serait un peu trop simple. Alors je vous dirai : nous sommes plongés dans une tragédie ordinaire, banale, quasi-quotidienne en quelques pages. Puis, des années plus tard, nous nous retrouvons plongés dans un autre drame, tout aussi sordide. Etre soi n’est pas simple, l’actualité nous le rappelle presque quotidiennement.
L’équipe qui enquête est déjà constituée quand débute ce roman. Elle est soudée, même si chacun de ses membres a un caractère bien trempé. Le commandant Rebecca de Lost sait ce qu’elle veut, que ce soit dans sa vie professionnelle ou dans sa vie personnelle. Ce n’est pas forcément le cas de tous les policiers, qu’importe ! Elle mène sa barque, et son enquête.
Ses enquêtes, plutôt. En effet, une ancienne affaire ressurgit, un tueur sorti du passé, bien qu’il n’ait pas fait parler de lui pendant sept ans – de là à dire qu’il accélère subitement la cadence pour rattraper le temps perdu, il est un pas que j’aurai presque envie de franchir. Presque.
L’intrigue est vraiment menée tambour battant, on ne s’ennuie pas du tout en suivant le parcours de chacun des personnages, leur questionnement. Des thèmes actuels, d’autres intemporels sont intégrés à l’intrigue sans que jamais l’on est l’impression que cela soit plaqué dans le récit.
Certains personnages resteront des énigmes, comme le personnage de Mélina, qui en cache certainement plus que ce qu’elle veut bien révéler au moment du dénouement. D’autres ont appris beaucoup, par contre, et pas toujours à leur avantage. Oui, je n’en dévoile pas trop, parce que le but est de vous donner envie de lire ce livre, pas de vous gâcher le plaisir de lecture. Vous l’aurez compris, les pages se tournent très rapidement, tant on a envie de savoir ce qui va se passer ensuite.
Je prendrai plaisir à retrouver le commandant Lost dans une prochaine intrigue.
Sharon
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 8842
Age : 41
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

https://deslivresetsharon.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Villain, Isabelle] Mauvais genre

Message par Step le Ven 14 Déc 2018 - 10:25

Merci Vally et Sharon pour vos critiques, je n'ai pas lu les précédentes enquêtes dommage...

_________________
Je lis: Long week-end - Joyce Maynard

 
Challenge Partage-Lecture 10/10 - terminé
  Mes listes  




----------------------------------------

Step
Step
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7828
Localisation : Fontainebleau
Emploi/loisirs : Lecture, cinéma, animaux, ....
Genre littéraire préféré : Romans contemporains ou non, policiers/thrillers, un peu tout. Pas de BD
Date d'inscription : 12/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Villain, Isabelle] Mauvais genre

Message par Isabellevill1 le Ven 14 Déc 2018 - 15:15

Un grand merci pour ces chroniques si enthousiastes et détaillées. Je suis très touchée que Mauvais genre et le groupe de Rebecca vous aient procuré du plaisir et aussi quelques frissons ! Je travaille actuellement sur la suite. Vous aurez donc les réponses à toutes vos questions. Juste un peu de patience 😊
Isabelle Villain

Isabellevill1
Nouveau membre
Nouveau membre

Féminin
Nombre de messages : 1
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/12/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Villain, Isabelle] Mauvais genre

Message par Lilo85 le Mer 2 Jan 2019 - 1:16

Un tout grand merci aux éditions Taurnada et au forum pour ce partenariat qui restera mon dernier coup de cœur 2018

Ce qui m’a attiré en tout premier lieu c’est le titre et cette couverture envoûtante. Puis en lisant le 4ème de couverture, j’ai eu une petite crainte : celle d’un dénouement trop évident. Heureusement, le doute s’est vite dissipé !

J’ai littéralement dévoré ce récit sans presque prendre le temps de reprendre mon souffle, surtout que les chapitres sont courts et qu’on se dit « allez hop un dernier ». J’ai été incapable de le poser avant d’avoir enfin le fin mot de l’histoire (que je n’ai d’ailleurs pas encore complètement à cause d’un twist final inattendu). J’ai frissonné avec les personnages et eu quelques haut-le-cœur en lisant certaines descriptions de meurtre.

L’auteure – que je ne connaissais pas du tout et que j’ai hâte de découvrir davantage – a réussi la prouesse de me balader d’une hypothèse à l’autre et de totalement me retourner le cerveau. Personnellement, je me suis faite avoir comme une bleue, pensant à plusieurs occasions avoir trouvé le coupable, alors que j’étais très loin du compte... J’aurais fait un peu tâche dans la brigade de Rebecca, bien que j’aie quand même eu le sentiment de faire partie de cette équipe. Je me suis d’ailleurs attachée aux différents personnages, surtout Rebecca et j’ai apprécié qu’ils aient tous un certain fond, une histoire qui s’entremêle à l’intrigue principale pour mon plus grand plaisir.

J’ai également apprécié que ce livre aborde avec tact des sujets trop souvent évités. Maintenant j’ai hâte de connaître les réponses aux éléments laissés en suspens et de lire un autre livre de cette auteure prometteuse.

Encore  merci à Taurnada qui décidément ne se trompe jamais dans ses choix de publications pour le plus grand plaisir des lecteurs (ou tout du moins de mon plus grand plaisir)

_________________
Lecture en cours :  study  Marko Leino - La véritable histoire de Noël study
                                                                         
Lilo85
Lilo85
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 2562
Age : 33
Localisation : Au milieu des montagnes
Emploi/loisirs : Juriste
Genre littéraire préféré : Tout et même plus... Je me laisse surprendre !
Date d'inscription : 22/05/2012

http://m-selle-lit.blogspot.ch/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Villain, Isabelle] Mauvais genre

Message par Cassiopée le Mer 2 Jan 2019 - 21:22

Mon avis

Le roman commence sur une situation dramatique, en 1993 : un couple où le mari fait preuve de violence, tenant « en otages » par la seule force de son pouvoir, sa femme et son fils. L’inéluctable arrive et on ne peut pas savoir quelles traces ce lourd passé aura laissé dans le mental d’Hugo, le jeune garçon qui a subi, vu, supporté tout cela. Puis, on se retrouve vingt trois ans plus tard et on fait connaissance avec un commandant de police, Rebecca de Lost, une veuve qui se consacre corps et âme à son métier. Elle est volontaire, ne se tolère aucune faiblesse et donne tout au maximum tout le temps. Une jeune femme vient d’être sauvagement assassinée dans son appartement et on lui confie l’enquête. Elle prend les choses en mains, questionne le voisinage, s’interroge sur les fréquentations, le passé de celle qui a perdu la vie. Elle va découvrir des événements troublants, déstabilisants et ses recherches vont l’emmener bien plus loin que ce qu’elle avait pu imaginer. De plus, elle a une vie personnelle pas tout à fait simple et elle n’est pas sereine. Elle doit, malgré tout, gérer son quotidien sans se laisser influencer.

Ce roman est très bien construit, il aborde des thèmes graves, d’actualité, au travers des investigations de la police. Ce n’est pas décortiqué mais c’est bien approché et ça donne du « fond » à l’intrigue. J’ai également apprécié les « ouvertures » offertes par l’auteur avec ou sans réponses parfois, peut-être pour une suite ou peut-être pour que le lecteur se fasse sa propre opinion. Les personnages ont de la consistances et les relations qu’ils entretiennent ne sont pas caricaturales, il y a vraiment de la réflexion sur les liens qu’ils ont établis.

Le meurtre n’est pas facile à résoudre, il y a des ramifications, des interférences, qui entraînent sur d’autres voies. Plusieurs situations se croisent, interfèrent et chacun essaie de comprendre. Même entre les collègues de Rebecca, au commissariat, rien n’est aisé. Il arrive que l’ambiance soit tendue, ce qui altère la confiance et empêche d’avancer. Au-delà de l’histoire de fond, Isabelle Villain a bien retranscrit toute la complexité des relations humaines.

Le style d’Isabelle Villain est vivant, agréable, l’écriture fluide et rythmée. Le tout donne un très bon récit qui mérite largement une suite ! Ne serait-ce que pour retrouver Rebecca et mieux la comprendre !

_________________
Cassiopée
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 10584
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Villain, Isabelle] Mauvais genre

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum