Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Régnier, Jean-François] Ma bête

Aller en bas

Votre avis?

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Régnier, Jean-François] Ma bête

Message par Cassiopée le Sam 15 Déc 2018 - 0:18



Ma bête
Auteur : Jean-François Régnier
Éditions : Librinova (25 Mai 2018)
ISBN : 979-1026219590
180 pages


Quatrième de couverture

Ma Bête, c'est ainsi que Weston Forrester surnomme Duncan Smith qu'il capture à Boston, sur le parking d'une station-service. Le ravisseur veut faire de sa victime le meurtrier qu'il n'a pas le courage de devenir. Weston Forrester a tous les atouts pour mener le jeu et faire de Duncan Smith un criminel.

Mon avis

C’est un livre court, et de fait percutant, tant dans le style que dans le contenu.
Deux hommes prennent la parole, tour à tour, puis un troisième intervient également.
Chacun essaie d’obtenir ce qu’il veut de l’autre. Qui manipule le plus, pourquoi ? Les deux ont un passé trouble, une vie peu ordinaire.
Tout y passe, les humiliations présentes ou passées, les manœuvres et les mensonges pour toucher au but secret, inavouable … Mais la violence n’appelle-t-elle pas la violence, toujours plus et encore ?

Jean-François Régnier décortique l’âme humaine, les esprits retors et perturbés. Il pousse ses personnages dans leurs retranchements et les met à nu. Les esprits chagrins pourront reprocher un manque d’approfondissement de l’aspect psychologique mais cela aurait peut-être alourdi le propos. L’intérêt repose dans la relation entre les deux hommes, l’espèce de jeu (qui n’en est pas un) de chat et de souris où chacun essaie de bluffer l’autre, d’être celui qui dictera les règles …

Les phrases sont courtes, les actions s’enchaînent, l’écriture est fluide et rapide, on sent le tempo qui nous entraîne dans l’horreur, rythmant chaque événement ……

La fin est surprenante et moi qui préfère, le plus souvent savoir où je vais, elle m’a emballée !! J’ai trouvé qu’elle donnait un autre éclairage à l’ensemble du récit. Et si, finalement, le lecteur s’était fait avoir ? Peut-on croire un homme sur parole ?

Je vous laisse seul juge…….

_________________
avatar
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 10404
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Régnier, Jean-François] Ma bête

Message par joëlle le Jeu 10 Jan 2019 - 23:40

Il me parait bien lâche Weston, qui veut se venger des blessures de son passé sans devenir un assassin.
Avec lui nous pénétrons dans un monde étrange et surréaliste où il emprisonne un homme, pour en faire un animal obéissant,  pour le "dresser" et en faire le bras de sa vengeance.
Il enlève Duncan, un jardinier.
C'est l'enfer qui commence, bien sûr pour Duncan, mais aussi pour Weston.
Une bonne idée de l'auteur, changer le narrateur à chaque chapitre, c'est tantôt le tortionnaire, tantôt la victime.
Nous suivons ainsi chaque personnage au coeur même de ses émotions. Les motivations de l'assaillant, ses blessures, sa folie même. Les peurs, l'incompréhension de la victime, puis sa lutte et sa résignation.
Au delà de la lecture, rapide et addictive, j'ai aimé la question que soulève le texte. La manipulation mentale peut hélas asservir certaines personnes (pas forcément les plus faibles), peut-on faire d'un individu lambda un assassin en le mettant au rang de l'animal qu'on dresse.
Je n'ai pas aimé la fin, elle est trop ouverte. J'ai, après avoir fermé l'ouvrage (enfin éteint la liseuse!),pensé à différentes fins… toutes possibles sans doute, et si j'aime qu'un écrivain m'emmène à me poser des questions, je préfère qu'il porte ses héros jusqu'au bout de l'histoire.
Un roman réflexion comme je les aime!

Je remercie Partage lecture
et l'auteur Jean-François Regnier pour ce partenariat.

_________________
Ma PAL

Mes lectures communes:

Mes challenges:  
"Suivi d' auteurs"
avatar
joëlle
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 5890
Localisation : Gard
Date d'inscription : 30/09/2013

http://leslecturesdejoelle.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum