Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Queffélec, Yann ] La menace

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre Avis sur "La menace"

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Queffélec, Yann ] La menace

Message par Invité le Dim 12 Juil 2009 - 19:41



Auteur : Yann Queffélec
Genre : Roman
Editions : France Loisirs (1993)
Nombre de pages : 64
ISBN : 2-7242-7730-9

Quatrième de couverture :

Charlie est un enfant noir de 10 ans placé par l’Etat chez un couple de retraités qui bénéficient d’une allocation. Ceux-ci l’élèvent à la dure et leur fils Erik, un skinhead « casseur de bougnoules », lui réserve un mauvais sort. Jusqu’au jour où, à la suite d’une expédition qui a mal tourné, Erik provoque la mort d’un homme. Charlie a les moyens de se venger. La menace change de camp. Pas pour longtemps….

Mes impressions :

Un enfant noir est confié à une famille d'adoption pour des raisons de survie. Ses parents ne sont pas compréhensifs et le maltraitent psychologiquement, ils lui font sentir que c’est un « menteur de la pire espèce », ils le menacent sans cesse de le ramener dans le foyer d’où il vient …Derrière ces mots difficiles, se cache le besoin de protéger un fils légitime Erik, un garçon raciste qui avec ses copains de banlieue agresse verbalement et physiquement Charlie en particuliers et tous ceux qui ne sont pas blancs.
Le quartier baigne dans la violence et l’humiliation.
Une histoire dure qui raconte de façon brutale, l’univers d’un enfant qui toute sa vie va souffrir du regard des autres, sur la couleur de sa peau.
Les phrases sont courtes, l’écriture et simple, parfois vulgaire à l’image des cités « chaudes »
Ce livre est un témoignage sur la violence, le racisme, la douleur et les consciences individuelle et collective ; il raconte deux pertes celle de Charlie et celle de cette famille qui vit dans la misère.
Un livre touchant qui nous fait réfléchir sur la place de chacun d’entre nous vis-à-vis du respect et de l’autre, quelle que soit sa couleur de peau.
La fin est très triste et presque inattendue.
Ce livre a heurté ma sensibilité tout en témoignant de la réalité. Constat douloureux.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum