Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Moore, Viviane] Les gardiens de la lagune

Aller en bas

[Moore, Viviane] Les gardiens de la lagune

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Moore, Viviane] Les gardiens de la lagune

Message par lalyre le Ven 4 Jan 2019 - 16:22

[Moore, Viviane]
Les gardiens de la lagune
Editions 10/18 du 3 janvier 2019
ISBN 978 2 264 07219 1
335 pages
Quatrième de couverture
Une ancienne légende vénitienne raconte que sous l’archipel, sommeille une bête – dragon ou monstre d’apocalypse – que seuls les gardiens de la lagune tiennent en respect.
Nous sommes en 1162, des ossements enfouis sous les décombres d’une église font ressurgir un passé que beaucoup auraient préféré garder secret… Quelques jours plus tard, un cadavre est retrouvé dans le canal du Rivoalto. Un meurtre qui entache le nom du doge Vitale Michiel II. Malédiction, crime politique ou vengeance? Hugues de Tarse aura besoin de toute sa sagacité et de celle d’Eleonor de Fierville pour comprendre à quel point les Vénitiennes jouent un rôle fatal dans cette sombre histoire d’amour, de jalousies et de haine.

Ma chronique inspirée par les deux premières pages du livre
Et si l’on oubliait la Venise que nous connaissons
Racontons la Venise du Moyen-Âge, la commune vénitienne s’étend de Grado à Cavazere englobant les îles de la lagune...L’archipel que nous appelons aujourd’hui Venise est la plus centrale d’entre elles, c’est un chapelet d’îlots bâtis par la main de l’homme , bordé de saline et quadrillés de canaux. Il y a des maisons de bois, des églises, des fermes, des entrepôts et des potagers, un marché ou se vendent le sel, le gingembre vert, le poivre et la cannelle, il y aussi des boutiques ou l’on achète des draps et de soie, des parfums d’Arabie, des cuirs de Barbarie, des laines, des toiles de lin et de chanvre. En lieu et place du palais des Doges, un château fort byzantin, les rues sont de terre battue, la place Saint-Marc est une prairie ou chevauchent les nobles vénitiens, pas de quais mais des pontons de bois. Partout dans cet univers lagunaire, des centaines de barques et de fins navires de guerre. De vieilles familles aristocrates,un Doge qui porte le titre byzantin d’Ypatos, un conseils des sages et des milliers de marins. A Venise, même le temps est différent, le calendrier commence le 1er mars et les jours sont comptés à partir du coucher du soleil.

Mon avis
Il faut dire que ce matin-là, Quand Jacopo Vittiru rangea son poignard dans sa ceinture, il souriait car il avait enfin retrouvé la cachette de celui qu’il haïssait, car il ne désirait que la mise à mort d’Andrea l’Egyptien, aidé en cela par deux hommes de main, Luigi Megna et Paolo Fonte. L’auraient-ils tué ? C’est à ce moment qu’à la demande du Doge Vitale Michiel (38ème Doge de Venise) qu’intervient Hugues de Tarse époux d’Eléonor de Fierville, car le Doge est éprouvé par la découverte d’un squelette lors d’un déblayage des ruines de l’église incendiée. Ce squelette serait-il celui du mari disparu de Dame Ambrosia, mère d’Andrea et mère adoptive de Laura et Philippo ? Cependant il y aura d’autres corps que l’on tirera du canal, alors qu’est-ce qui relie ces meurtres ? Hugues aura bien du mal à dénouer les fils du mystère, mais qui sait ? Peut-être grâce à la sagacité d’Eleonor…. Voici encore un très bon roman policier sur fond historique ou l’on devine que Viviane Moor s’est bien documentée sur Venise au Moyen-Âge, ce qui m’a fait créer des images tout au long de ma lecture. Vraiment j’ai beaucoup apprécié ce roman allégé par une histoire d’amour. 4,5/5

avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6765
Age : 86
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Moore, Viviane] Les gardiens de la lagune

Message par louloute le Ven 4 Jan 2019 - 18:04

Merci Lalyre pour ta critique, il me tente bien  Very Happy
avatar
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 11352
Age : 50
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum