Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Royer, Corinne] Ce qui nous revient

Aller en bas

[Royer, Corinne] Ce qui nous revient

[Royer, Corinne] Ce qui nous revient Vote_lcap100%[Royer, Corinne] Ce qui nous revient Vote_rcap 100% 
[ 2 ]
[Royer, Corinne] Ce qui nous revient Vote_lcap0%[Royer, Corinne] Ce qui nous revient Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Royer, Corinne] Ce qui nous revient Vote_lcap0%[Royer, Corinne] Ce qui nous revient Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Royer, Corinne] Ce qui nous revient Vote_lcap0%[Royer, Corinne] Ce qui nous revient Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Royer, Corinne] Ce qui nous revient Vote_lcap0%[Royer, Corinne] Ce qui nous revient Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Royer, Corinne] Ce qui nous revient Vote_lcap0%[Royer, Corinne] Ce qui nous revient Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Royer, Corinne] Ce qui nous revient Empty [Royer, Corinne] Ce qui nous revient

Message par lalyre le Sam 5 Jan 2019 - 20:29

[Royer, Corinne]
Ce qui nous revient
Actes Sud 2 janvier 2019
ISBN 979 2 330 11778 8
266 pages
Quatrième de couverture
Louisa Gorki avait dix ans quand sa mère soprano l'a embrassée en lui lançant "A dans trois jours ! " — et n'est jamais revenue. Ce n'est que plus tard que la fillette a appris de son père Nicolaï la raison de la fuite d'Elena : celle-ci ne s'absentait pas pour un récital mais, enceinte d'un enfant trisomique, pour un avortement. Elle s'est ensuite sentie incapable de rentrer chez elle, et Louisa a grandi seule avec Nicolaï et leur chagrin.
Quinze ans après, Louisa prépare un doctorat en médecine. C'est dans ce cadre qu'elle rencontre Marthe Gautier qui, à la fin des années 1950, a joué un rôle capital dans la découverte du chromosome surnuméraire de la trisomie 21 et s'est vue écartée de l'histoire officielle au profit d'un collègue masculin. Ces deux femmes ont beaucoup à apprendre l'une de l'autre sur la science et la conscience, la résilience et la persévérance, la dépossession et l'indépendance.
Si ce texte est une fiction, Marthe Gautier est bien réelle : celle que l'on surnomme la Découvreuse oubliée habite à Paris. Mêlant une authentique controverse scientifique à un drame familial bouleversant, Corinne Royer place son manifeste pour une réhabilitation tardive au coeur d'un roman fougueux et fantasque, et célèbre les promesses fleurissant dans les creux dessinés par la perte.
[Royer, Corinne] Ce qui nous revient 41uygg11
Mon avis
Ces souvenirs qui nous reviennent sont ceux de Louisa qui avait dix ans lorsque sa mère Elena l’a laissée avec son père, mais alternativement avec ceux de Marthe Gautier que l’on surnomme la Découvreuse oubliée, son histoire est véridique car c’est elle qui en 1959, a fait la découverte de la trisomie 21 et en fut dépossédée et attribuée à Jérôme Lejeune, il semble historiquement intéressant que l’auteure apporte son témoignage en écrivant ce livre, car cette histoire est un véritable processus de non reconnaissance de la contribution des femmes participant aux recherches scientifiques au profit de leurs collègues masculins. Cette histoire réelle me fait un peu oublier celle fictive de Louisa qui elle aussi, fait des études scientifiques et grâce à cela fait la connaissance de Marthe Gautier La Découvreuse qui n’a jamais été reconnue à sa juste valeur, de cette femme, Louisa révèle ce que fut sa vie singulière au côté de son père, mais tout le long de la lecture, je me suis demandée ce qu’était devenue sa mère, on le saura lors d’un incident dans un institut pour jeunes trisomiques . Je n’en dirai pas plus, pour ne rien dévoiler, cependant j’ai aimé le mélange de la fiction et de la réalité pour faire connaître l’histoire scientifique de Marthe Gautier. Un très bon roman avec des parties véridiques et d’autres fictives, avec des moments bouleversants et émouvants, cela écrit avec un certain lyrisme, je pense que c’est un véritable hommage pour cette femme non reconnue à sa juste valeur dans le monde scientifique… Un tout gros coup de coeur 5/5


lalyre
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 7118
Age : 87
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

[Royer, Corinne] Ce qui nous revient Empty Re: [Royer, Corinne] Ce qui nous revient

Message par pétunia le Dim 21 Avr 2019 - 10:19

J'ai decouvert avec ce roman, d'une part, l'auteur dont l'ecriture est fluide et delicate, et d'autre part, l'histoire de Marthe Gautier que j'ignorais. Beau roman émouvant de plusieurs maniere. Merci à Lalyre pour cette découverte. C'est un coup de coeur.
pétunia
pétunia
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 817
Localisation : Var
Genre littéraire préféré : Un peu de tout sauf la poesie et les BD
Date d'inscription : 18/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum