Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Atwood, Margaret] C'est le cœur qui lâche en dernier

Aller en bas

Votre avis?

[Atwood, Margaret] C'est le cœur qui lâche en dernier Vote_lcap0%[Atwood, Margaret] C'est le cœur qui lâche en dernier Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Atwood, Margaret] C'est le cœur qui lâche en dernier Vote_lcap100%[Atwood, Margaret] C'est le cœur qui lâche en dernier Vote_rcap 100% 
[ 2 ]
[Atwood, Margaret] C'est le cœur qui lâche en dernier Vote_lcap0%[Atwood, Margaret] C'est le cœur qui lâche en dernier Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Atwood, Margaret] C'est le cœur qui lâche en dernier Vote_lcap0%[Atwood, Margaret] C'est le cœur qui lâche en dernier Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Atwood, Margaret] C'est le cœur qui lâche en dernier Vote_lcap0%[Atwood, Margaret] C'est le cœur qui lâche en dernier Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Atwood, Margaret] C'est le cœur qui lâche en dernier Vote_lcap0%[Atwood, Margaret] C'est le cœur qui lâche en dernier Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Atwood, Margaret] C'est le cœur qui lâche en dernier Empty [Atwood, Margaret] C'est le cœur qui lâche en dernier

Message par Step le Lun 14 Jan 2019 - 20:38

[Atwood, Margaret] C'est le cœur qui lâche en dernier C_est_10

Format : Format ebook
Taille du fichier : 2530 KB
Nombre de pages de l'édition imprimée : 450 pages
Editeur : Robert Laffont (17 août 2017)
Langue : Français
ASIN: B073QVM6FP

Présentation de l'éditeur


Stan et Charmaine ont été touchés de plein fouet par la crise économique qui consume les États-Unis. Tous deux survivent grâce aux maigres pourboires que gagne Charmaine dans un bar sordide et se voient contraints de loger dans leur voiture... Aussi, lorsqu'ils découvrent à la télévision une publicité pour une ville qui leur promet un toit au-dessus de leurs têtes, ils signent sans réfléchir : ils n'ont plus rien à perdre. (source Amazon)

Mon avis

En pleine tourmente économique Charmaine et Stan dorment dans leur voiture, se lavent peu, se nourrissent d’un rien, les pilleurs qui rodent la nuit près des voitures habitées ajoutent à l’angoisse permanente.

Charmaine la seule à travailler misérablement découvre une publicité à la télé de son bar, on pourrait leur offrir une maison et de quoi vivre confortablement, un travail dans une nouvelle ville appelée consilience, à condition de s’intégrer dans cette communauté spéciale dont au début ils ne comprendront pas du tout le fonctionnement.
Une maison qu’il faut partager avec un autre couple, un mois l’un, un mois l’autre, la prison un mois sur deux où ils travaillent, toujours bien nourris et bien traités. Il y a de quoi séduire un jeune couple en passe de devenir mendiants

Consilience va leur sembler un paradis sur terre, mais on a jamais rien sans rien, on ne sort plus de cette ville, que fait-on des récalcitrants et tous ces micros et caméras? Durant le mois de prison les habitants s’occupent du poulailler, on mange beaucoup de volailles à Consilience, mais avec quoi les nourrit-on?
Et notre esprit s’emballe! Qu’ont ils gagné, la sécurité ou une forme d’esclavage dans cette organisation modèle. Qui est le chef?  Qui tire les ficelles?

Après une partie angoissante, le roman va tourner au burlesque, de sa belle écriture Margaret Atwood nous emmène dans un monde si différent du point de départ que ça en devient tragi-comique.
Je vous laisse découvrir!

Un roman surprenant que j’ai très apprécié.


Dernière édition par Step le Mer 20 Mar 2019 - 13:22, édité 1 fois

_________________
Je lis:  study

  Mes listes  

----------------------------------------

[Atwood, Margaret] C'est le cœur qui lâche en dernier Alpha_22[Atwood, Margaret] C'est le cœur qui lâche en dernier Alpha_24[Atwood, Margaret] C'est le cœur qui lâche en dernier Alpha_23[Atwood, Margaret] C'est le cœur qui lâche en dernier Alpha_25 [Atwood, Margaret] C'est le cœur qui lâche en dernier Mini_110
Step
Step
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 8176
Localisation : France
Emploi/loisirs : Lecture, cinéma, animaux, ....
Genre littéraire préféré : Romans contemporains ou non, policiers/thrillers, un peu tout. Pas de BD
Date d'inscription : 12/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

[Atwood, Margaret] C'est le cœur qui lâche en dernier Empty Re: [Atwood, Margaret] C'est le cœur qui lâche en dernier

Message par Moulin-à-Vent le Mer 20 Mar 2019 - 3:03

L'utopie est une notion qui me plaît beaucoup. Ce roman, bien que léger, en fait partie. Cette utopie ne présente pas le sérieux de 1984
de George Orwell, de Fahrenheit 451 de Ray Bradbury ni de La route de Cormac McCarthy, mais elle demeure agréable à lire.
C'est l'histoire d'un col blanc qui se sert de la détresse humaine pour créer un monde où l'espoir est encore possible mais qui se sert de ce monde pour s'enrichir. La sexualité demeure un puissant levier de la nature humaine et elle demeure présente dans ce futur rapproché.
J'ai bien aimé.
Ma cote: 6,5/10.


Citation

" ... la nature humaine étant ce qu'elle est, ces projets utopiques capotent toujours et se transforment en dictatures. "
(Page 436)

(Margaret Atwood, " C'est le coeur qui lâche en dernier "
Moulin-à-Vent
Moulin-à-Vent
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Masculin
Nombre de messages : 2237
Age : 67
Localisation : Québec
Emploi/loisirs : Retraité
Genre littéraire préféré : Roman historique
Date d'inscription : 07/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum