Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Pavlenko, Marie] Un si petit oiseau

Aller en bas

Que pensez-vous de ce livre

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Pavlenko, Marie] Un si petit oiseau

Message par Bernard le Sam 26 Jan 2019 - 15:48



UN SI PETIT OISEAU

Flammarion - 2019 - 395 pages

Note de l'éditeur

Après un accident de voiture qui l'a laissée meurtrie, Abigail rentre chez elle. Elle ne voit plus personne. Son corps mutilé bouleverse son quotidien, sa vie d'avant lui est insupportable. Comment se définir quand on a perdu ses repères, qu'on ne sait plus qui on est, que la douleur est toujours embusquée, prête à exploser ? Grâce à l'amour des siens. Grâce aux livres. Grâce à la nature, au rire, aux oiseaux. Avec beaucoup de patience, peu à peu, Abi va réapprendre à vivre.

Après Je suis ton soleil, le nouveau roman poignant de Marie Pavlenko.

Mon avis

Abi, jeune femme d'une vingtaine d'années est victime d'un accident de voiture et perd son bras gauche. C'est une année de la vie d'Abi, ses proches, ses souvenirs, ses amis, ses moments douloureux et ceux qui le sont moins, ses chamailleries et ses sourires que nous conte Marie Pavlenko.
Je n'ai pas eu de sentiment pour cette douleur et si, par moments, j'ai souri aux propos de la tante ou du père, rarement j'ai été touché par la reconquête d'Abi sur son handicap. Bien sûr Aurèle mais l'issue, joyeuse, était fatale et prévisible.
En revanche ce renouveau sous les auspices d'une possibilité d'un avenir fait d'ornithologie est assez bien fait et suffisamment bien écrit pour entrainer le lecteur. Cependant le moment suprême, dans le bruit du silence de l'immensité de la montagne, l'apparition du gypaète barbu, cet immense rapace, d'une beauté rare, aurait pu être traité différemment ou, simplement plus étoffé.
La plume est ample et aérée. La lecture agréable et rapide. Peut-être un peu trop simple.
J'ai aimé votre déclaration, Marie, l'histoire un peu moins.

3/5

B
Bernard
Bernard
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Masculin
Nombre de messages : 692
Age : 73
Localisation : Val de Marne
Emploi/loisirs : Retraité
Genre littéraire préféré : Polars
Date d'inscription : 22/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum