Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Josse, Gaëlle] Une longue impatience

Aller en bas

votre avis

[Josse, Gaëlle] Une longue impatience Vote_lcap100%[Josse, Gaëlle] Une longue impatience Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[Josse, Gaëlle] Une longue impatience Vote_lcap0%[Josse, Gaëlle] Une longue impatience Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Josse, Gaëlle] Une longue impatience Vote_lcap0%[Josse, Gaëlle] Une longue impatience Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Josse, Gaëlle] Une longue impatience Vote_lcap0%[Josse, Gaëlle] Une longue impatience Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Josse, Gaëlle] Une longue impatience Vote_lcap0%[Josse, Gaëlle] Une longue impatience Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Josse, Gaëlle] Une longue impatience Vote_lcap0%[Josse, Gaëlle] Une longue impatience Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Josse, Gaëlle] Une longue impatience Empty [Josse, Gaëlle] Une longue impatience

Message par lili78 le Jeu 7 Fév 2019 - 13:22

[Josse, Gaëlle] Une longue impatience Aa27

Josse Gaëlle - Une longue impatience
Les Editions Noir Sur Blanc – Collection Notabilia (2018) – 190 pages
Lu en version numérique


Quatrième de couverture : « C’est l’histoire d’un fils qui part et d’une mère qui attend. C’est un amour maternel infini, aux portes de la folie. C’est l’attente du retour, d’un partage, et le rêve d’une fête insensée. C’est un couple qui se blesse et qui s’aime. C’est en Bretagne, entre la Seconde Guerre mondiale et les années soixante, et ce pourrait être ailleurs, partout où des femmes attendent ceux qui partent, partout où des mères s’inquiètent. » Une femme perd son mari, pêcheur, en mer, elle se remarie avec le pharmacien du village. Son fils, issu de sa première union, a du mal à s’intégrer dans cette nouvelle famille et finit par lui aussi prendre la mer. Commence alors pour la narratrice une longue attente qu’elle tentera, tant bien que mal, de combler par l’imagination du grand banquet qu’elle préparera pour son fils à son retour. Encore une fois, par son écriture sensible et sans faille, Gaëlle Josse nous entraîne dans les méandres de l’amour.

Mon avis : Nous sommes en Bretagne, dans les années 5O. Anne, jeune veuve de pêcheur, épouse Étienne, le pharmacien du village. Mais au fil du temps, Étienne a du mal à supporter le jeune Louis, fils du premier mariage d’Anne. Un jour, une dispute plus importante que les autres va inciter Louis à s’enfuir. Comme son père, il prend la mer. Dès lors, sa mère n’aura de cesse de l’attendre, de lui écrire, d’arpenter la côte, de surveiller les bateaux qui accostent…d’espérer.

J’ai été profondément bouleversé par ce roman.
Tout en délicatesse, Gaëlle Josse dresse le portrait d’une femme, d’une mère plongée dans la douleur de l’absence et l’attente de son fils.
Poétique, sensible, toute en pudeur, la plume de Gaëlle Josse va droit au cœur.

Un énorme coup de cœur.
lili78
lili78
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2537
Age : 47
Localisation : chez moi
Emploi/loisirs : Bibliothécaire / lecture, cuisine, jardinage, balades
Genre littéraire préféré : un peu de tout suivant mes humeurs
Date d'inscription : 14/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum