Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Read, Cornélia] L'enfant invisible

Aller en bas

Votre avis

[Read, Cornélia] L'enfant invisible Vote_lcap0%[Read, Cornélia] L'enfant invisible Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Read, Cornélia] L'enfant invisible Vote_lcap0%[Read, Cornélia] L'enfant invisible Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Read, Cornélia] L'enfant invisible Vote_lcap0%[Read, Cornélia] L'enfant invisible Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Read, Cornélia] L'enfant invisible Vote_lcap100%[Read, Cornélia] L'enfant invisible Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[Read, Cornélia] L'enfant invisible Vote_lcap0%[Read, Cornélia] L'enfant invisible Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Read, Cornélia] L'enfant invisible Vote_lcap0%[Read, Cornélia] L'enfant invisible Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Read, Cornélia] L'enfant invisible Empty [Read, Cornélia] L'enfant invisible

Message par Sharon le Ven 8 Fév 2019 - 21:57

[Read, Cornélia] L'enfant invisible 41rniu10

Titre : L'enfant invisible
Auteur : Cornélia Read
Editions :Actes Sud
Nombre de pages : 528 pages

Présentation de l’éditeur :

Dans le troisième roman de Cornelia Read, on retrouve son héroïne Madeline Dare à New York, en 1990. Tandis qu’elle aide une cousine à débroussailler un petit cimetière privé, Madeline découvre le cadavre d’un enfant. La police établit rapidement l’identité de la victime : Teddy Underhill, trois ans, dont la disparition a été signalée par son arrière-grand-mère. La mère de Teddy, Angela, et son compagnon, Albert, sont bientôt arrêtés. Madeline Dare assiste au procès en simple spectatrice, impuissante face au cours immuable de la justice, mais constamment en proie à une émotion très vive, tant le sort du petit Teddy lui inspire de compassion.

Mon avis :

Si vous n’avez pas le moral, si vous êtes même très déprimé(e) alors ce livre vous enfoncera encore plus !
Prenez le sujet, tout simplement : alors que Madeline, l’héroïne fétiche de Cornelia Read, aidait des amis à désherber un vieux cimetière, elle trouve le cadavre d’un enfant. Il ne s’agit pas d’une tombe qui aurait été profanée, ou d’une famille trop pauvre pour payer des funérailles, non, il s’agit d’un enfant qui a été assassiné, sûrement même torturé avant de mourir.
Oui, nous saurons qui a tué. Ce qui ne veut pas dire que justice sera faite – nous le verrons dans la seconde partie du roman, au cours d’une partie que je qualifierai de « thriller judiciaire ». Avocat et procureur savent comment agencer les faits pour obtenir une condamnation – ou pas. Le sort des enfants n’est pas à envier, quand les adultes cherchent simplement à vivre leur vie, à survivre parfois, mais surtout, à servir au mieux leurs intérêts. Je ferai court : les enfants sont toujours les perdants.
Quant à Madeline, je l’apprécie toujours modérément, et le milieu dans lequel elle évolue pas du tout. Sa soeur a la tête sur les épaules (ouf) mais ses amies sont de grandes enfants perdues, qui ont elles-mêmes des amis, des petits amis et des conjoints imbuvables. Elles sont le plus souvent incapables d’assumer quoi que ce soit ou qui que ce soit. Ne parlons pas de leurs opinions, dont le racisme ne se cache même pas. Bref, un portrait tout sauf flatteur de l’Amérique des années 90.
L’enfant invisible, un roman dur et douloureux, de bout en bout.
Sharon
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 9394
Age : 41
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de lettres modernes/mes chats, la lecture, le cinéma, la généalogie
Genre littéraire préféré : romans policiers et polars, littérature jeunesse
Date d'inscription : 01/11/2008

https://deslivresetsharon.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum