Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Campagne, Jean-Pierre] Demande à la savane

Aller en bas

Votre avis ?

[Campagne, Jean-Pierre] Demande à la savane Vote_lcap0%[Campagne, Jean-Pierre] Demande à la savane Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Campagne, Jean-Pierre] Demande à la savane Vote_lcap50%[Campagne, Jean-Pierre] Demande à la savane Vote_rcap 50% 
[ 1 ]
[Campagne, Jean-Pierre] Demande à la savane Vote_lcap50%[Campagne, Jean-Pierre] Demande à la savane Vote_rcap 50% 
[ 1 ]
[Campagne, Jean-Pierre] Demande à la savane Vote_lcap0%[Campagne, Jean-Pierre] Demande à la savane Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Campagne, Jean-Pierre] Demande à la savane Vote_lcap0%[Campagne, Jean-Pierre] Demande à la savane Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Campagne, Jean-Pierre] Demande à la savane Vote_lcap0%[Campagne, Jean-Pierre] Demande à la savane Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Campagne, Jean-Pierre] Demande à la savane Empty [Campagne, Jean-Pierre] Demande à la savane

Message par Cassiopée le Jeu 21 Fév 2019 - 1:24

[Campagne, Jean-Pierre] Demande à la savane 97823717

Demande à la savane
Auteur : Jean-Pierre Campagne
Éditions : Jigal (15 Février 2019)
ISBN : 978-2377220601
152 pages

Quatrième de couverture

Alors que, nuit et jour, Nairobi feule de plus en plus fort, Coeur léger, policier sans police, et son amie Jane, brillante reporter au Daily Nation, partent dans le Samburu Park au nord du Kenya, enquêter sur un nouveau massacre d'éléphants. C'est alors qu'ils tombent sur un carnage d'un tout autre genre : celui d'écoliers d'un pensionnat en lisière du parc, assassinés par un groupe armé venu de Somalie.

Mon avis

Il n’est pas gros, il n’est pas long et pourtant il pèse lourd ce roman. Des chapitres brefs, une économie de mots, des termes choisis et en quelques lignes une situation décrite avec ce qu’il faut d’indications pour que son « cliché » s’imprime sur votre rétine et dans votre esprit. L’auteur est grand reporter en Afrique alors il sait aller à l’essentiel, sans s’embarrasser de fioritures, en vous obligeant à vous poser les bonnes questions. Comme dans un reportage où tout n’est pas toujours dit, il esquisse les contours, plante les actions, le reste n’est pas utile, vous avez déjà tout compris.

On est en Afrique, il fait chaud. Cœur Léger, dont le père était maasaï, a laissé son boulot de flic pour prendre une licence de privé. Séparé de son épouse, il a un fils Zorro. Avec son amie Jane, reporter au Daily Nation, ils partent enquêter sur un massacre d ‘éléphants dans un parc et vont se retrouver face à l’horreur : des enfants assassinés dans un pensionnat. Qui, pourquoi ? Que s’est-il passé ? Y-avait-il des complices ? Cœur léger veut trouver les tueurs, il ne laissera pas ce crime impuni.

L’auteur nous présente une Afrique corrompue, triste, brutale, où les hommes manipulent, trichent, oubliant la tolérance et le respect. Quand on découvre que certains enfants somaliens sont embrigadés, drogués ….on se demande comment les aider, les sauver….ça fait froid dans le dos…… Les protagonistes sont peu nombreux, campés rapidement pour qu’on les connaisse. De temps en temps, une petite information pour mieux les cerner….et c’est suffisant.

C’est un recueil surprenant tant les phrases elliptiques quelques fois peuvent donner un tempo qui paraît haché mais c’est ce qui fait tout le charme du récit ! C’est sec, violent, mais terriblement addictif. Vous prenez en pleine face la détresse des uns, la colère des autres, la maladresse de ceux qui restent démunis …. Et vous n’avez envie que d’une chose, que cela reste un récit fictif parce que si c’était vrai, tout cela, si c’était vrai ……

J’ai énormément apprécié cette lecture atypique mais rayonnante. Ce qui est évoqué est lié à l’actualité, parfois brûlante de ce continent. Jean-Pierre Campagne en parle avec intelligence sans nous asséner son avis, il laisse le lecteur s’imprégner des images, des odeurs, des bruits, de la chaleur moite qui met le corps à mal, l’obligeant à accepter les mots qui bouleversent, qui font mal ….qui percutent et résonnent encore une fois la dernière page tournée ….

_________________
[Campagne, Jean-Pierre] Demande à la savane Cassio11
Cassiopée
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 10750
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

[Campagne, Jean-Pierre] Demande à la savane Empty Re: [Campagne, Jean-Pierre] Demande à la savane

Message par Tchezare le Mer 13 Mar 2019 - 16:31

Nous sommes avec cœur léger, ancien flic en pleine Afrique. Une Afrique appauvrie où chacun ment, où chacun vole, tue, pille...

Dans ce roman très court et rapide à lire, notre ex-policier sera au côté de Jane, journaliste du Daily Nation. L'auteur voudra focaliser son roman sur le braconnage animalier présent au centre de ce continent.
Ils seront sur la trace d'un massacre d'éléphants persécutés et exécutés dans un parc pour leurs défenses d'ivoire où cœur léger doit trouver les meurtriers et Jane faire part de ce geste inadmissible à toute la nation. Mais l'enquête ira plus loin en faisant face à la tuerie de tout un pensionnat rempli d'enfants.

Comme l'a si bien dit Cassiopée, nous sommes dans une histoire, dans un pays où tolérance et respect n'existent pas. C'est un environnement où pour beaucoup seul le bénéfice à gagner à son importance.

De part sa nature relativement rapide, ce livre ne fait part que d'un petit exemple à l'intérieur d'un très grand et gros sujet. Mais cela a été une lecture que j'ai apprécié parce que bien que loin de tout ça, je ne peux à mon niveau seulement me révolter contre la maltraitance des animaux dans un zoo par exemple. Mais les animaux tués pour un quelconque intérêt sont bien réels et nombreux (tortue, éléphants, bison,.).
Et le livre va un peu plus loin que ça et parlant des djihadistes que des peuples arrivent à trouver, à "paramétrer" et lancer à des fins de crimes odieux...

_________________

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Lecture en cours :
La maison de poupée de M. J. Arlidge

[Campagne, Jean-Pierre] Demande à la savane Bannie10

Tchezare
Tchezare
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 4075
Age : 32
Localisation : Sens/Yonne
Emploi/loisirs : Vendeur comptoir
Genre littéraire préféré : un peu de tout
Date d'inscription : 18/07/2013

https://leslecturesdetchez.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum