Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Boudet, Caroline] Juste un peu de temps

Aller en bas

Votre avis?

[Boudet, Caroline] Juste un peu de temps Vote_lcap0%[Boudet, Caroline] Juste un peu de temps Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Boudet, Caroline] Juste un peu de temps Vote_lcap100%[Boudet, Caroline] Juste un peu de temps Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[Boudet, Caroline] Juste un peu de temps Vote_lcap0%[Boudet, Caroline] Juste un peu de temps Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Boudet, Caroline] Juste un peu de temps Vote_lcap0%[Boudet, Caroline] Juste un peu de temps Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Boudet, Caroline] Juste un peu de temps Vote_lcap0%[Boudet, Caroline] Juste un peu de temps Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Boudet, Caroline] Juste un peu de temps Vote_lcap0%[Boudet, Caroline] Juste un peu de temps Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Boudet, Caroline] Juste un peu de temps Empty [Boudet, Caroline] Juste un peu de temps

Message par LOUBHI 49 le Ven 12 Avr 2019 - 22:21

[Boudet, Caroline] Juste un peu de temps Ob_c2d611_cvt-juste-un-peu-de-temps-8196

Titre : Juste un peu de temps.
Auteur : Caroline BOUDET.
Edition : Stock
Nombre de pages : 350 pages.

Quatrième de couverture :

« La charge mentale. La foutue charge mentale. Qui ressemble de plus en plus à une charge explosive qu’elle ferait volontiers sauter… Quelque chose a claqué en elle. Sophie ne voulait pas rentrer, ne pouvait pas. Elle ne voulait plus de cette vie-là. Ses pieds n’avaient tout simplement pas pu prendre le chemin de la gare, ses doigts avaient d’eux-mêmes éteint son portable, et son instinct maternel — je suis
indispensable, je suis coupable, ils ne sont rien sans moi — s’est mis en mode silencieux pour la première fois depuis sept ans.
Un silence absolument, pleinement, intensément reposant. »

Avis et commentaires :

Une lecture de grand accès de 264 pages que l'on lit facilement et dont on peut facilement en faire la projection dans nos réels quotidiens et plus particulièrement dans celui des femmes menant à la fois une vie de mère de famille et celle d'un job prenant.

Le récit d'une femme apparemment comblée pour ses amies commes ses proches, à commencer par son mari mais dont la faille intérieure ; celle d'une vie où elle peut se retrouver de temps à autre pour prendre soin de soi et s'apaiser, prend le dessus sur un quotidien sans prévenir... C'est un tout autre bilan et un constat que l'auteure prête à Sophie, l'héroïne et narratrice.... dont elle fait le récit impitoyable entrecoupé par les témoignages d'amies, de ses enfants, de son mari et de proche.

Le jour vient où, usée par la pression permanente et répétitive de ses tâches quotidiennes au bureau comme surtout de sa vie privée, Sophie disparaît de toutes et tous, sans prévenir vers Saint Malo pour un break et une forme de bilan. En mots simples et portraits concis, Caroline Boudet nous dresse le constat implacable d'un des fléaux de notre époque pour la femme mère de famille et executive woman, une forme de burn out. Occasion de revoir les étapes de sa vie ; une union par défaut, trois enfants à la clé, des occasions manquées et un cadre professionnel profondément machiste brisant alors net les possibilités d'évolution interne... et pour le lecteur c'est aussi l'envers de l'environnement de Sophie, des amies envieuses, une vision contradictoire partagée par les plus proches d'une femme chanceuse et heureuse, voîre modèle et un mari totalement à la rue...

Quelle décision prendre, reprise ou abandon dans la fuite pour Sophie ? Le lecteur suit cela avec une certaine avidité et finit sur une fin encore trop riche en interrogations..... le tout dans un style clair et plaisant. L'occasion de se poser aussi les mêmes questions ?

_________________
Lectures en cours :

- "Sharko" Franck Thilliez.
- "Fille du Silence" Caroline Declercq.
- "Le Fou prend le Roi - Tome 2 Le Bçatard de Kosigan" de Fabien Cerutti.

La pensée du moment :

"Les Hommes sont malheureux parce qu'ils ne réalisent pas les rêves qu'ils ont" Jacques Brel.
LOUBHI 49
LOUBHI 49
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Masculin
Nombre de messages : 2361
Age : 53
Localisation : Angers
Emploi/loisirs : Commercial Régional
Genre littéraire préféré : Historique / Roman Français/Littérature Classique
Date d'inscription : 09/01/2010

http://www.passiondelecteur.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum