Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[George, Elizabeth] Inspecteur Linley - Tome 20 : La punition qu'elle mérite

Aller en bas

Votre avis

[George, Elizabeth] Inspecteur Linley - Tome 20 : La punition qu'elle mérite Vote_lcap0%[George, Elizabeth] Inspecteur Linley - Tome 20 : La punition qu'elle mérite Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[George, Elizabeth] Inspecteur Linley - Tome 20 : La punition qu'elle mérite Vote_lcap100%[George, Elizabeth] Inspecteur Linley - Tome 20 : La punition qu'elle mérite Vote_rcap 100% 
[ 3 ]
[George, Elizabeth] Inspecteur Linley - Tome 20 : La punition qu'elle mérite Vote_lcap0%[George, Elizabeth] Inspecteur Linley - Tome 20 : La punition qu'elle mérite Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[George, Elizabeth] Inspecteur Linley - Tome 20 : La punition qu'elle mérite Vote_lcap0%[George, Elizabeth] Inspecteur Linley - Tome 20 : La punition qu'elle mérite Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[George, Elizabeth] Inspecteur Linley - Tome 20 : La punition qu'elle mérite Vote_lcap0%[George, Elizabeth] Inspecteur Linley - Tome 20 : La punition qu'elle mérite Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[George, Elizabeth] Inspecteur Linley - Tome 20 : La punition qu'elle mérite Vote_lcap0%[George, Elizabeth] Inspecteur Linley - Tome 20 : La punition qu'elle mérite Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 3

[George, Elizabeth] Inspecteur Linley - Tome 20 : La punition qu'elle mérite Empty [George, Elizabeth] Inspecteur Linley - Tome 20 : La punition qu'elle mérite

Message par Sharon le Dim 14 Avr 2019 - 16:35

[George, Elizabeth] Inspecteur Linley - Tome 20 : La punition qu'elle mérite Cover138

Titre : La punition qu'elle mérite
Auteur : Elizabeth george
Editeur : presse de la cité
Nombre de pages : 672

Présentation de l’éditeur :

Ludlow, bucolique bourgade du Shropshire, tombe dans l’effroi lorsque le très apprécié diacre Ian Druitt est accusé de pédophilie. Placé en garde à vue, le suspect est retrouvé mort, pendu. La commissaire Isabelle Ardery, qui a été dépêchée sur les lieux depuis Londres et qui se débat avec ses problèmes d’alcool, a bien envie de classer l’affaire en suicide. Mais c’est sans compter la sagacité du sergent Barbara Havers. Coachée à distance par l’inspecteur Thomas Lynley, la Londonienne gaffeuse et accro à la nicotine flaire le pot aux roses : et s’il ne s’agissait pas d’un suicide ? N’en déplaise à Isabelle Ardery, Lynley et Havers vont reformer leur duo de choc pour observer de plus près la vie de cette petite ville qui semblait si paisible. Car, derrière leurs allures de gentils retraités ou d’étudiants fêtards, les habitants de Ludlow ont tous quelque chose à cacher…

Mon avis :

Quatorze ans. Oui, quatorze ans que je n’ai pas lu un roman d’Elizabeth George : je le sais, je travaillais encore dans mon ancien collège quand je l’ai lu ! Ce sont donc des retrouvailles avec des personnages que je n’ai pas vu depuis longtemps.
Il s’en est passé, des événements, dans leur vie. Barbara Havers, toujours aussi brut de décoffrage, est à deux doigts de se faire muter au fin fond de l’Angleterre après sa dernière insubordination en date – respecter les ordres, si cela ne permet pas de faire progresser les règles, très peu pour elle. Cette nouvelle affaire sera donc l’occasion pour elle de prouver qu’elle est capable de rester dans les clous. Malheureusement pour elle, ce n’est pas Linley qui l’accompagne dans sa mission, mais Isabelle Ardery. La commissaire ne peut pas sentir Havers. Elle est de plus empêtrée dans ses problèmes personnels, et ne rêve que d’une chose pour sa vie professionnelle : réussir à faire muter Barbara le plus loin possible, avec Linley si possible.
Leur mission est quasiment une enquête pour ce qu’en France nous nommerions les boeufs carottes : un homme s’est suicidé dans sa cellule après avoir été accusé de pédophilie. Son père ne peut croire qu’il s’est suicidé, lui qui était croyant et respecté dans son église. Bien sûr, vous me direz que tous les pères croient leur fils innocent. Cependant, certains petits faits gênent Barbara, pas pour l’enquête de pédophilie – les deux femmes n’en sont pas chargées – mais au sujet de la procédure qui a conduit Ian Druitt en prison. La manière d’agir de certains témoins est particulièrement étonnante, certains se livrent sans problème, d’autres ont recours à des chemins de traverse assez étonnants.
L’enquête est assez longue à se mettre en place, et il faut vraiment s’accrocher pendant le premier quart du roman pour poursuivre sa lecture. Nous sommes au fin fond de l’Angleterre, nous découvrons, finalement, la vie quotidienne de ses personnes loin de la capitale. Nous découvrons aussi un fait qui remet tout ou presque en cause. Fin de la première partie, et début de la véritable enquête, si j’ose dire, avec cette fois-ci Linley et Havers au commande.
La réussite de leur mission provient de leur parfaite connaissance l’un de l’autre – ce qui, si vous vous souvenez du premier tome de leurs aventures, n’était franchement pas gagné. De leur parfaite connivence aussi : ils sont capables de jouer un parfait duo, sachant parfaitement leur rôle respectif, capable de monter un interrogatoire, presque une scène de théâtre, dans le but d’amener le témoin là où ils souhaitent l’amener. Leur but est simple, finalement : la justice et la vérité. Pas si facile, quand certaines personnes font tout pour que l’on n’y arrive pas.
En effet, si l’on réfléchit bien, quoi de plus révoltant qu’une accusation de pédophilie chez un homme qui travaillait au contact des enfants ? Sauf qu’aucune enquête n’a été réellement mené et que tous les parents d’enfants contactés disent à quel point tout allait bien, à quel point les conseils donnés étaient utiles. Oui, je spoile un peu, mais Ian Druitt était un hyperactif du dévouement à autrui, impliqué dans de multiples associations, y compris la très peu religieuse stérilisation des chats errants, une personne qui n’en contactait une autre que parce qu’elle avait un lien avec l’une ou l’autre de ses associations. Alors ???
Il est question, aussi, du lien parent/enfant, parce que nous allons en croiser, des familles dysfonctionnelles, dans ce roman. Pour reprendre, en la modifiant un peu, une phrase que j’ai entendue un jour, ce n’est pas ce qu’ils font qui est le pire, c’est ce qu’on les croit capable de faire. A ce sujet, ma préférence va vers le jeune Finn, soutien inconditionnel post-mortem de Ian Druitt, au look de rebelle improbable, amateur de boissons fortes, nanti d’une mère ayant un poste à responsabilité dans la police et d’un père… et bien disons qu’il est toujours très amoureux, et très dépendant de sa femme.
Un roman très intéressant, pour ceux qui ont la patience de lire un pavé de 672 pages.
Sharon
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 9022
Age : 41
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

https://deslivresetsharon.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

[George, Elizabeth] Inspecteur Linley - Tome 20 : La punition qu'elle mérite Empty Re: [George, Elizabeth] Inspecteur Linley - Tome 20 : La punition qu'elle mérite

Message par Cassiopée le Ven 19 Avr 2019 - 21:32

Mon avis

Retrouver les personnages récurrents d’Elizabeth George est toujours un plaisir et malgré quelques longueurs dans ses derniers romans, j’étais impatiente de découvrir celui-ci.

Le sergent Barbara Harvers s’est laissée entraîner à faire des claquettes, elle a minci mais elle n’a rien perdu de son caractère de « cochon » et de ses talents d’investigatrice. La voilà associée à Isabelle Ardery pour aller enquêter sur le suicide d’un diacre, accusé de pédophilie. Le père de ce dernier veut creuser l’affaire. Son fils, homme de Dieu, n’a pas pu commettre un tel acte ! C’est un duo d’enquêtrices assez particulier qui se rend, à Ludlow, dans une petite ville du Shropshire. Isabelle ne supporte pas Barbara et ses initiatives. Elle veut se débarrasser d’elle et cherche en permanence à la coincer pour pouvoir l’évincer pour faute. Barbara, coachée par l’inspecteur Lynley, un aristocrate, qui l’apprécie, sait qu’elle doit rester dans les clous. Voilà donc, les deux femmes parties pour quelques jours. Isabelle, empêtrée dans ses problèmes personnels (divorce, addiction à l’alcool) n’a qu’une hâte : en finir au plus vite. Barbara, elle, sent, dès leur arrivée qu’il va falloir pousser certaines personnes dans leurs retranchements. Pas du tout en phase, la première multiplie les humiliations et les remarques (chambre vétuste, surveillance permanente etc….), la seconde ruse pour retourner sur le terrain, observer le moindre détail qui pourrait permettre d’avancer. Toute la première partie du roman est consacrée à ce binôme improbable et si certains lecteurs y trouveront des longueurs, cela n’a pas été mon cas. J’ai apprécié le fait que l’auteur aille en profondeur dans les rapports entre les deux femmes, approfondissant leur personnalité complexe et nous montrant, par bribes, comment Barbara va arriver à relancer l’affaire. Sa pugnacité est un régal.

La seconde partie permettra de retrouver Thomas Linley avec Barbara sur la même problématique. On va les voir, tous les deux, à l’œuvre, et ce n’est plus du tout la même méthode pour aborder les événements. Il y a un vrai échange, des discussions, des interrogatoires serrés où chacun joue son rôle pour obtenir des résultats. Les individus, qui sont mêlés de près ou de loin à cette histoire de pédophilie, sont très différents. Il y a l’ilotier qui a arrêté, sur ordre, le diacre, il est presque trop poli pour être honnête et il semble cacher quelque chose sous de faux airs naïfs. Sa chef le « materne » un peu trop et le fils de cette dernière travaillait avec le prêtre… et ce fameux fiston n’a pas l’air de mener une vie bien clean….

Il est beaucoup question de famille et d’addictions dans ce recueil. Les liens entre parents et enfants, ce qu’on souhaite pour sa progéniture et ce qui se passe finalement, les difficultés de dialogue dans les couples, la drogue, l’alcool, le sexe sans limite et les conséquences néfaste de ces dépendances. Au-delà de l’enquête, il y a toute cette analyse, finement poussée sans être lourde sur ces multiples thèmes. Elizabeth George aborde également le sujet des coupes budgétaires, du nombre de policiers pour gérer la sécurité, de la place de chaque homme lorsqu’il n’est pas né sur place et qu’il n’est pas forcément le bienvenu là où il vit.

C’est avec bonheur que j’ai replongé au cœur de cet univers so british, dans une atmosphère parfaitement décrite, palpable, presque « télévisuelle » (je verrai bien une adaptation en téléfilm). L’écriture me plaît, elle est sans cesse teintée d’une pointe d’humour (la traduction ne gâche rien). Le côté « rébellion » de Barbara est un régal et son amitié avec Thomas Lynley est empreinte de compréhension de part et d’autre. Malgré le nombre de pages important, je n’ai pas vu le temps passer !




_________________
[George, Elizabeth] Inspecteur Linley - Tome 20 : La punition qu'elle mérite Cassio11
Cassiopée
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 10764
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

[George, Elizabeth] Inspecteur Linley - Tome 20 : La punition qu'elle mérite Empty Re: [George, Elizabeth] Inspecteur Linley - Tome 20 : La punition qu'elle mérite

Message par lili78 le Ven 3 Mai 2019 - 17:32

Quel plaisir de retrouver une nouvelle enquête de Lynley et Havers, surtout quand ils sont au mieux de leur forme.
Elizabeth George nous entraine dans un petit coin de campagne fort sympathique surplombé par un château en ruine, elle déploie une panoplie de personnages qui ont tous bien des choses à cacher. Il faudra toute la perspicacité de notre duo adoré pour démêler les fils de cette intrigue.
J’ai tout simplement adoré, 672 pages et je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. Un régal !

Extraits : « Rien n’est plus convaincant que le mensonge que l’on se fait à soi-même. »
lili78
lili78
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2546
Age : 47
Localisation : chez moi
Emploi/loisirs : Bibliothécaire / lecture, cuisine, jardinage, balades
Genre littéraire préféré : un peu de tout suivant mes humeurs
Date d'inscription : 14/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

[George, Elizabeth] Inspecteur Linley - Tome 20 : La punition qu'elle mérite Empty Re: [George, Elizabeth] Inspecteur Linley - Tome 20 : La punition qu'elle mérite

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum