Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[James, Peter] Que sonne l'heure

Aller en bas

Que pensez-vous de "Que sonne l'heure" ?

[James, Peter] Que sonne l'heure Vote_lcap0%[James, Peter] Que sonne l'heure Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[James, Peter] Que sonne l'heure Vote_lcap0%[James, Peter] Que sonne l'heure Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[James, Peter] Que sonne l'heure Vote_lcap0%[James, Peter] Que sonne l'heure Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[James, Peter] Que sonne l'heure Vote_lcap100%[James, Peter] Que sonne l'heure Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[James, Peter] Que sonne l'heure Vote_lcap0%[James, Peter] Que sonne l'heure Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[James, Peter] Que sonne l'heure Vote_lcap0%[James, Peter] Que sonne l'heure Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[James, Peter] Que sonne l'heure Empty [James, Peter] Que sonne l'heure

Message par Pistou 117 le Lun 22 Avr 2019 - 20:56

Poche: 544 pages
Editeur : Pocket (14 avril 2016)
Collection : Thriller
Langue : Français
ISBN-10: 2266267957
ISBN-13: 978-2266267953


[James, Peter] Que sonne l'heure Que-so10


Quatrième de couverture :


Le temps est à la fois un allié et un ennemi redoutable : il y a des blessures qu'il efface, et des rancunes qu'il avive... jusqu'au jour où l'on est enfin libre de les assouvir.

Brooklyn, 1922. En pleine nuit, un petit garçon se terre au fond de son lit : quatre hommes viennent de tuer sa mère et d'enlever son père, le n° 2 du gang des White Hands. Désormais orphelin, il embarque pour l'Irlande avec sa sœur et sa tante. Sur le bateau, l'enfant jure de revenir chercher son père.

Brighton, quatre-vingt-dix ans plus tard. Roy Grace est appelé chez une vieille dame grièvement blessée. Elle a été torturée, son coffre-fort vidé et ses œuvres d'art et antiquités emportées. Mais c'est le vol d'une montre ancienne cassée qui semble le plus perturber le frère de la victime. Une montre qui s'est arrêtée une certaine nuit de 1922...


Mon avis :

Je n'ai pas tellement aimé ce roman. C'est un polar pur et dur, mais sans surprise malheureusement. Il semblerait que j'ai suffisamment lu Peter James.

On voit bien que l'auteur aime beaucoup sa ville, Brighton, qu'il connaît bien les méthodes policières et se documente régulièrement pour que ses romans tiennent la route. Ils la tiennent, aucun doute... mais ça ne suffit pas. Il manque de passion et de suspense dans cet écrit. Les personnnages ne m'attirent aucun sentiment particulier. Je ne m'attache à personne, je ne déteste personne, personne ne me fait réellement peur. Je vote moyennement apprécié.
Pistou 117
Pistou 117
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3484
Age : 55
Localisation : LILLE
Genre littéraire préféré : De tout, partout...
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum