Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Quinn, Alice] Une enquête à la Belle Epoque -Tome 2: Le portrait brisé

Aller en bas

Votre avis ?

[Quinn, Alice] Une enquête à la Belle Epoque -Tome 2: Le portrait brisé Vote_lcap0%[Quinn, Alice] Une enquête à la Belle Epoque -Tome 2: Le portrait brisé Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Quinn, Alice] Une enquête à la Belle Epoque -Tome 2: Le portrait brisé Vote_lcap100%[Quinn, Alice] Une enquête à la Belle Epoque -Tome 2: Le portrait brisé Vote_rcap 100% 
[ 2 ]
[Quinn, Alice] Une enquête à la Belle Epoque -Tome 2: Le portrait brisé Vote_lcap0%[Quinn, Alice] Une enquête à la Belle Epoque -Tome 2: Le portrait brisé Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Quinn, Alice] Une enquête à la Belle Epoque -Tome 2: Le portrait brisé Vote_lcap0%[Quinn, Alice] Une enquête à la Belle Epoque -Tome 2: Le portrait brisé Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Quinn, Alice] Une enquête à la Belle Epoque -Tome 2: Le portrait brisé Vote_lcap0%[Quinn, Alice] Une enquête à la Belle Epoque -Tome 2: Le portrait brisé Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Quinn, Alice] Une enquête à la Belle Epoque -Tome 2: Le portrait brisé Vote_lcap0%[Quinn, Alice] Une enquête à la Belle Epoque -Tome 2: Le portrait brisé Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Quinn, Alice] Une enquête à la Belle Epoque -Tome 2: Le portrait brisé Empty [Quinn, Alice] Une enquête à la Belle Epoque -Tome 2: Le portrait brisé

Message par Cassiopée le Mer 24 Avr 2019 - 16:13

[Quinn, Alice] Une enquête à la Belle Epoque -Tome 2: Le portrait brisé 97828210

Une enquête à la Belle Epoque -Tome 2: Le portrait brisé
Auteur : Alice Quinn
Éditions : City Edition (3 avril 2019)
ISBN : 978-2824614465
336 pages

Quatrième de couverture

Cannes, janvier 1888. La ville est secouée par un scandale financier qui entraîne la faillite de nombreux notables. C'est dans ce contexte troublé qu'un banquier est retrouvé assassiné. Aux yeux de la police, la coupable idéale est Anna. Emprisonnée, Anna ne peut compter que sur Miss Fletcher et sur Lola pour l'innocenter. Avec l'aide de Maupassant, l'homme de lettres, elles vont jouer les détectives.

Mon avis

Ce deuxième tome reprend le lieu (Cannes) et les personnages déjà évoqués dans « La lettre froissée » publié il y a un peu plus d’un an mais il peut se lire indépendamment. Une fois encore, Alice Quinn a fait de sérieuses et complètes recherches pour donner de la crédibilité et un fond historique réaliste à son récit qu’elle mène de main de maître.

Cette intrigue se situe quelques années après la première. Les personnages ont évolué, Anna surtout a grandi et est devenue une belle jeune fille. Miss Gabriella Fletcher et Lola sont toujours ensemble et font de leur mieux pour subvenir à leurs besoins et veiller sur leur protégée, Anna. L’atmosphère est celle de la Belle Epoque avec ses courtisanes, ses pauvres, ses mensonges, ses non-dits, ses erreurs, ses folies, ses maladies (et les médecins, parfois un peu fous, qui vont avec) … Lady Sarah, l’ancienne amante de Miss Fletcher réapparaît dans sa vie et demande à Anna un immense service. Mais quand on dit oui à ce genre de choses, on ne maîtrise jamais tout. Et voilà comment Gabriella et Lola se font embarquer dans une histoire où il va falloir défendre Anna, accusée de meurtre, sans y laisser des plumes … Elles peuvent compter sur quelques alliés, dont Maupassant qui est toujours là, un peu faible, la maladie progressant mais toujours prêt à aider.

Pendant cette période, beaucoup de riches ont eu des problèmes d’argent et les banquiers, véreux pour certains, ont bien profité de cet état de faits. La ville (et son ambiance) est décrite avec des mots ciblés, on croit voir les fiacres, les filles de petite vertu, les cabinets secrets, on sent les parfums, les odeurs, tant la plume de l’auteur sait trouver le ton juste, rendant visible et vivant tout ce qu’elle présente.

Le début du roman installe les événements, les protagonistes, les rapports qu’ils entretiennent puis très vite les choses s’accélèrent et c’est sans temps mort que le lecteur engloutit les pages. Le vocabulaire est en adéquation avec l’intervalle de temps choisi, les dialogues donnent du rythme et tout se tient, l’écriture est fluide. J’ai eu peur d’une enquête un peu « facile » mais il n’en est rien. C’est habilement construit. De plus, quelques questions restées en suspens dans le premier opus ont une réponse ce qui a comblé la curieuse que je suis.

J’ai beaucoup apprécié cette lecture que je verrai bien en téléfilm tant les personnages sont pittoresques, ayant du « mordant » et une présence palpable.

Alice Quinn confirme avec ce livre qu’elle peut alterner les genres, de la comédie dites légères avec les textes parlant de Rosie Maldonne au roman policier dans un contexte historique (cette série d’enquêtes) en passant par le très noir avec Fanny N.

_________________
[Quinn, Alice] Une enquête à la Belle Epoque -Tome 2: Le portrait brisé Cassio11
Cassiopée
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 10981
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

[Quinn, Alice] Une enquête à la Belle Epoque -Tome 2: Le portrait brisé Empty Re: [Quinn, Alice] Une enquête à la Belle Epoque -Tome 2: Le portrait brisé

Message par Sharon le Sam 27 Avr 2019 - 15:33

Mon avis :

C'est avec plaisir que j'ai retrouvé Miss Gabriella Fletcher et Lola. Quatre ans ont passé, Anna, leur protégée, grandit, et les deux femmes cherchent à garder stable leur situation financière. Ce n'est pas facile, parce que la crise financière est là, oui, même au cours de ce XIXe siècle finissant, l'on n'était pas à l'abri d'un placement bancaire douteux. Aussi, trouver un protecteur sérieux est difficile, même si les deux jeunes femmes ont su conserver l'amitié de Guy de Maupassant. Lui-même ne va pas très fort, puisqu'il est obligé de prendre en charge son frère Hervé, qui sombre peu à peu dans la folie.
Oui, si la médecine psychiatrique est en danger en France actuellement, à cause d'un manque cruel de moyen, je vous laisse imaginer quelle était la situation en 1888, pour cette branche naissante de la médecine. Pour quelqu'un qui souffrait vraiment, comme Hervé de Maupassant, et d'autres encore que nous croiserons dans ce roman, combien de femmes se sont retrouvées internées parce que leur comportement dérangeait leur famille, leur mari, la bonne société ? Beaucoup. Je citerai Sophie de Bavière, soeur cadette de l'impératrice Sissi.
Ce n'est pas tant un détour que j'ai emprunté qu'un retour vers l'intrigue : Lady Sarah, celle à cause de qui Gabriella a voulu mettre fin à ses jours, revient dans sa vie et lui demande son aide, en tant que détective. Lola a pourtant fort à faire avec Anna, qui grandit, et qui découvre des faits que les deux femmes auraient voulu qu'elle découvre autrement. Préserver Anna, c'était aussi tenter de lui assurer un avenir plus conforme à la norme. Tenter, parce qu'Anna, qui ne sait plus vraiment vers qui se tourner, se retrouve accusée du meurtre d'un banquier. la préserver ne suffit plus, il faut maintenant la sauver.
La grande force de ce roman historique est que j'ai vraiment eu l'impression d'être plongée dans le Cannes des années 1880, et pour parvenir à un tel effet de réalisme, il faut à la fois s'être beaucoup documenté et avoir suffisamment intégré sa documentation pour qu'elle ne se voit plus. Puis, l'intrigue policière n'est pas négligée au profit de la reconstitution historique. Plus nous progressons dans le récit, plus les événements s'enchaînent avec rapidité, pour tendre vers le dénouement. Il ne faut pas oublier que Gabriella et Lola ont beau être norme, elles vivent dans une société dans laquelle rien ne doit dépasser, tous les moyens sont bons pour préserver les apparences.
Si ce premier tome peut être lu indépendamment du premier, il apporte cependant des réponses à des questions laissés en suspens dans le tome 1 : de quoi plaire à la fois au lecteur qui découvrirait la série, et à ceux qui suivent les aventures de Miss Fletcher.
Un roman policier historique hautement recommandable.
Sharon
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 9245
Age : 41
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de lettres modernes/mes chats, la lecture, le cinéma, la généalogie
Genre littéraire préféré : romans policiers et polars, littérature jeunesse
Date d'inscription : 01/11/2008

https://deslivresetsharon.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum