Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Marchand, Gilles] Une bouche sans personne

Aller en bas

Qu'avez-vous pensé de ce livre ?

[Marchand, Gilles] Une bouche sans personne Vote_lcap100%[Marchand, Gilles] Une bouche sans personne Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[Marchand, Gilles] Une bouche sans personne Vote_lcap0%[Marchand, Gilles] Une bouche sans personne Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Marchand, Gilles] Une bouche sans personne Vote_lcap0%[Marchand, Gilles] Une bouche sans personne Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Marchand, Gilles] Une bouche sans personne Vote_lcap0%[Marchand, Gilles] Une bouche sans personne Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Marchand, Gilles] Une bouche sans personne Vote_lcap0%[Marchand, Gilles] Une bouche sans personne Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Marchand, Gilles] Une bouche sans personne Vote_lcap0%[Marchand, Gilles] Une bouche sans personne Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Marchand, Gilles] Une bouche sans personne Empty [Marchand, Gilles] Une bouche sans personne

Message par Eiger le Jeu 25 Avr 2019 - 19:19

[Marchand, Gilles] Une bouche sans personne 61fzqt10
 
[ALERTE petit coup de cœur] Quand les significations prennent le pas sur les mots… Et que l’on glisse dans une brèche…
 
Année de parution : 2017
Nombre de pages : 257
ISBN : 978-2-75786532-3
Editions : Points
 
Résumé (quatrième de couverture) :
 
« De sa lèvre inférieure au tréfonds de sa chemise, il a une cicatrice qu'il dissimule sous une écharpe. Le jour, il compte et recompte des colonnes de chiffres. La nuit, il retrouve Sam, Thomas et Lisa au café. Ses trois amis ne savent rien de lui. Un soir, il décide d'ôter le cadenas de son armoire à souvenirs. Et de raconter avec fantaisie l'empreinte que l'Histoire a laissée sur son corps... »
 
Quelques mots sur l’auteur :
 
Gilles Marchand est né en 1976 à Bordeaux. Il a notamment écrit Dans l'attente d'une réponse favorable (24 lettres de motivation) et coécrit Le Roman de Bolaño avec Éric Bonnargent. Une bouche sans personne est son premier roman. [Source_Amazon]
 
Maintenant, place au livre !
 
[ALERTE petit coup de cœur] Quand les significations prennent le pas sur les mots… Et que l’on glisse dans une brèche…
 
Eh bien voui voui voui mes loulous, je referme ce livre, le cœur gros, une larme au bord des yeux et un sourire en coin ! Ce livre est sublime, sensationnel et tout en délicatesse. Une pépite, un petit trésor littéraire… Bon, je ne vous fais pas languir plus Wink
 
Nous faisons la rencontre du narrateur. Il a un poème et une cicatrice. Cette cicatrice qu’il tente de cacher par une écharpe. Ce voile métaphorique qu’il a placé sur sa vie, sur son passé. Il avance couvert comme dirait l’autre…
Il nous fait découvrir son monde, son appartement, son immeuble, sa routine.
Au-delà, il va nous faire faire la connaissance de ses amis. De Thomas, Sam et Lisa. De cette belle musique des années quatre-vingt sur laquelle on ne peut pas revenir car elle est un chef d’œuvre d’une époque.
Oui, cette histoire se déroule dans ces années-là, entre un immeuble où il vit, un travail de comptable qui compte, mais qui compte quoi ? La boulangère qui donne la météo, la dame au chien croisée chaque soir et le troqué où trône l’affiche Forbidden planet. C’est le troqué de Lisa. La belle Lisa. C’est son petit rayon de soleil dans le soir. Mais notre narrateur n’a de cesse que de se cacher ou esquiver quand on aborde des sujets personnels. Alors un jour, ces trois amis vont quelque peu ébrécher la carapace et doucement entrouvrir la brèche…
Cet évènement va alors laisser place à une découverte toute en finesse, douce et fabuleuse de sa vie, d’une âme qui se dévoile peu à peu et qui s’ouvre comme un papillon qui sort de sa chrysalide.
 
Une écriture juste et d’une finesse extrême. Qui caresse du bout des mots l’âme humaine, de celle qui a souffert et qui porte un secret. Celui qui voudrait oublier et ne pas déranger…
L’histoire de cet homme qui s’ouvre petit à petit à travers les souvenirs de son enfance, grâce à la vision magnifiée d’un grand-père extraordinaire qui rendait la vie plus simple à travers ses frasques et ses envies.
 
Je découvre Gilles Marchand à travers ce roman qui me coupe la chique et qui me donne du fil à retordre dans le flot de mes réflexions ! Je pense que ce livre peut se lire et se relire jusqu’à la lie tant il est plein de métaphores toutes aussi belles et puissantes les unes que les autres. Ce livre est à lui seul une métaphore !
 
L’écriture de Gilles dans ce livre est belle, fluide, magique et maîtrisée. Elle nous suspend au bord des mots, comme un funambule sur une corde. Chaque situation, chaque voyage dans le temps nous renvoi à un monde parallèle à notre monde et ouvre une porte à la réflexion, à l’émotion.
 
J’ai adoré les parties « loufoques » et teintée d’humour sur l’appartement et l’immeuble ! Une concierge décédée qui n’est pas remplacé et un amoncellement de sacs poubelles qui se fait au pied du bâtiment. Au fil de l’histoire, cet amoncellement va grandissant tout comme une métaphore des valises que l’on traine derrière soit tout au long d’une vie et dont il faut se délester un jour… Quand je vous dis que ce livre est une métaphore à lui tout seul ! Si, si, Ma Chère Lectrice, Mon Cher Lecteur, vous n’imaginez pas à quel point ! Gilles Marchand a réussi ce tour de maître et moi je dis chapeau bas l’artiste !
 
Je vais m’arrêter là les Loulous parce que je pourrais vous en parler pendant des heures durant sans me lasser… je préfère vous laisser découvrir ce petit bijou Wink
 
Ma Chère Lectrice, Mon Cher Lecteur, je ne vous cache pas que j’ai ADORÉ ce livre ! Il beau, fort, magique, magnifique et puissant. Un mélange de belle écriture, de métaphores justement dosées et munie d’un talent majestueux ! Une histoire, son histoire, notre histoire qui forme l’Histoire… Alors je ne peux que vous recommander ce livre. J’en suis baba !

_________________
On veut ? On peut ? Alors on fait ! Et si on ne peut pas, on trouve des solutions !
Eiger
Eiger
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1992
Localisation : 47
Date d'inscription : 17/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum