Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Morello, Lorenzo] Le chien qui souriait en repensant à sa vie

Aller en bas

Qu'avez-vous pensé de ce livre ?

[Morello, Lorenzo] Le chien qui souriait en repensant à sa vie Vote_lcap0%[Morello, Lorenzo] Le chien qui souriait en repensant à sa vie Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Morello, Lorenzo] Le chien qui souriait en repensant à sa vie Vote_lcap0%[Morello, Lorenzo] Le chien qui souriait en repensant à sa vie Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Morello, Lorenzo] Le chien qui souriait en repensant à sa vie Vote_lcap100%[Morello, Lorenzo] Le chien qui souriait en repensant à sa vie Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[Morello, Lorenzo] Le chien qui souriait en repensant à sa vie Vote_lcap0%[Morello, Lorenzo] Le chien qui souriait en repensant à sa vie Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Morello, Lorenzo] Le chien qui souriait en repensant à sa vie Vote_lcap0%[Morello, Lorenzo] Le chien qui souriait en repensant à sa vie Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Morello, Lorenzo] Le chien qui souriait en repensant à sa vie Vote_lcap0%[Morello, Lorenzo] Le chien qui souriait en repensant à sa vie Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Morello, Lorenzo] Le chien qui souriait en repensant à sa vie Empty [Morello, Lorenzo] Le chien qui souriait en repensant à sa vie

Message par Eiger le Jeu 23 Mai 2019 - 22:29

[Morello, Lorenzo] Le chien qui souriait en repensant à sa vie 41nbg510
 
Et si, après votre décès, vous aviez la possibilité de revenir dans votre famille en tant que chien… Comment réagiriez-vous ?
 
Année de parution : 2019
Nombre de pages : 322
ISBN : 978-2-930884-30-1
Editions : Poussière de lune
 
Résumé (quatrième de couverture) :
 
« "C'est vrai qu'un chien qui sourit en repensant à sa vie, ça peut sembler bizarre. Mais ne vous fiez pas trop vite aux apparences ! Tenez, moi par exemple, couché dans la salle d'attente du vétérinaire où prendra bientôt fin cette exaltante existence et malgré des douleurs à l'abdomen que je ne souhaiterais pas à mon pire ennemi, eh bien, je souris. En repensant à cette vie et à la précédente, à la carrière d'architecte qu'il m'a fallu abandonner pour celle, non moins prestigieuse, de chien de compagnie. 
Je souris en repensant à Martine, mon épouse devenue maîtresse.
Surtout, je souris en repensant à Hugues, mon enfant pour qui, à défaut d'être un bon père, j'aurai été un bon chien." »
 
Quelques mots sur l’auteur :
 
Lorenzo Morello est né à Bruxelles en 1971. « Le chien qui souriait en repensant à sa vie » est son premier roman [Source_Editeur]
 
Maintenant, place au livre !
 
Et si, après votre décès, vous aviez la possibilité de revenir dans votre famille en tant que chien… Comment réagiriez-vous ?
 
Ma Chère Lectrice, Mon Cher Lecteur, je vous embarque dans une histoire des plus farfelues ! Un peu loufoque et qui donne tantôt le sourire, tantôt des larmichettes au bord des cils !
Je tiens à remercier les éditions Poussière de Lune et Lorenzo pour leur confiance.
 
Déjà regardons la couverture ! Mignonne, rigolote et pleine de bibelots en tous genres, qui n’annonce pas grand-chose de l’histoire tant que l’on ne la pas lu ! En effet, perso, je m’attendais à un truc bien, bien déjanté et puis en fait, non, c’est assez réfléchi…
 
Tout commence, dès la première page par un accident mortel sur la bretelle de sortie de l’autoroute E411 ! Ben oui, quoi, si on veut que l’histoire commence et qu’il y ait une réincarnation, il faut bien une mort ! Le must c’est que la mort survient lors de l’écoute à la radio de la chanson de Pascal Obispo ! On ne peut pas mourir avec ça dans les oreilles ! Et si ! (voilà ma première gorgée de café avalée de travers !) Laurent se détache de son corps et s’en va…
 
Une fois que l’esprit s’est immiscé dans le corps de ce jeune chiot, Bâtard de race :’D il intègre une famille, oh là là ! Odette veut lui couper les poils courts pour qu’elle ait le même chien que Paris Hilton ! Ni une, ni deux, zoum zoum zoum, le chiot se carapate ! Heureusement hein !
Après maintes péripéties, il va se retrouver dans une famille aimante. Sous le nom de Monsieur Papa, il réintègre le foyer familial, son foyer.
Mais, mais, mais oui, c’est chouette, c’est cool, mais non en fait ! Il ne parle pas, c’est un chien ! Il ne peut pas prendre son gamin et sa femme dans ses bras, c’est un chien ! Cependant, la mission de sa vie est de s’assurer que son fils réussisse là où lui s’est planté et que sa femme soit heureuse. Là, commence toute la complexité de l’histoire…
 
Lorenzo Morello nous plonge dans une histoire, l’histoire d’une vie. Celle de sa femme, mère célibataire, avec un enfant en bas âge qui n’a plus de papa car il est mort dans un accident de la route. Sa femme est infirmière et veut changer de cap. Elle ne veut plus rester dans cette maison et souhaite changer d’air. Ni une, ni deux, elle répond à une annonce et intègrera avec Hugues son fils et Monsieur Papa, son chien, une maison de retraite pour travailler.
Dans l’histoire de la vie de son fils qui grandit, qui évolue, qui pose des questions…
 
On va passer par plusieurs étapes clés de la vie d’une famille. On va évoluer avec eux. Alors un petit bémol pour ma part… Il y a quelques longueurs par moments. C’est lent, comme une vie de chien… Des petits moments de vie, il m’a manqué le petit truc pep’s pour me dire « woaw génial ». Mais après avoir fini le livre et avoir pris le temps d’analyser cette tranche de vie, je me dis qu’en fait, ça correspond en tous points, finalement, à la vie d’un chien ! Du coup, je passe plus de temps à faire pleins de câlins au mien !!!!
 
Il faut quand même rendre à Lorenzo ce qui est à Lorenzo ! C’est assez drôle et biscornu. La plume de Lorenzo est fluide, mais avec des sauts de langage surprenants ! Des phases de « repos » du lecteur (un poil longuettes) et des phases où les choses se bousculent. On se prend au jeu de guetter la prochaine boutade, la prochaine pique, mais également le prochain revirement de situation, la prochaine évolution…
Dans cette atmosphère cocasse, on tire pas mal de leçon de vie, de courage, d’espoir, mais on se prend également la vie, la vraie en pleine ganache.
 
Le fait d’avoir mis en scène un chien qui raconte sa vie à l’aube de son passage dans l’autre monde, je trouve ça surprenant et amusant. L’auteur nous glisse également dans le monde de la bande-dessinée, un monde bien distinct en Belgique d’où vient Lorenzo Morello.
 
Mon Cher Lecteur, Ma Chère Lectrice, vous souhaitez passer un moment avec un bouquin sympa, qui va vous faire sourire autant que vous presser le cœur ? Alors ce livre est pour vous… Agrémentée d’une plume surprenante, autant que le livre, je vous assure que vous trouverez de quoi rêvasser un peu sur votre transat Very Happy Entre boutades et chemins de vie, il y a de quoi en écrire Wink ou plutôt en lire pour nous Wink 

_________________
Fini : "Jules" - Didier VAN CAUWELAERT
En cours  study : "Un air de Violon" - Yvonne ROBERT

Challenge PàL 2018 : à venir ...
Eiger
Eiger
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1904
Localisation : 47
Date d'inscription : 17/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum