Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Giesbert, Franz-Olivier] Le schmock

Aller en bas

[Giesbert, Franz-Olivier] Le smock

[Giesbert, Franz-Olivier] Le schmock Vote_lcap0%[Giesbert, Franz-Olivier] Le schmock Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Giesbert, Franz-Olivier] Le schmock Vote_lcap100%[Giesbert, Franz-Olivier] Le schmock Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[Giesbert, Franz-Olivier] Le schmock Vote_lcap0%[Giesbert, Franz-Olivier] Le schmock Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Giesbert, Franz-Olivier] Le schmock Vote_lcap0%[Giesbert, Franz-Olivier] Le schmock Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Giesbert, Franz-Olivier] Le schmock Vote_lcap0%[Giesbert, Franz-Olivier] Le schmock Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Giesbert, Franz-Olivier] Le schmock Vote_lcap0%[Giesbert, Franz-Olivier] Le schmock Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Giesbert, Franz-Olivier] Le schmock Empty [Giesbert, Franz-Olivier] Le schmock

Message par lalyre le Dim 26 Mai 2019 - 13:40

[Giesbert, Franz-Olivier]
Le schmock
Editions Gallimard mai 2019
ISBN 978 2 07 285395 1
395 pages
Quatrième de couverture
«J'écris des romans pour raconter des histoires. Depuis longtemps, j'en avais une qui me courait dans la tête et qui se déroulait dans l'Allemagne nazie du siècle dernier, en Bavière. Une histoire d'amour, d'amitié. Malgré toutes mes lectures sur la période hitlérienne, je n'ai jamais réussi à comprendre pourquoi tant d'Allemands "bien", respectables, avaient pris à la légère la montée du nazisme tandis que les Juifs tardaient étrangement à fuir. Par quelle aberration, à cause de quelles complaisances, quelles lâchetés, le nazisme fut-il possible ? Qu'était-il arrivé à ce grand pays de musiciens, de philosophes et de poètes ? Ces questions-là n'ont jamais cessé de me hanter. Je crois que l'histoire d'Élie, Elsa, Lila, Karl et les autres apporte quelques clés.
Après tout, il n'y a que les fous pour tenter de répondre à ce genre de questions, les fous ou les personnages de roman.» Franz-Olivier Giesbert.
[Giesbert, Franz-Olivier] Le schmock Le-sch11
Mon avis
Le Schmock, en yiddish veut dire le salaud, c’est le surnom que l’auteur donne à Hitler, ce monstre que nous allons suivre dans ce roman captivant, personnellement j’ai déjà beaucoup lu sur le sujet, mais ceci est un roman donc il y a de la fiction Mais comme c’est un roman, il y a beaucoup de personnages dont deux jeunes amis, l’un est juif, l’autre travaille à Dachau, cela faisant, les époques se superposent, d’ailleurs l’histoire commence en Allemagne en 1943, ensuite à New York en 2018 pour se retrouver à Nice en 1901 et ainsi de suite pour nous faire traverser les deux guerres avec les atrocités que l’on connaît et dès 1930 la montée du nazisme et l’accession au pouvoir du dictateur Hitler. J’ai aimé l’audace de l’auteur pour avoir osé mêler l’histoire de la famille Giesbert à la grande Histoire qui renferme aussi la purge de milliers de juifs, Dachau, la Nuit de cristal et la Nuit des Longs Couteaux qui fait référence à des assassinats, tout cela est heureusement adoucit par une histoire d’amour et d’amitié dans cette Allemagne nazie du siècle dernier, précisément en Bavière. Et comme Franz-Olivier Giesbert, on n’arrive pas à comprendre pourquoi tant d’allemands respectables, avaient pris à la légère la montée du nazisme tandis que les juifs tardaient étrangement à fuir. Et il ajoute : Quand on se penche sur le passé, il apparaît en effet que tout était écrit, programmé avant l’arrivée d’Hitler au pouvoir, car par quelle aberration, à cause de quelles complaisances, quelles lâchetés, le nazisme fut-il possible ? Il ajoute : Qu’était-il arrivé à l’Allemagne qui, avec l’Autriche, qui avaient enfanté Jean-Sébastien Bach, Hildegarde de Bingen et Rainer Maria Rike. Comment cela a t-il pu advenir ? Je constate que j’ai écrit beaucoup sur le sujet mais il est certain qu’en lisant ce roman, j’ai ressenti les mêmes pensées que l’auteur, c’est dire que j’ai vraiment aimé ce roman audacieux et truculent sur ce contexte lointain ou il aime plonger...4,5/5




lalyre
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 7209
Age : 87
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum