Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Fuller, Claire] Les Jours infinis

Aller en bas

votre avis

[Fuller, Claire] Les Jours infinis Vote_lcap0%[Fuller, Claire] Les Jours infinis Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Fuller, Claire] Les Jours infinis Vote_lcap100%[Fuller, Claire] Les Jours infinis Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[Fuller, Claire] Les Jours infinis Vote_lcap0%[Fuller, Claire] Les Jours infinis Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Fuller, Claire] Les Jours infinis Vote_lcap0%[Fuller, Claire] Les Jours infinis Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Fuller, Claire] Les Jours infinis Vote_lcap0%[Fuller, Claire] Les Jours infinis Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Fuller, Claire] Les Jours infinis Vote_lcap0%[Fuller, Claire] Les Jours infinis Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Fuller, Claire] Les Jours infinis Empty [Fuller, Claire] Les Jours infinis

Message par lili78 le Jeu 30 Mai 2019 - 11:41

[Fuller, Claire] Les Jours infinis Aa36

Fuller Claire - Les Jours infinis
Stock (2015) – 324 pages


Quatrième de couverture : « Il n'a pas l'air d'un menteur », pense Peggy Hillcoat en regardant la photo de son père. Elle a été prise l'été de ses huit ans. Il avait transformé la cave en abri antiatomique et discutait de fin du monde avec ses amis survivalistes. Sa mère retenue au loin, ils s'étaient amusés à camper dans le jardin, avant qu'il ne l'emmène en voyage dans une forêt lointaine. Les vacances s’étaient muées en perpétuité quand il lui avait annoncé que le reste du monde avait disparu. La vie de Peggy à ce moment-là ? Un piano bricolé qui joue de la musique dans sa tête, la forêt immense et une hutte en bois.
En 1985, Peggy est de retour à la maison, après neuf ans d'absence. Comment a-t-elle survécu mais surtout comment est-elle revenue ?

Mon avis : Peggy a huit ans, quand son père l’emmène vivre au fond des bois. Il lui annonce alors que les reste de l’humanité a été détruit, tout le monde est mort, y compris sa mère qui était en déplacement professionnel. Le temps passe, et un jour Peggy revient dans le monde…

J’ai beaucoup aimé ce roman, même si le fait de se couper du monde et de vivre au fond des bois en autonomie est un sujet beaucoup traité ces temps-ci.
Nous suivons donc ici, la petite Peggy vivant dans les bois avec son père, leur quotidien, leur évolution ; et la jeune Peggy, neuf ans plus tard vivant avec sa mère. Tout l’intérêt de ce roman est justement l’évolution des personnages, le côté psychologique est très important.

J’ai beaucoup aimé l’écriture de Claire Fuller, que je lis ici pour la première fois. Et la fin de ce roman, même si l’auteure sème de petits indices, est grandiose.

Extraits : « Les dates ne sont là que pour nous rappeler que nos jours sont comptés, que chaque jour qui passe nous rapproche de la mort. A partir de maintenant, nous vivrons au rythme du soleil et des saisons : nos jours seront infinis. »
lili78
lili78
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2606
Age : 47
Localisation : chez moi
Emploi/loisirs : Bibliothécaire / lecture, cuisine, jardinage, balades
Genre littéraire préféré : un peu de tout suivant mes humeurs
Date d'inscription : 14/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum