Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice
-85%
Le deal à ne pas rater :
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
23.05 € 149.99 €
Voir le deal

[MacDonald, Ross] Lew Archer - Tome 9 : Le cas Wycherly

Aller en bas

Votre avis

[MacDonald, Ross] Lew Archer - Tome 9 : Le cas Wycherly Vote_lcap0%[MacDonald, Ross] Lew Archer - Tome 9 : Le cas Wycherly Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[MacDonald, Ross] Lew Archer - Tome 9 : Le cas Wycherly Vote_lcap100%[MacDonald, Ross] Lew Archer - Tome 9 : Le cas Wycherly Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[MacDonald, Ross] Lew Archer - Tome 9 : Le cas Wycherly Vote_lcap0%[MacDonald, Ross] Lew Archer - Tome 9 : Le cas Wycherly Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[MacDonald, Ross] Lew Archer - Tome 9 : Le cas Wycherly Vote_lcap0%[MacDonald, Ross] Lew Archer - Tome 9 : Le cas Wycherly Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[MacDonald, Ross] Lew Archer - Tome 9 : Le cas Wycherly Vote_lcap0%[MacDonald, Ross] Lew Archer - Tome 9 : Le cas Wycherly Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[MacDonald, Ross] Lew Archer - Tome 9 : Le cas Wycherly Vote_lcap0%[MacDonald, Ross] Lew Archer - Tome 9 : Le cas Wycherly Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1
 

[MacDonald, Ross] Lew Archer - Tome 9 : Le cas Wycherly Empty [MacDonald, Ross] Lew Archer - Tome 9 : Le cas Wycherly

Message par Sharon le Sam 8 Juin 2019 - 21:26

[MacDonald, Ross] Lew Archer - Tome 9 : Le cas Wycherly Couv6810

Titre : Le cas Wycherly
Auteur : Ross MacDonald
édition : Gallmeister
Nombre de pages : 316 pages

Présentation de l’éditeur :

“Vous dramatisez les choses. Quand des jeunes filles disparaissent, elles ont souvent de bonnes raisons de le faire. Tous les ans, des milliers de jeunes femmes abandonnent leurs familles, leurs écoles…” Pas de quoi s’inquiéter ? Homer Wycherly, riche Californien, n’est pas de cet avis. Voilà deux mois que Phoebe, sa fille unique, a disparu, alors qu’il était à l’étranger. Maintenant qu’il est rentré, il se fait un sang d’encre et s’en remet à Lew Archer pour la retrouver. Sauf qu’il ne lui facilite pas la tâche, car il veut laisser son ex-femme, à la conduite pour le moins bizarre, en dehors de l’affaire. Naturellement, cette exigence ne fait qu’attiser la curiosité d’Archer. Les cadavres commencent à sortir des placards.

Mon avis :

Lew Archer – ou l’élégance faite détective privé. Oui, l’on peut enquêter sur des affaires sordides et garder une distance, de l’humour et un sens de la réparti aiguë. Le récit est un vrai régal à lire, tant l’écriture est recherchée, ne cédant jamais à la facilité.
Lew Archer enquête, comme il en a l’habitude, sur une affaire de famille délicate. Une jeune fille a disparu depuis deux mois, et son père fait appel à Lew. Pourquoi a-t-il attendu deux mois ? Parce qu’il était parti en croisière, le cher et richissime homme, et qu’il ne s’en est pas fait de n’avoir aucune nouvelle de sa fille, qui n’aime pas écrire. Oui, à l’aube des années 60, il existait déjà des jeunes filles qui ne prenaient pas leur plus belle plume pour donner des nouvelles à leur père, qui avait besoin de se ressourcer en partant dans les mers du Sud. Lew Archer y est allé aussi, à la fin de la seconde guerre mondiale, et ne ressent pas vraiment la tentation d’y retourner.
Homer Wycherly, descendant d’une riche famille, a l’habitude de tout régenter, aussi verrouille-t-il étroitement ce que Lew a le droit de faire, de dire, de chercher, ou pas, sans oublier les personnes auxquelles il a le droit de s’adresser. Hors de question qu’il contacte la mère de Phoebe, Catherine, non qu’elle soit trop émotive, ou trop souffrante, mais Homer ne veut plus aucun contact avec son ex-femme. Le divorce a été houleux, plus encore que leurs vingt années de vie commune. Au milieu, leur fille. Attention ! Homer tient à sa fille, il garde espoir – il est simplement passé à côté de beaucoup de choses.
Pas Lew, qui enquête, en allant à l’encontre de ses directives. Homer n’est pas le seul à vouloir lui donner une ligne directrice, Helen, la soeur d’Homer (à croire que leurs parents étaient des lecteurs compulsifs de l’Odyssée) veut également épargner tout le monde, surtout Trevor, son mari, qui considérait Phoebe comme la fille que sa femme et lui n’ont pas eu. Helen a trouvé une explication dans la religion. Celle-ci lui permet de vivre assez sereinement. Tant mieux pour elle. Tant pis pour les autres.
Frère, soeur, couple pour la vie, plus solide que celui qui a été uni par monsieur le maire : ils ne sont pas les seuls à faire front pour le pire dans cette histoire. Prenez Sally et Stanley,le frère oeuvre pour le mari de sa chère soeur, qui ignore l’étendue de leur combine. On n’arrête pas le progrès dès qu’il s’agit de se remplir les poches, on n’hésite pas cependant à employer les méthodes vieilles comme le monde.
Il est question de courage, aussi. Lew, comme à son habitude, ne ménage pas sa peine, paie de sa personne, pour découvrir la vérité qui, vous vous en doutez, n’est pas très jolie. Il en croisera également, des hommes, des femmes, des jeunes femmes, épouses, compagnes, étudiantes, punching ball pour leur compagnon. La vie de couple, officielle ou non, n’est jamais sereine.
Sharon
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 10039
Age : 42
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur
Genre littéraire préféré : romans policiers et polars
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum