Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Wodehouse, P.G] Merci, Jeeves

Aller en bas

Votre avis?

[Wodehouse, P.G] Merci, Jeeves Vote_lcap0%[Wodehouse, P.G] Merci, Jeeves Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Wodehouse, P.G] Merci, Jeeves Vote_lcap0%[Wodehouse, P.G] Merci, Jeeves Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Wodehouse, P.G] Merci, Jeeves Vote_lcap50%[Wodehouse, P.G] Merci, Jeeves Vote_rcap 50% 
[ 1 ]
[Wodehouse, P.G] Merci, Jeeves Vote_lcap50%[Wodehouse, P.G] Merci, Jeeves Vote_rcap 50% 
[ 1 ]
[Wodehouse, P.G] Merci, Jeeves Vote_lcap0%[Wodehouse, P.G] Merci, Jeeves Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Wodehouse, P.G] Merci, Jeeves Vote_lcap0%[Wodehouse, P.G] Merci, Jeeves Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Wodehouse, P.G] Merci, Jeeves Empty [Wodehouse, P.G] Merci, Jeeves

Message par Step le Sam 15 Juin 2019 - 16:00

[Wodehouse, P.G] Merci, Jeeves Merci_12

Editeur 10/18
Date: Juin 1982
Littérature étrangère

Lecture commune de mai/juin 2019

Présentation de l'éditeur

Bertie Wooster, jeune aristocrate londonien, s'est pris de passion pour le banjo. Cette nouvelle lubie est loin de plaire à Jeeves, son fidèle majordome, et encore moins à ses voisins exaspérés. Contraint de déménager, Bertie se retire avec son instrument chéri dans un cottage de la campagne anglaise, chez son ami le baron Chuffnell. Les choses se compliquent quand le jeune homme y retrouve son ex fiancée, Pauline, dont Chuffnell est tombé fou amoureux. D'imbroglios en quiproquos, la situation déjà fort embarrassante dégénère. Heureusement, Jeeves veille au grain et sauvera, comme toujours, Wooster de la catastrophe...
Humour british et loufoquerie sur fond de vieille Angleterre où la campagne est loin d'être bucolique.

Mon avis

Bertie Wooster très fier de ses origines, s’est pris de passion pour le banjo dont il ne sait pas jouer, il en tire des sons à faire grincer les dents et fait fuir son majordome, une perle qui le conseille, le materne et a toujours la réponse juste à ses questions souvent saugrenues.

Les voisins excédés le chasse de son appartement londonien et Wooster ne voulant pas abandonner son banjo se retire dans la campagne anglaise où Jeeves son dévoué majordome refuse de le suivre, le banjo plus la campagne s’en est trop!

Pourtant Bertie ne trouvera pas le calme espéré et ce sont de multiples évènements comme une maison qui brûle, une séquestration dans un yacht et bien d’autres péripéties qui l’attendent. Heureusement son ex majordome Jeeves n’est jamais bien loin et l’aidera à sortir de situations bien difficiles, il faut dire que Jeeves est bien plus intelligent que son ex patron Bertie et ne manque pas d’esprit pratique.

La traduction m‘a gêné, il faut un moment pour s’habituer aux tournures de phrases et au vocabulaire parfois surprenant;
Je vote: moyennement apprécié.

_________________
Je lis:  study

  Mes listes  

----------------------------------------

[Wodehouse, P.G] Merci, Jeeves Alpha_22[Wodehouse, P.G] Merci, Jeeves Alpha_24[Wodehouse, P.G] Merci, Jeeves Alpha_23[Wodehouse, P.G] Merci, Jeeves Alpha_25 [Wodehouse, P.G] Merci, Jeeves Mini_110
Step
Step
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 8173
Localisation : France
Emploi/loisirs : Lecture, cinéma, animaux, ....
Genre littéraire préféré : Romans contemporains ou non, policiers/thrillers, un peu tout. Pas de BD
Date d'inscription : 12/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

[Wodehouse, P.G] Merci, Jeeves Empty Re: [Wodehouse, P.G] Merci, Jeeves

Message par Sharon le Lun 17 Juin 2019 - 1:20

Mon avis :

Bertie s'est pris de passion pour le banjo. Ce sont des choses qui arrivent. Il joue du banjo avec acharnement tous les jours, au point que ses voisins le mettent en demeure : c'est le banjo ou lui. Bertie part donc se mettre au vert, sans son fidèle Jeeves qui lui non plus ne supporte plus le banjo.
Tout pourrait aller pour le mieux dans le meilleur des mondes musicaux, si les contretemps ne s'accumulait. Le fait que Jeeves ait trouvé une nouvelle place chez l'ami qui loue un cottage à Bertie n'en est pas un. Que son ancienne fiancée, avec laquelle Bertie a dû rompre pour des motifs nombreux et variés, arrive avec son charmant pôpa et d'autres invités, qu'elle soit amoureuse de Chuffy, l'ami de Bertie qui cherche à se débarrasser de son immense domaine qui le ruine crée une base certaine pour des péripéties, des retournements de situations, des rebondissements nombreux et variés. Pendant ce temps, l'impassible et cultivé Jeeves tente du mieux qu'il peut de redresser la situation. Tout sauf facile dans une société remplie de préjugés. Parfois, je me dis que les choses ne changent pas tant que cela : voir les statistiques sur la montée de la délinquance.
Je l'avoue, je m'attendais à m'amuser plus que cela, mais par moment, trop c'est trop. Puis, je me suis parfois questionnée sur la traduction, qui m'a semblé un peu étonnante, parfois.
J'ai apprécié, sans plus.
Sharon
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 9153
Age : 41
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

https://deslivresetsharon.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum