Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Weisman, Jamie] Nous sommes aujourd'hui réunis

Aller en bas

[Weisman, Jamie] Nous sommes aujourd'hui réunis

[Weisman, Jamie] Nous sommes aujourd'hui réunis Vote_lcap0%[Weisman, Jamie] Nous sommes aujourd'hui réunis Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Weisman, Jamie] Nous sommes aujourd'hui réunis Vote_lcap0%[Weisman, Jamie] Nous sommes aujourd'hui réunis Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Weisman, Jamie] Nous sommes aujourd'hui réunis Vote_lcap100%[Weisman, Jamie] Nous sommes aujourd'hui réunis Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[Weisman, Jamie] Nous sommes aujourd'hui réunis Vote_lcap0%[Weisman, Jamie] Nous sommes aujourd'hui réunis Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Weisman, Jamie] Nous sommes aujourd'hui réunis Vote_lcap0%[Weisman, Jamie] Nous sommes aujourd'hui réunis Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Weisman, Jamie] Nous sommes aujourd'hui réunis Vote_lcap0%[Weisman, Jamie] Nous sommes aujourd'hui réunis Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Weisman, Jamie] Nous sommes aujourd'hui réunis Empty [Weisman, Jamie] Nous sommes aujourd'hui réunis

Message par lalyre le Lun 17 Juin 2019 - 19:17

[Weisman, Jamie]
Nous sommes aujourd’hui réunis
Actes Sud juin 2019
ISBN 978 2 330 12199 0
331 pages
Quatrième de couverture
Un homme et une femme s’apprêtent à s’unir pour le meilleur et pour le pire. La future mariée n’est autre qu’Elizabeth Gottlieb, membre de l’élite juive d’Atlanta – une femme sublime que bien des prétendants auraient rêvé d’épouser. On sait peu de choses de l’heureux élu qui se tient à ses côtés, si ce n’est qu’il est goy, et l’on n’en saura guère plus une fois le livre refermé. Car les véritables “héros” de ce premier roman se trouvent dans l’assistance, parmi les cent cinquante convives : un nabab cloué dans un fauteuil roulant ; l’assistante personnelle d’une célébrité hollywoodienne ; une survivante de l’Holocauste ; un ex-étudiant prometteur miné par la dépression ; un vétéran du Viêtnam ; la mère d’un jeune garçon atteint de dystrophie musculaire…
Au cours d’une journée particulière, parents, proches, voisins prennent la parole à tour de rôle, revisitent leur propre passé, évoquent leur famille, leurs couples et amitiés, s’interrogent sur la fragilité et les imperfections de leur existence.
Alternant l’humour grinçant et l’émotion, Jamie Weis man livre un très beau premier roman sur l’amour, le regret et le pardon. Sous sa plume tendre et mordante, c’est toute une communauté qui prend vie.

Mon avis
Dans ce roman, ce sont quelques invités au mariage d’Elizabeth Gottlieb qui alternativement prennent la parole pour parler de leur vie intime mais aussi des commentaires en observant les autres invités. Voici Clara qui a un angiome rouge sombre qui couvre la moitié de sa joue gauche, encerclant l’oeil comme une serre, et descend vers le cou, mais, non pour tous ceux qui ont posé la question ou fantasmé, ça ne touchait pas le sein. Elle dit qu’il n’y a pas de justice en ce monde, à commencer par le simple fait qu’il existe des gens dotés d’un physique comme celui d’Elizabeth Gottlieb. Un homme cloué dans son fauteuil roulant aimerait savoir comment s’appelle cette fille moche car dit-il, on pourrait croire que la médecine aurait trouvé le moyen de soigner cette tâche de naissance. La maman du garçon de Jeffrey atteint de dystrophie musculaire condamné à mourir jeune (émotion lorsqu’elle parle du début de la maladie) il est maintenant dans son fauteuil roulant incapable de faire un geste ou parler. Ce serait trop long de parler des autres, cependant les premiers m’ont beaucoup touchée, alors que l’on se demande ce que les invités ont en commun, chacun commente le mariage dispendieux d’Elizabeth et de Hank, tous parlent de la cérémonie, de leurs liens avec les mariés et revisitent leur passé. Dans ce premier roman acide et tendre, il y est question du couple, de la vie familiale et de la fragilité de l’existence…. 4/5



lalyre
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 7347
Age : 87
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum