Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Uhlen, Dominique] La locataire

Aller en bas

Votre avis ?

[Uhlen, Dominique] La locataire Vote_lcap0%[Uhlen, Dominique] La locataire Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Uhlen, Dominique] La locataire Vote_lcap100%[Uhlen, Dominique] La locataire Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[Uhlen, Dominique] La locataire Vote_lcap0%[Uhlen, Dominique] La locataire Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Uhlen, Dominique] La locataire Vote_lcap0%[Uhlen, Dominique] La locataire Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Uhlen, Dominique] La locataire Vote_lcap0%[Uhlen, Dominique] La locataire Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Uhlen, Dominique] La locataire Vote_lcap0%[Uhlen, Dominique] La locataire Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Uhlen, Dominique] La locataire Empty [Uhlen, Dominique] La locataire

Message par Cassiopée le Dim 23 Juin 2019 - 21:01

[Uhlen, Dominique] La locataire Ob_3cf10

La locataire
Auteur : Dominique Ulhen
Éditions : Passion du Livre (8 Mai 2019)
ISBN : 9791097531256
120 pages

Quatrième de couverture

Elle s’installe dans «La Résidence» et sa vie bascule...
«Un bruit le réveilla. Comme le couinement d’une poignée qu’on s’ingénie à manœuvrer doucement. L’horloge aux oiseaux indiquait onze heures treize. Il somnolait devant un documentaire genre chasse et pêche, intitulé «sur les traces du brochet en vallée de Meuse» qui tentait de faire comprendre les phénomènes de déplacement du prédateur d’eau douce durant les périodes de procréation. Il tendit l’oreille et les sens en alerte se dirigea à pas feutrés et aussi vite que possible vers l’œilleton.»

Mon avis

C’est un immeuble tranquille, de trois étages, six logements. Des couples plutôt âgés, l’habitent et il n’y a pas trop de mouvement, pas trop de bruit. Ce qui leur va bien. Ils se connaissent tous et ont trouvé l’équilibre indispensable à une bonne cohabitation, la gestion étant organisée de leur fait, bénévolement.

« Lui », il réside au dernier niveau dans l’appartement hérité de ses parents. Il n’y a rien changé, ni les meubles, ni la décoration. C’est ce qu’on appelle un vieux garçon, qui plus est « fils de vieux » alors la modernité lui fait peur, il la regarde mais de loin… Sa vie lui convient et il s’en contente. En face de lui, sur le même palier, c’est vacant. Et voilà que ceux qui ont récupéré le logement, des parisiens en plus… se mettent dans l’idée de louer. Sans se préoccuper de « la charte de vie » de la résidence !! Catastrophe ! Alors forcément, ce ne sont pas des retraités qui s’installent mais une jeune mère célibataire avec un enfant…. Tout est bouleversé, les repères ne sont plus les mêmes et pour le voisin tout cela est déstabilisant. Il ne sait absolument pas comment se comporter avec cette jeune femme qui s’installe là en face de chez lui. Devenir amis ? La snober ? Être poli sans plus ? Et puis d’abord, quelle vie mène-t-elle ? Pourquoi est-elle seule avec son fils ? La curiosité est un vilain défaut à ce qu’on dit mais quand on a rien à faire….ça occupe un peu, beaucoup, trop ?

Ce court roman est un régal. Il est porté par une écriture ciselée, délicate, expressive.
« L’éloge de ces vies étriquées et laborieuses, inspirantes pour les petites gens sans avenir, obscurcit soudain son ciel. »
L’auteur utilise à la perfection tous les mots précis du vocabulaire français pour transmettre les émotions et les ressentis de ces personnages, pour nous présenter les situations auxquelles ils sont confrontés.

Ce roman a été une belle parenthèse pour moi. Le style est vivant, une pointe d’humour apparaît entre les lignes, l’air de rien. L’ensemble est bien construit, c’est très « visuel ». Il y a des sous-entendus, des clins d’œil et on ressort de cette lecture le sourire aux lèvres

_________________
[Uhlen, Dominique] La locataire Cassio11
Cassiopée
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 11073
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum