Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[De Scoraille, Emmanuel] M, L'aube de la vie

Aller en bas

Qu'avez-vous pensé de ce livre ?

[De Scoraille, Emmanuel] M, L'aube de la vie Vote_lcap0%[De Scoraille, Emmanuel] M, L'aube de la vie Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[De Scoraille, Emmanuel] M, L'aube de la vie Vote_lcap0%[De Scoraille, Emmanuel] M, L'aube de la vie Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[De Scoraille, Emmanuel] M, L'aube de la vie Vote_lcap100%[De Scoraille, Emmanuel] M, L'aube de la vie Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[De Scoraille, Emmanuel] M, L'aube de la vie Vote_lcap0%[De Scoraille, Emmanuel] M, L'aube de la vie Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[De Scoraille, Emmanuel] M, L'aube de la vie Vote_lcap0%[De Scoraille, Emmanuel] M, L'aube de la vie Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[De Scoraille, Emmanuel] M, L'aube de la vie Vote_lcap0%[De Scoraille, Emmanuel] M, L'aube de la vie Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[De Scoraille, Emmanuel] M, L'aube de la vie Empty [De Scoraille, Emmanuel] M, L'aube de la vie

Message par Eiger le Sam 17 Aoû 2019 - 12:40

[De Scoraille, Emmanuel] M, L'aube de la vie Couver11
 
Un rendez-vous manquait peut bousculer toute une vie, ou serait-ce l’enchaînement coïncidence, chance et hasard… ?
 
Année de parution : 2018
Nombre de pages : 270
ISBN : 979-10-326-2236-0
Editions : Sydney Laurent
 
Résumé (quatrième de couverture) :
 
« Est-il possible de donner force de vie à une histoire qui n’est qu’une fiction ? …
E, le personnage principal, est au premier jour d’une nouvelle vie. Il se demande comment mettre à profit le temps qui s’offre désormais à lui, lorsqu’il croise fortuitement M, un amour déçu, perdu de vue dix ans plus tôt. Le hasard de la rencontre incite E à écrire un livre à partir de cet amour qui n’a jamais commencé, et que doit justement alimenter le huis-clos qui va l’opposer à M. En effet, E est convaincu que leur amour a été contrarié, en raison d’un terrible secret détenu par M. E obtiendra-t-il des aveux de la part d’une M, tellement secrète ?
Une intrigue psychologique rondement menée sur fond d’histoire sentimentale qui met aux prises un homme et une femme dans un huis-clos susceptible de déraper à tout moment en règlement de compte. Ce dernier aura-t-il lieu ? Ici, à l’appui de métaphores particulièrement saisissantes, l’auteur met à nu le drame des âmes confrontées à leurs contradictions et à l’intimité de leurs secrets à livrer. L’auteur pose enfin une question relative au fait d’écrire. Il aborde d’ailleurs cette interrogation sous un angle original, qui reste à découvrir au travers de cette intrigue. »
 
Quelques mots sur l’auteur :
 
Emmanuel de Scorraille, vit, travaille et écrit, près de Versailles. Il est diplômé d'un troisième cycle d'école de commerce (ESLSCA), après avoir été diplômé en droit (Université Paris II). En 2016, il obtient une licence, en histoire culturelle, (Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines). L'auteur est passionné d'histoire, de culture et de littérature. Avec Grégoire, Emmanuel de Scorraille signe ici son second roman. Le premier, M, l'aube de la vie, a été publié en octobre 2018, aux éditions Sydney Laurent. [Source_Amazon]
 
Maintenant, place au livre !
 
Un rendez-vous manquait peut bousculer toute une vie, ou serait-ce l’enchainement coïncidence, chance et hasard… ?
 
Une vie banale d’un vieux garçon, divorcé et en proie à la dévastation. Logeant dans un studio non loin de Paris. Fraichement retraité, assis à la table du café de ses habitudes, E reconnaît ce visage, cette silhouette qu’il ne peut laisser passer. Il l’invite à sa table.
Et là, alors que les souvenirs affluent et que les poignards de la vie s’enfoncent dans sa chair, une idée survient pour le temps impartis qu’il a désormais : écrire l’histoire qu’il aurait pu avoir avec M. Savoir où ça a cafouillé…
 
Il renoue avec ses sens, ses émotions, ses sentiments. Comme la nature renaît sur un champ de bataille. Une enquête forte et brûlante pour débusquer les détails qui ont mal tournés.
E se repasse en revue, comme une madeleine de Proust toute sa vie, fait défiler et retour en arrière sur certains passages qui ont dans un enchainement infernal fait basculer sa vie.
Mais pourquoi M l’a-t-elle laissé en plan, un jour, sans réponse, sans raison, sans jamais lui expliquer quoi que ce soit ? M finira-t-elle par lâcher le morceau ? Expliquera-t-elle son lourd secret qu’elle porte depuis tant de temps ? A travers ses yeux noirs, elle nous envoûte…
 
E nous glisse de petits encarts philosophiques qui nous entraînent dans la réflexion des mots comme l’ « écriture ». Les mots, quelle place ont-ils aujourd’hui et laquelle auront-ils demain ? Le terme « écrire » a perdu son sens, noble du terme. Car on n’écrit plus, (ni avec une plume, ni avec un stylo, ou si peu)… Aujourd’hui, on tape les mots… Quelle violence pour des petites structures qui ont tous leurs sens et splendide accroche.
 
Mais E, c’est aussi les divagations de la vie, les digressions qui ont toutes une explication. Chaque chose se raconte. Mais c’est également une explication de vie, un enchainement de coïncidences, de chance, de malchance ou de hasard… Ici tout a une explication. Une enquête forcenée se met en place et on s’enrôle dans cette brigade des mots. Dans cette torpeur littéraire qui ne nous laisse pas de répit.
 
Oulala mes Loulous, je m’égare quelque peu ! Mais c’est de la faute à Emmanuel de Scorraille ! Bien oui ! Je n’ai pas peur de le dire ! Il m’entraîne dans des paraboles et des souvenirs, des réflexions, il me fait déguster les mots de ce mec banal qui arrive à rendre, à la vie, la splendeur des mots. Même si par moment euh ça n’a rien à voir avec la choucroute, on déguste quand même comme un petit buffet bien garni !
 
Cette histoire est époustouflante ! C’est un petit OLNI posé là, on plonge dans deux vies déchirées par les pérégrinations de chacun. M et E. Quelle découverte ! C’est beau et dérangeant. C’est parfois rude et enivrant. La beauté des mots, le verbe haut, Emmanuel nous embarque dans cette épopée spéciale. Mais chaque vie ne l’est-elle pas ?
 
Je ne saurai vous en dire plus tant que vous ne l’avez pas lu ! C’est un livre que l’on ne peut raconter. C’est un livre à déguster. Bien que par moment on ait envie d’appuyer sur la touche avance rapide mais ce serait gâcher une partie du verbiage, certes, mais d’une beauté affligeante ! (Je suis volontairement provocatrice Wink  ).
 
Mon Cher Lecteur, Ma Chère Lectrice, je vous recommande cet OLNI « M, L’aube de la vie » d’Emmanuel de Scorraille. C’est une douce mélodie verbale et de haute volée qui nous entraîne dans une histoire dure, triste et violente ; tout aussi belle et envoûtante. Un amour déchu, un hasard, une coïncidence, une chance qui est donné à un homme et une femme qui ont tracés leur vie en parallèle durant des années. Embarquez sur le voilier de la vie, laissez-vous enivrer par l’envoûtement du tailleur de mots…

_________________
On veut ? On peut ? Alors on fait ! Et si on ne peut pas, on trouve des solutions !
Eiger
Eiger
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2032
Localisation : 47
Date d'inscription : 17/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum