Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Duroy, Lionel] Nous étions nés pour être heureux

Aller en bas

[Duroy, Lionel] Nous étions nés poue être heureux

[Duroy, Lionel] Nous étions nés pour être heureux Vote_lcap0%[Duroy, Lionel] Nous étions nés pour être heureux Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Duroy, Lionel] Nous étions nés pour être heureux Vote_lcap100%[Duroy, Lionel] Nous étions nés pour être heureux Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[Duroy, Lionel] Nous étions nés pour être heureux Vote_lcap0%[Duroy, Lionel] Nous étions nés pour être heureux Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Duroy, Lionel] Nous étions nés pour être heureux Vote_lcap0%[Duroy, Lionel] Nous étions nés pour être heureux Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Duroy, Lionel] Nous étions nés pour être heureux Vote_lcap0%[Duroy, Lionel] Nous étions nés pour être heureux Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Duroy, Lionel] Nous étions nés pour être heureux Vote_lcap0%[Duroy, Lionel] Nous étions nés pour être heureux Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Duroy, Lionel] Nous étions nés pour être heureux Empty [Duroy, Lionel] Nous étions nés pour être heureux

Message par lalyre le Lun 2 Sep 2019 - 13:46

[Duroy, Lionel]
Nous étions nés pour être heureux
Editions Juliard 22 août 2019
ISBN 978 2 260 0330 9
221 pages
Quatrième de couverture
Depuis trente ans, Paul a fait de son histoire familiale, et du désastre que fut son enfance, la matière même de ses romans. Une démarche que ses frères et soeurs n'ont pas comprise, au point de ne plus lui adresser la parole pendant de longues années. Et puis arrive le temps de la réconciliation. Paul décide de réunir à déjeuner, dans la maison qui est devenue son refuge, tous les protagonistes de sa tumultueuse existence : ses neuf frères et soeurs, leurs enfants et les siens, et même ses deux ex-femmes.
Viendra qui voudra. Et advienne que pourra.
Le temps d'un singulier repas de famille, Lionel Duroy parvient à reconstituer tous les chapitres essentiels de la vie d'un homme. Avec sa profondeur psychologique habituelle et l'élégance de son style, il livre ici un récit vibrant de vérité sur les liens indestructibles de l'enfance, la résilience et la paix enfin retrouvée.
[Duroy, Lionel] Nous étions nés pour être heureux 51j7vs11
Mon avis
C’est après une rupture de plus de vingt ans que frères et soeurs se retrouvent chez Paul l’écrivain, lui, ses enfants et son épouse ont été reniés par toute la famille lors de la parution de son premier roman, il faut dire que Paul dans ses écrits n’a pas épargné ses proches et principalement ses parents. Lors de leur première retrouvaille chez Paul, on ressent très fort la colère de chacun car l’auteur a mis à nu son intimité et celles de ses proches et pendant le repas chacun a l’occasion de dévoiler ses maux et ses douleurs cachées, l’outrage reçu mais aussi la honte devant la misère familiale financière et affective dévoilée. Aucun n’ayant accepté ce livre autobiographique que Paul en l’écrivant, imaginait faire du bien à tous. Une deuxième rencontre a lieu un an après pour les époux et les cousins qui vont à leur tour faire connaissance. Ce livre intéressant renferme un très beau texte de retrouvailles foisonnant de dialogues et des pensées intimes de Paul mais aussi de colères, de fous-rires, d’exclamations, de pleurs et d’éclats de voix. Un très bon roman intéressant ou l’on apprend ce que c’est qu’être un auteur qui avec certains écrits trouble des personnes sans vouloir faire du mal mais rouvrant des cicatrices. Beaucoup de dialogues autour de la grande table familiale, des personnages émouvants, des non-dits refaisant surface et dans les pensées de Paul on ressent sa culpabilité n’imaginant pas vivre sans écrire. Alors on essaye de comprendre si la réconciliation totale aura lieu ? Ou si certains vont garder de la rancune au fond de leur âme ? Qui sait ? 4,5/5







lalyre
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 7310
Age : 87
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum