Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Dalembert, Louis-Philippe] Mur Méditerranée

Aller en bas

[Dalembert, Louis-Philippe] Mur Méditerranée

[Dalembert, Louis-Philippe] Mur Méditerranée Vote_lcap100%[Dalembert, Louis-Philippe] Mur Méditerranée Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[Dalembert, Louis-Philippe] Mur Méditerranée Vote_lcap0%[Dalembert, Louis-Philippe] Mur Méditerranée Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Dalembert, Louis-Philippe] Mur Méditerranée Vote_lcap0%[Dalembert, Louis-Philippe] Mur Méditerranée Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Dalembert, Louis-Philippe] Mur Méditerranée Vote_lcap0%[Dalembert, Louis-Philippe] Mur Méditerranée Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Dalembert, Louis-Philippe] Mur Méditerranée Vote_lcap0%[Dalembert, Louis-Philippe] Mur Méditerranée Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Dalembert, Louis-Philippe] Mur Méditerranée Vote_lcap0%[Dalembert, Louis-Philippe] Mur Méditerranée Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Dalembert, Louis-Philippe] Mur Méditerranée Empty [Dalembert, Louis-Philippe] Mur Méditerranée

Message par lalyre le Ven 6 Sep 2019 - 19:43

[Dalembert, Louis-Philippe]
Mur méditérranée
Editions Sabine.Wespieser août 2019
ISBN 978 2 84805 328 8
326 pages
Quatrième de couverture
À Sabratha, sur la côte libyenne, les surveillants font irruption dans l’entrepôt des femmes. Parmi celles qu’ils rudoient, Chochana, une Nigériane, et Semhar, une Érythréenne. Les deux se sont rencontrées là après des mois d’errance sur les routes du continent. Depuis qu’elles ont quitté leur terre natale, elles travaillent à réunir la somme qui pourra satisfaire l’avidité des passeurs. Ce soir, elles embarquent enfin pour la traversée.
Un peu plus tôt, à Tripoli, des familles syriennes, habillées avec élégance, se sont installées dans des minibus climatisés. Quatre semaines déjà que Dima, son mari et leurs deux fillettes attendaient d’appareiller pour Lampedusa. Ce 16 juillet 2014, c’est le grand départ.
Ces femmes aux trajectoires si différentes – Dima la bourgeoise voyage sur le pont, Chochana et Semhar dans la cale – ont toutes trois franchi le point de non-retour et se retrouvent à bord du chalutier unies dans le même espoir d’une nouvelle vie en Europe.
Dans son village de la communauté juive ibo, Chochana se rêvait avocate avant que la sécheresse ne la contraigne à l’exode ; enrôlée, comme tous les jeunes Érythréens, pour un service national dont la durée dépend du bon vouloir du dictateur, Semhar a déserté ; quant à Dima, terrée dans les caves de sa ville d’Alep en guerre, elle a vite compris que la douceur et l’aisance de son existence passée étaient perdues à jamais.
Sur le rafiot de fortune, l’énergie et le tempérament des trois protagonistes – que l’écrivain campe avec humour et une manifeste empathie – leur seront un indispensable viatique au cours d’une navigation apocalyptique.

S’inspirant de la tragédie d’un bateau de clandestins sauvé par le pétrolier danois Torm Lotte pendant l’été 2014, Louis-Philippe Dalembert, à travers trois magnifiques portraits de femmes, nous confronte de manière frappante à l’humaine condition, dans une ample fresque de la migration et de l’exil.
[Dalembert, Louis-Philippe] Mur Méditerranée Cvt_mu13
Mon avis
Voici un roman magistral, avec une écriture maitrisée pour nous conter le destin de trois femmes, avant qu’elles ne décident de quitter chacune leur pays nous allons savoir ce que fut une partie avant. Chochana fuit le Nigéria, un état faible et corrompu, ou la terreur règne sous le joug de Boko Haram, Semhar vient de l’Erythrée, un pays qui fut en guerre avec l’Ethiopie pendant des années laissant des séquelles de misère ou les jeunes ne trouvent pas de travail, Quand à Dima, elle vient de Syrie, elle décide avec son mari et leurs deux filles de quitter Alep car les bombes tombent sans arrêt. L’auteur raconte ce que ces femmes ont subi lors de leurs voyages avant de monter sur le bateau qui doit les emmener à Lampedusa, il narre d’une façon poignante le drame des migrants qui périssent en mer, il nous décrit les relations entre les migrants tassés dans la cale et les mieux nantis, eux aussi en surnombre sur le pont du bateau. Une histoire dure, à peine soutenable, d’une réalité inimaginable alors que l’humanité des femmes bien que l’on apprend que les passeurs se servent d’elles, ceux-ci en plus d’être des maffieux, les louent pour des travaux ou des prestations sexuelles, pourtant on ressent de la complicité entre-elles, même si parfois l’une ou l’autre disparaît sans que personne ne sache ce qu’elles sont devenues. Cette histoire est d’une dureté exceptionnelle, cette tragédie est décrite sans complaisance dans l’horreur et pourtant elle est écrite d’une façon sublime et soignée. Bien que l’horreur soit partout, rien n’est épargné à ces passagers de la misère et du malheur, cependant que les relations complices entre les personnages, leur solidarité,leur espoir mais aussi leur échec. N’oublions pas que cela se passe tous les jours et que toujours la Méditerranée restera un mur de sang et de haine tant que les dirigeants de tous les pays d’Europe resteront indifférents...Un gros coup de coeur 5/5




lalyre
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 7269
Age : 87
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

[Dalembert, Louis-Philippe] Mur Méditerranée Empty Re: [Dalembert, Louis-Philippe] Mur Méditerranée

Message par Fleurianne le Sam 7 Sep 2019 - 0:46

Merci Lalyre pour ta critique. Ce n'est pas par envie que je lirai ce livre mais par devoir.
Fleurianne
Fleurianne
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1862
Age : 66
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : Retraitée/Vie associative, voyages, lectures
Genre littéraire préféré : Romans historiques
Date d'inscription : 19/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum