Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Caine, Rachel] L'ombre de la menace

Aller en bas

Votre avis ?

[Caine, Rachel] L'ombre de la menace Vote_lcap0%[Caine, Rachel] L'ombre de la menace Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Caine, Rachel] L'ombre de la menace Vote_lcap100%[Caine, Rachel] L'ombre de la menace Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[Caine, Rachel] L'ombre de la menace Vote_lcap0%[Caine, Rachel] L'ombre de la menace Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Caine, Rachel] L'ombre de la menace Vote_lcap0%[Caine, Rachel] L'ombre de la menace Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Caine, Rachel] L'ombre de la menace Vote_lcap0%[Caine, Rachel] L'ombre de la menace Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Caine, Rachel] L'ombre de la menace Vote_lcap0%[Caine, Rachel] L'ombre de la menace Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Caine, Rachel] L'ombre de la menace Empty [Caine, Rachel] L'ombre de la menace

Message par Cassiopée le Mer 11 Sep 2019 - 14:17

[Caine, Rachel] L'ombre de la menace Cvt_lo11

L’ombre de la menace (Stillhouse Lake)
Auteur : Rachel Caine
Traduit de l’américain par Sebastian Danchin
Éditions : L’Archipel (11 Septembre 2019)
ISBN : 9782809826906
335 pages

Quatrième de couverture

La vie sans histoire de Gina vole en éclats lorsque la police découvre un corps sans vie pendu dans le garage familial. Le mari de Gina est condamné à mort. Elle est acquittée. Mais l’opinion publique reste persuadée qu’elle était complice de son mari.
Victime de harcèlement, elle décide de fuir avec ses enfants. Quatre ans ont passé. Gina vit à Stillhouse Lake, où elle commence enfin à baisser la garde. Jusqu’à ce qu’un cadavre de femme soit repêché du lac...

Mon avis

La haine ne connaît pas de limite

Fuir, se cacher, ne pas laisser de traces, essayer de vivre le plus normalement possible, ou plutôt survivre… Voilà à quoi est réduite Gina, et elle n’est pas seule, elle a deux enfants qu’elle doit protéger. Pourquoi ? Elle menait une vie calme et sans histoire avec son mari, et la fille et le fils qu’ils ont eu ensemble. Tranquilles, heureux, jusqu’au jour où…. Un accident, une voiture qui emboutit le garage familial et là, le cauchemar commence…. L’époux de Gina, sous des dehors de père et compagnon équilibré, était en réalité, un tueur en série pervers. La police l’a cru complice et il a fallu qu’elle supporte la prison, les nombreux interrogatoires, un procès, avant d’être acquittée. Acquittée ne signifie en aucun cas qu’elle a pu reprendre le cours de sa vie sans être inquiétée. Son quotidien est devenu terrible tant elle est harcelée, critiquée par ceux qui pensent qu’elle était dans le coup, de mèche, donc « petite main » de l’assassin.

La culpabilité ronge Gina. Comment a-t-elle fait pour ne pas avoir de doutes, ne se rendre compte de rien ? Comment expliquer qu’elle n’ait pas senti les mensonges, qu’elle n’ait pas remarqué certaines choses troubles dans le comportement de celui qu’elle aimait. Et surtout comment se faire à l’idée que l’on a aimé, épousé, fait des enfants avec un monstre ?

De résidence en résidence, elle est maintenant installée à Stillhouse Lake, un coin calme près d’un lac. Les enfants sont scolarisés, la maison sécurisée et Gina a l’impression qu’elle peut souffler. Réalité ? Utopie ? Tout va s’écrouler avec la découverte d’un cadavre de femme dans le lac. Elle a été tuée et le mode opératoire semble être le même que celui de son ex-conjoint…. Il est pourtant en prison… A-t-elle caché son jeu et est-elle coupable des mêmes exactions ? Quelqu’un tire-t-il les ficelles dans l’ombre pour la manipuler et la faire accuser ? Un admirateur du tueur a-t-il repris ses méfaits pour son compte ? Les questions se multiplient et l’étau se resserre autour de la jeune femme. Le contexte est instable, elle ne sait pas à qui faire confiance, de qui se méfier, comment agir…. Une seule certitude : protéger ses enfants et fuir encore et toujours ou au moins essayer…...

Dans ce roman, nous assistons à la transformation de Gina. Epouse docile un peu effacée, elle devient battante, tigresse, armée d’une détermination et d’une volonté à toute épreuve. Elle met en place toute une panoplie de barrières pensées, réfléchies en lien avec ses enfants pour une protection maximale. Elle leur ressasse les risques d’avoir trop d’amis, de s’afficher sur les réseaux sociaux, d’être pistés…. Mais ce n’est pas suffisant et la voilà à nouveau confrontée à l’horreur… Elle ne sait plus qui croire, à qui parler, à qui faire confiance. C’est terrible d’être si seule….

Le récit est mené tambour battant, il n’y a pas de temps mort, les faits s’enchaînent, nous surprennent, nous faisant redouter le pire. La tension monte de page en page et elle est palpable. Parfois on croit déceler une part de vérité puis elle nous échappe, tout est remis en cause et on n’est plus sûr de rien. L’écriture de l’auteur est fluide, accrocheuse (merci au traducteur Sebastian Danchin). Je me suis plongée dans ce recueil et je n’avais pas envie de l’abandonner. N’hésitez pas, foncez !

_________________
[Caine, Rachel] L'ombre de la menace Cassio11
Cassiopée
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 11334
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum