Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Meyer, Deon] L'année du lion

Aller en bas

Votre avis ?

[Meyer, Deon] L'année du lion Vote_lcap0%[Meyer, Deon] L'année du lion Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Meyer, Deon] L'année du lion Vote_lcap100%[Meyer, Deon] L'année du lion Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[Meyer, Deon] L'année du lion Vote_lcap0%[Meyer, Deon] L'année du lion Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Meyer, Deon] L'année du lion Vote_lcap0%[Meyer, Deon] L'année du lion Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Meyer, Deon] L'année du lion Vote_lcap0%[Meyer, Deon] L'année du lion Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Meyer, Deon] L'année du lion Vote_lcap0%[Meyer, Deon] L'année du lion Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Meyer, Deon] L'année du lion Empty [Meyer, Deon] L'année du lion

Message par Cassiopée le Mer 9 Oct 2019 - 23:01

[Meyer, Deon] L'année du lion Meyer_10


L’année du lion (Koors)
Auteur : Deon Meyer
Traduit de l’Afrikaans et de l’anglais par Catherine du Toit et Marie-Caroline Aubert
Éditions : du Seuil (19 octobre 2017)
ISBN : 978-2021365085
636 pages

Quatrième de couverture

Ils ont tué mon père.
Je les aurai.
Après la Fièvre qui a décimé les neuf dixièmes de la race humaine, mon père, Willem Storm, a fondé Amanzi, une nouvelle colonie, et l'a menée du chaos à l'ordre, de l'obscurité à la lumière, de la famine à l'abondance.
Je suis Nico Storm, formé par Domingo à l'art de tuer.
Je détestais mon père et je le vénérais.
Je vais trouver ses tueurs et je le vengerai.
Ce qui suit est mon histoire.

Mon avis

Deon Meyer est connu pour ses romans policiers. Avec ce recueil, qui lui a pris quatre ans, en recherches et rédaction, il est sorti de sa zone de confort et s’est lancé dans autre chose. Récit post apocalyptique, « L’année du lion » a quelques défauts mais surtout de nombreuses qualités. Commençons ce qui m’a moins plu. Certaines situations, voire personnages sont un peu clichés de ce genre d’univers : la communauté où tout va plutôt bien et où quelqu’un finit par se rebeller en entraînant d’autres membres, les luttes contre les éléments, les animaux, les héros et leur zone d’ombre…. C’est un peu déjà vu mais parfaitement intégré dans le texte donc ça passe. Et puis, il y a ce qui est vraiment prenant : l’écriture fluide, addictive, variée, ciselée de l’auteur. Il a un réel talent pour écrire, camper une atmosphère, présenter des protagonistes qui deviennent palpables. Le contexte, les décors, tout est réfléchi et décrit avec doigté.

Diverses personnes prennent la parole dans cet opus. Nico Storm, rescapé avec son père, de la Fièvre qui a exterminé une grande partie de l’humanité, est le principal narrateur. Avec son Papa, ils vont essayer de trouver d’autres humains, comme eux, avec de bonnes intentions, pour créer Amanzi. Un lieu de vie où tout est à organiser, construire, dans le respect, la bonne humeur, l’échange, le partage…. Mais forcément, ils feront des envieux, il y aura des pillards, des espions …. Et rien ne sera vraiment facile …

L’histoire que présente Nico est entrecoupée de passages où des habitants d’Amanzi s’expriment, présentant soit le même événement (mais avec leur point de vue personnel), soit autre chose qui complète ce qu’on sait déjà, parfois sous la forme d’entretiens avec des questions.  Cela évite la lourdeur de n’avoir qu’un regard sur les faits. J’ai trouvé que c’était un vrai plus. Cette fiction se déroule sur un rythme endiablé qui ne laisse aucun répit. Il se passe toujours quelque chose, et c’est captivant. Et j’ai enfin beaucoup apprécié de voir l’évolution de Nico qui, de petit garçon, est devenu homme. Son cheminement, ses questions, ses analyses sont très intéressantes et contribuent à étoffer les péripéties qui maintiennent le suspense.

Certains n’aimeront pas la fin, d’autres l’apprécieront. Elle est rapide, surprenante …. Personnellement, elle ne m’a pas dérangée et elle m’a apportée un éclairage supplémentaire sur tout le contexte.

Six cent trente-six pages ? Je ne me suis pas ennuyée une seconde et je n’avais qu’une hâte : replonger dans ma lecture ! Alors, n’hésitez pas !

_________________
[Meyer, Deon] L'année du lion Cassio11
Cassiopée
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 11185
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum